*
 

Partagez | 
 

 Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Jeu 1 Déc - 18:10

Une petite fanfiction qui me trottait dans la tête depuis des lustres. Je n'écris presque jamais des fanfictions, pas mon truc...Mais j'avais envie de "partager" celle là. SPOIL pour ceux qui n'aurait JAMAIS lut un seul livre de cette fabuleuse saga Botteroienne. Just saying.
Dites moi donc ce que vous en pensez :-).
PS : Je l'ai écrite comme ça, directement dans la p'tite boite où on écrit ce que l'on veux écrire. Je ne me suis pas relut (de toute manière, je ne verrai pas mes fautes...), et je ne sais même pas si le tout va être cohérent. En espérant que ce ne soit pas de la "total crap". Merci d'me lire et...Bah justement, bonne lecture.
(EDIT) : N'hésitez pas à me dire si c'est complètement nul. Je peux "encaisser" les mauvaises critiques... Personnellement, après avoir jeter un rapide coup d'oeil, je trouves ça horrible. Un grand pardon. Bwef.
(EDIT 2) : Le texte a été corriger par Myrien (les fautes d'orthographes qu'il a put voir et pas mal de ponctuation). Merci d'ailleurs :-).


La vie n'est pas toujours facile. Elle l'est encore moins quand vos parents s'appellent Edwin Til'Illan et Ellana Caldin. Le moindre de vos gestes est pesé, comparé. Êtes-vous leur digne héritier ou un sacré looser ? Un faux pas et vous ridiculisez tout le monde. Vous, vos parents, votre famille entière. On vous reconnait parce que vous êtes leur enfant, et non pour qui vous êtes réellement. Et tout ça peut parfois être décuplé si vous avez des grands frères...Ce qui est mon cas.
Je suppose que c'est pour ça que je me retrouve dans une situation aussi délicate. En fait, c'est sûrement pour ça. J'ai toujours voulu prouver que moi aussi je pouvais être à la hauteur. On ne m'a juste pas encore donner ma chance...Alors j'ai décidé de la saisir moi-même. Je n'aurais peut être pas du viser si haut...
Je m'appelle Elvira Til'Illan, et être la fille parfaite, ça m'soule.
Vous connaissez sûrement les exploits de mes parents. Pas la peine donc de vous en faire le topo. Vous êtes peut-être moins familier avec ceux de mes frères, Destan et Callum, je vais donc vous en faire un rapide speech. Sinon, vous ne comprendriez pas pourquoi je me suis mise dans cette situation.
Destan est l'aîné, il a eu vingt-six ans la semaine dernière. Pour lui, le chemin de "héros" était déjà tout tracé. Avant même de savoir parler ou marcher, il a sauvé le monde. En quelque sorte. Une vieille prophétie disait qu'il avait entre les mains le sort des mercenaires du chaos. Grâce à lui, ils ont pu être détruits. Vous connaissez l'histoire du type qui a tué douze tigres des prairies avec un poignard ? C'était lui. La horde de raïs à mains nues ? Lui aussi. Il est passé général de la Légion Noire à vingt ans, reprenant le titre de mon père. Quand les gens le croisent dans la rue, ils disent "C'est Destan Til'Illan, celui qui..." et non "C'est Destan Til'Illan, le fils d'Edwin Til'Illan et Ellana Caldin". Il est en passe de devenir le guerrier ultime.
Callum est le cadet. Il a vingt-deux ans. Il a été le premier (et le seul d'ailleurs) à grimper le plus haut pic de la Chaîne du Poll. Et l'escadron qui a maté les invasions des pirates alines et l'espèce de vengeance des habitants de Valingaï étaient sous son commandement. Beaucoup l'appellent le "Fin stratège".
Et puis il y a moi, la plus jeune, qu'on a tendance à oublier. J'ai dix-huit ans, et je n'ai rien fait pour le moment. J'ai presque remporté les dix tournois, j'étais même la seule fille là-bas, mais l'épreuve de force a eu raison de moi. J'ai beau avoir presque tout gagné, les gens n'ont retenu que mon échec. Je veux dire aller quoi, j'avais dix-sept ans et j'étais une fille ! Ils auraient au moins pu être impressionnés ! ...Je n'ai jamais perdu un duel et aucun mur ne me résiste son ascension. Mais je n'ai rien fait d'absolument remarquable, et si les gens se rappellent surtout de moi, c'est pour mon caractère exécrable et ma difficulté à me plier à n'importe quel règlement (pas top top pour une frontalière...).
Mon père est souvent occupé et la patience n'a jamais été sa meilleure qualité. Mais je l'adore. Il se moque de savoir si je fais de grandes choses, il est fier de moi. Et c'est l'une des choses qui me ravissent le plus. Mais son côté "je protège ma petite fifille chérie comme si elle était encore bébé" me tape grandement sur le système.
Ma mère voyage souvent, mais elle est toujours là quand on a besoin d'elle. J'aime ma mère. Certains disaient qu'elle n'était plus marchombre, ayant quelque peu abandonné la guilde pour sa famille, mais ils se trompent. C'était justement ce choix qui faisait d'elle l'une des plus grandes marchombres. Avoir une attache quelque part, un compagnon, des enfants...Tout cela ne signifiait pas perdre sa liberté, seuls ceux qui l'avait comprit avaient appréhendé toute l'ampleur du mot "libre". Et puis, parfois, ma mère disparaissait pendant quelques jours, histoire de remplir son quota de solitude. Et malgré ce que beaucoup pensaient, elle et la guilde étaient toujours très liés, notamment grâce à Sayanel.
Aucun de nous n'avait été attiré par la voix marchombre. Le fait que l'on ai passé presque toute notre vie à la citadelle des Frontaliers y était sans doute pour beaucoup. Callum était celui qui avait le plus d'affinité avec la philosophie marchombre, mais il ne se sentait pas d'abandonner certaines choses, et le grand paradoxe de la guilde (former une guilde pour réunir des gens LIBRES) le gênait.
Hum... Désolé, je m'égare. C'est quelque chose que je fais souvent... Bref.
Je suppose que maintenant, vous comprenez plus pourquoi je me sentais obligée de le faire, non ? Pourquoi j'ai décidé de partir, sans le dire à personne, à la recherche du Lion Rouge de la légende ? J'espère que vous l'avez comprit, sinon, toute cette histoire va vous sembler idiote. Et la situation dans laquelle je suis, à savoir : acculer à une crevasse par une meute de loups du Nord, vous paraîtra stupide. Surtout quand on sait que le Lion Rouge n'existe sûrement pas et que je vais me faire tuer pour rien...Je suis vraiment la ratée de la famille.
Je pense que je me déteste. Et que je suis super jalouse de mes frères, qui ont toujours l'attention de tous. Même celle de mes parents...Je veux dire, ce n'est pas que je suis malheureuse et que je n'ai pas d'affection... mais je me sens toujours à part. Celle des trois enfants des grands Edwin Til'Illan et Ellana Caldin qui ne réussit jamais rien...
Oui, en fait, je vais mourir à cause de ma jalousie. Aussi idiot que cela puisse paraître. Et j'ai encore trop parlé. J'ai pensé à tout ça, au lieu d'essayer de créer une stratégie pour ne pas mourir à la première attaque des loups. Je suis vraiment...bête.
Du coin de l'oeil, je vois l'un des loups bouger, je n'ai pas le temps de réfléchir, il est sur moi.




Edwin Til'Illan, Seigneur de la Forteresse des Frontaliers :
"Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ma fille a disparu depuis un mois, et il est hors de question que l'on revienne bredouille cette fois-ci ! Comprit ?"
Il ne vint à l'esprit de personne de contester cet ordre...

Ellana Caldin, Maître Marchombre :
"Merci beaucoup d'être venu...Je sais que tu penses qu'elle est morte, mais je sens, juste là (Elle mit sa main droite sur son coeur), qu'elle ne l'est pas. S'il te plaît Sayanel, aide-moi à la retrouver".

Destan Til'Illan, général de la Légion Noire et Callum Til'Illan, commandant des armées :
- Nous ne vous aurions jamais convoqué si ce n'était pas important. Nous avons besoin de vous. Ma petite soeur a disparu et je sais que vous savez où elle est. Elle venait souvent vous parlez n'est-ce pas ? demanda Destan avec brusquerie alors que son coeur battait la chamade.
- Oui. Et calme toi, tu vas nous faire un arrêt sinon.
- Vous savez où elle est ? s'écira Callum, à bout de nerf.
- Oui. Je sais. Elle court après une légende, sans savoir que c'est elle.
- Nous n'avons pas le temps pour ces énigmes, Merwyn. Vous devez nous dire où elle est ! S'il-vous-plaît...
- Entre la vie et la mort, voila où elle se trouve.
Le regard des deux hommes s'était croisé. Quelque chose dans leur coeur venait de se déchirer.
- ...Ou peut être a-t-elle déjà passé la frontière.

_________________
Je suis un dinosaure.


Dernière édition par Mnémosyne le Jeu 1 Déc - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Jeu 1 Déc - 20:32

Salut Mnémosyne,

Je n'ai pas envie de casser du sucre sur ton texte.
Non pas parce que je ne veux pas être méchant, mais parce que j'ai aimé l'histoire. Et oui !
La façon un peu "jeune" de raconter est assez drôle, transposée dans l'univers d'Ewilan. Ça donne une proximité touchante entre le lecteur (moi en tout cas) et le personnage. On est dans un monde de héros, mais on est dans un monde "réel" avec un langage normal. Un peu comme dans Kaamelot, la série tv. Du moins, c'est mon impression.

Il y a des fautes, c'est normal, je t'en ai fait mention directement par mp. Cela dit, il y en a pas tant que ça par rapport à d'autres textes que j'ai pu lire. Donc sans relecture, sachant que tu ne vois pas tes fautes, c'est pas mal.

Il y a quelques soucis de ponctuation. Des ?! ou !! que j'enlèverai. Mais si c'et un choix arrêté, afin de coller au personnage un peu immature d'Elvira, alors je dis rien. Ça a un côté littérature jeunesse qui me gêne. Voila c'est dit, passons à la suite.

Ponctuation toujours, parfois je changerai une virgule pour y mettre un point, un point pour une virgule, j'éviterai des points de suspensions, comme à la fin. Perso', je virerais l'avant dernier "..." mais bon, comme toutes les critiques : c'est perso'.

L'histoire est attrayante pour moi. J'ai lu le pacte des marchombres donc je connais un peu cet univers. La façon dont tu as présenté les frères, leurs histoires et du même coup celle d'Elvira, comment on en vient du poids sur ses épaules et de sa jalousie jusqu'au piège où elle s'est fourrée (façon de parler), j'ai bien aimé.

Présenter ensuite les trois réactions différentes, ça m'a plu. Peut-être parce que je connais les personnages et que je les imagine parfaitement, avec leur ton particuliers, etc. Edwin un peu brusque, limite il pourrait être calme et dangereux comme à la disparition d'Ellana dans le tome trois du Pacte. Et la douceur d'Ellana avec Sayanel... j'aime.

Bon, en gros, en court, j'en dis du bien et j'attends très sincèrement de lire la suite. Ce n'est pas parfait, mais j'ai eu du plaisir à lire et à aucun moment je ne me suis forcé. ce qui n'est pas toujours le cas. Un bon point de plus, continue à raconter comme ça !

cheers

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Ven 2 Déc - 1:16

Je suis contente que ma façon "jeune" de parler ne te rebutes pas :-). J'ai pas mal hésité...Est-ce que je devais essayer de faire un style Bottero ou juste utiliser celui qu'une adolescente pourrait utiliser? La deuxième option ayant remporter le combat avant même que la cloche de commencement ai sonné. Impossible que j'oses même essayer d'imiter Pierre Bottero. Bref.

Pfiou, tant mieux s'il n'y a pas tant de fautes que ça :-). Et merci d'en avoir corriger d'ailleurs ^^.

Pour les "?!" et la ponctuation en général, tu as tout à fait raison. Bon certains moments, je penses que ça pourrait aller. Mais les "?!" c'est à cause de certaines choses sur lesquels je travaille en ce moment ^^' réflexe dira t-on, comme je l'ai expliqué en MP :-).

Le gros défi était justement d'intéresser quelqu'un qui a déjà lut les livres...Je suis contente que tu trouves l'histoire "attrayante" :-).

Maintenant que tu le dis, c'est vrai qu'Edwin aurait put être plus comme cela...Bah, tant pis, je me rattraperai plus tard (j'espère) ^^.

Appelé les St-Bernard, je suis bloquée sous une avalanche de compliments !! x_x (ouuuh que je suis...drôle...uh -_- bref). Merci beaucoup d'avoir prit le temps de lire, de me corriger et tout l'toutim :-). Je suis vraiment super méga heureuse que ça t'ai plut et je mettrai la suite bientôt du coup !! :-).
Et puis encore heureux que ce n'est pas parfait, j'aime bien avoir une marge de progression :-).

"Un bon point de plus" j'dois avoir combien de points pour gagner une image? Surprised

Merci encore et...*regarde sa montre* Bah bonne nuit ^^'.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Ven 2 Déc - 16:14

Je lis la version corrigé, donc je commenterai sur celle-ci...
Que j'ai trouvé très bonne.
Ma première réaction en lisant la dernière phrase fut "Mais mais mais... MAIS LA SUITEUH ?"
et en même temps "Le coup du Elle court après une légende, sans savoir que c'est elle est très bon, ça pourrait faire une belle fin".

En tout cas j'ai pris beaucoup de plaisir à lire tout ça, vraiment. Je pense que j'aurais dit exactement la même chose que Myrien pour ce qui est des critiques, du coup je n'ai plus rien à dire, et je me contente de prendre mon pied à la lecture, c'est coule :-)

LA SUIITE ! drunken

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Ven 2 Déc - 17:23

Si ça c'est pas de l'encouragement !
Le Maîîître aime notre récit ! Le Maîîître nous veut du bien !" (oui, je suis assez schizophrène pour parler en Gollum à ta place... Et je l'assume !)

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Ven 2 Déc - 18:27

Oaouh !! Merci d'avoir lut Isil ^^. Et tes compliments m'encouragent et me font plaisir Smile contente que ça te plaise Very Happy. Moi qui croyait avoir fait vraiment n'importe quoi...
En fait je n'ai pas grand chose à dire à part "merci" :-).

La suite sera bientôt en ligne alors !! Je suis en train de l'écrire (puisque comme j'ai dit j'ai écrit tout ça au feeling par rapport à une vieille idée que j'avais en tête ^^"), je penses avoir bientôt finit.

Et Myrien...hum...Sans commentaire en fait Rolling Eyes ...ça devient grave tout de même, encore souffrir de multiple personnalité, ça passe, mais alors faire carrément les réactions des autres...Heureusement que tes "crises" ne sont que passagères dirons-nous...Espèce d'être étrange (ce qui est un compliment venant de moi).

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Ven 2 Déc - 18:39

Citation :
Espèce d'être étrange (ce qui est un compliment venant de moi).

C'est tout à fait comme ça que je l'ai prit ! =D

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Dim 4 Déc - 22:42

Suite donc :-) (et encore heureux que tu l'ai prit comme un compliment ;-)).
Encore une fois je l'ai écrite (ça se dit ça n'est ce pas? ...uh) au feeling donc désolé s'il y a des grosses incohérences...je ne penses pas quand même. J'espère que vous apprécierez un peu. Merci d'me lire ^^.
PS : C'est un peu n'imp'. Dites moi si ça part en cacahouète :s. J'ai la pression, j'ai très peur de vous décevoir...uhuh. Bref.

Dans une roulade maladroite, j'échappais de peu à l'assaut du premier loup. Que m'avait dit mon père déjà? Ah oui. "Les loups du Nord sont extrêmement organisés et intelligents, si tu rencontre une meute un jour, n'essaye pas de les combattre. Fuit. Grimper dans un arbre est une excellente option. Si tu ne peux pas fuir…Tu n'as que très peu de chances. Mais bon, les loups du Nord n'attaquent que très peu les humains. Bonne nuit ma chérie". J'en avais fait des cauchemars pendant des semaines.
Vue la position où j'étais, il était très peu probable que je survives. Mais je n'allais tout de même pas me laisser faire comme ça ! D'un acte de contorsionniste que je me croyais incapable de faire, j'ai réussis à passer à un cheveux de la mâchoire d'un autre molosse. Un coup de pied frontal dévia de peu les canines d'un autre, m'entaillant seulement la cheville. Puisque je pouvais tenir sur mes pieds, ça n'devais pas être très profond.
Pendant quelques minutes, j'ai réussis tant bien que mal à tenir. Et j'ai rapidement comprit ce que mon père voulait dire quand il parlait de leur intelligence. Ils visaient constamment mes angles morts, je ne les voyais qu'une fois qu'ils étaient presque sur moi. Leurs grognements me glaçaient le sang. Soudain, je me suis souvenu pourquoi j'en avais tant peur étant petite. Mais cette fois-ci, pas de papa pour me rassurer, ou de maman pour me chanter une berceuse qui me ferait oublier ce mauvais rêve. Un coup de griffe dans le dos m'arracha un cris. Mes jambes me lâchèrent. Je m'écroulais dans la neige, devenue rouge écarlate. En effaçant mes épaules, et grâce à un fabuleux miracle, j'esquivais la patte qui n'aurait pas manqué de me décapité, mais je n'avais plus la force de quoique ce soit. Mon dos meurtri heurta le sol froid. Une ombre immense me recouvra. Elle était chaude, et lourde. Les grognements se rapprochaient, de plus en plus féroce. Cette ombre était sûrement un loup. A ce moment là, j'étais soulagé. Soulagé de tomber dans les pommes avant de me faire dévorer vivante.
Noir. Sombre. Obscure. Je suis à court de mot pour définir l'intérieur de ma tête, de mon corps. Mes dernières pensées vont à ma famille, et à ma stupidité.
Je meurs.


Un mois plus tôt.

C'est drôle. Alors que la vie s'échappe de mon être, je repenses à ce moment spécifique. Que je repenses justement au jour où j'ai découvert cette histoire.
Je venais de sortir d'une séance d'entraînement avec mon père. Quelques frontaliers me regardaient sortir du donjon, je sentais leur jalousie…Et j'avais une envie folle de leur crier que ce n'était pas si cool d'être la fille du seigneur de la forteresse, mais je me suis abstenue. A coup sûr, l'un d'eux l'aurait prit personnellement (aller savoir pourquoi) et m'aurait provoqué en "duel amicale" (cette sorte de duel avait été créé il y a quelques années, quand les frontaliers ont découvert les limites de leurs lois grâce à…Ewilan je crois, je suis pas sûre, je n'écoutes pas vraiment mes cours d'histoire). Et je n'avais aucune envie de me battre tout de suite maintenant. Et puis, mon père n'allait pas être contente si je me retrouvais ENCORE dans un duel. Il disait souvent que j'avais exploser le record de duel. Je mets ça sur le fait d'avoir une mère si insolente, ça doit être dans les gênes ces trucs là.
Bref, je sortais d'un entraînement, et comme à mon habitude, je me dirigeais vers la tour de la Vigie. Non pas que je veuilles y grimper, trop de marche pour moi, mais dans ses sous-sols se trouvent mon meilleur (et unique) ami.
Merwyn Ril'Avalon.
Oui oui, il est sensé être mort depuis au moins 3000 ans, mais les légendes ne meurent jamais n'est ce pas?
Il m'attendait devant la porte. Il avait ce regard pétillant qu'il a toujours quand il s'apprête à m'apprendre quelque chose.
"-Est-ce que tu connais la légende du Lion Rouge?"
J'aime…Je veux dire, j'aimais sa façon de toujours aller droit au but. Pas de conversation inutile, pas de détour ou des choses du genre. Rien. Direct au coeur du sujet.
"-Nope, jamais entendu parlé.
-Ca ne m'étonnes pas, c'est une vieille légende. De mon temps.
-Vieille en effet. "
Il a ignoré ma remarque et a continué sur sa lancé.
"-Tu sais que les lions n'existent pas en Gwendalavir, seulement dans l'autre monde n'est ce pas?
-Oui oui. Je crois que…Salim me l'a dit.
-Ah le jeune Condo.
-Plus si jeune...
-Le temps passe tellement rapidement ici, que j'ai l'impression que ce n'était qu'il y a quelques mois que je l'ai vu. Comment va t-il? Non non ne me réponds pas, je le reverrai bientôt. Chut, tais toi. Ne me coupe pas la parole. Donc je disais, les lions n'existent pas ici. Pourtant, "lion" est le seul nom que l'on a put donné à cette créature. Elle était là bien avant nous, personnes ne sait d'où elle vient, et je crois que, à part moi, personne ne l'a jamais vue.
-T'as peut être halluciné.
-Chut.
-Pardon.
-J'ai oublié ce que je voulais dire...
-Tu parlais d'un lion.
-D'un lion? Mais il n'y a pas de lion en Gwendalavir. Pourquoi est-ce que je parlais d'un lion?
-J'en sais rien, c'est pas moi qui racontais l'histoire.
-Tu vois c'est pour ça que tu ne dois pas m'interrompre.
-Pardon. C'était une légende de ton temps. Un lion rouge que seul toi a vu.
-Seul moi?
-Seul toi.
-Si tu le dis.
-Tu ne te rappelles vraiment pas?
-Bah non.
-"Bah non" dit-il...
-Si tu n'avais pas parlé je n'aurai pas oubl…AH ça y est !!"
Son exclamation fut si soudaine que je ne put retenir un petit cri, suivit d'un bon d'un mètre en arrière, ma main se dirigeant automatiquement sur mon coeur.
-T'es fou !! J'ai crut faire une crise cardiaque.
-Silence euh !! Le Lion Rouge est un immense lion de couleur rouge qui rôdait en Gwendalavir et qui a disparut quand on s'ai mit à le chercher. La légende dit qu'il ne se dévoilait qu'à certaines personnes, et qu'il choisirait un jour quelqu'un pour être son compagnon. Voila.
-Ouaou…Quelle histoire…Hallucinant…Et pourquoi tu me dis ça?
-Te dit quoi?
-Bah l'histoire du Lion Rouge.
-Absurde !! Il n'y a pas de lion en Gwendalavir.
-Mais tu viens de...
-Tututut. Tiens, je crois que j'entends ton père t'appeler. Tu devrais remonter.
-Attend tu...
-te souviens de la dernière fois où il t'as appelé et que tu n'es pas monté direct? Oui très bien. J'ai entendu ses cris te signifier son inquiétude jusqu'ici.
-Cette conversation n'est pas finit !!
-Si tu le dis".
La dernière image que j'ai eu de lui, c'était ce sourire suffisant qu'il avait quand il me faisait tourner exprès en bourrique. Je détestais ça. Mais de toute manière, je n'avais jamais gagné un argument avec lui…Mais c'était de la triche, il avait plus de 3000 ans d'expériences !!
"-Te voila. Je commençais à m'inquiéter. Mon père était là, vu sa couleur, il venait de passer dix minutes à courir partout, me cherchant. Il ne savait pas que je parlais avec Merwyn, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai toujours eu l'impression que ça devait rester un secret pour mes parents…mes frères le savent. Mais ils n'ont jamais réussis à venir avec moi quand je disparaissais dans le sol de la vigie.
-Sérieux p'pa, qu'est ce que tu veux qu'il m'arrive ici?
-Oh je sais pas, l'idée de faire la funambule sur les toits de la forteresse pourrait te venir à l'esprit, ou bien peut être aller essayer de dompter une meute de loups du Nord, ou encore parier que tu peux sauter d'une tour à une autre ou je ne sais quelle lubie du genre !! Je n'aime pas quand tu disparais d'un coup, je préfère t'avoir toujours dans mon rayon d'action. On ne sait jamais dans quoi tu vas te fourrer.
-J'étais dans ton rayon d'action. Calme inh…Tu sais, je vais avoir dix-neuf ans.
-Et alors?
-Alors il serait peut être temps de…oh je sais pas, me lâcher la grappe.
Il me jeta son regard habituel. Celui que je détestais. Je pouvais lire dans ses yeux que : je l'avais blessé, que je l'énervais, qu'il était en plein conflit intérieur genre "dois-je la laissé s'envoler ou non?" et que pour lui, dix-neuf ans ou six ne changeaient rien. Et je savais déjà ce qu'il allait me dire...
-Tu sais, si tu te coupais ne serais-ce que le doigt, ta mère m'arracherait la tête.
…J'en étais sûre. En plus, ce n'était même pas vrai. A la rigueur un bras…
-Ouais ouais. Va donc t'occuper de Callum et de Destan, et laisse moi un peu respirer. J'ai pas besoin de toi.
Les mots sont sortis plus vite que je ne les ai pensé. Certaines choses pouvaient atteindre mon père sous sa carapace, et lui dire qu'il "m'était inutile" en était une. Je regrettais déjà mes paroles, mais il était hors de question que je m'excuses, j'étais bien trop digne pour ça…Il a baissé les yeux, et s'est reprit en une seconde.
-A plus tard. A-t-il dit d'un ton froid. Et puis il est partit. Chaque fois que je le blessais, il partait comme ça. Ce qui me blessait. J'aurais bien aimé lui dire "Attend !!" et le prendre dans mes bras. Mais je ne pouvais m'empêcher de toujours être sur la défensive avec lui. Je crois que…Une vive douleur irradia de ma poitrine. Je ne me rappelais pas que j'avais eu mal à ce moment là.
Des ondes de chocs me traversaient, j'avais du mal à respirer.
Il fut noir tout d'un coup. Et puis le soleil, ou en tout cas une lumière vive et chaude, m'éblouis. Je me suis redressé tant bien que mal. Je n'étais plus dans un rêve, ou un souvenir, ou quoique ce truc qui m'est arrivé soit. Illusion ou j'sais pas quoi. Je me redressait tant bien que mal. Mes côtes étaient douloureuses. Ma poitrine ne l'était plus. Un liquide poisseux coulait le long de mon visage, de mes bras et de mes jambes, mais il semblait se stopper petit à petit.
A côté de moi, une immense silhouette se dressait de toute sa hauteur.
C'était un…Lion? Un lion…Rouge?
Oh mon dieu !!



A quelques kilomètres de là :

"-Des nouvelles?
-Non...
-Et toi?
-Non plus.
-Elle doit pourtant être quelque part…Merwyn a dit qu'elle l'était.
-Tu crois qu'elle est…Tu sais...
-Non. Aucune chance.
-Pourtant on a tous ressentit cet sorte de déchirement dans nos coeurs…
-Ca ne veux rien dire.
-Papa...
-Edwin…
-Silence ! Ca ne veux rien dire. N'est ce pas Ellana?
-Rien du tout."

Et la discussion était terminé.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Ven 16 Déc - 19:17

J'ai pris autant de plaisir à la lecture que la première fois. Si, si ! Même si j'ai mis du temps à lire, j'ai beaucoup aimé.

J'ai mes idées, mais j'attends de voir Wink

Et là, ben j'ai beaucoup ri.
Spoiler:
 

Et la suite de leur dialogue aussi.
Ça mérite d'être continué.
Ça mérite aussi, et surtout, de ne pas être rabroué. Arrête de dire que ton texte c'est de la merde, sinon je ne le lirai plus. 'Tention hein ! =O

En bref :
Attention à ne pas faire comprendre trop tôt ce que tu veux nous faire découvrir plus tard. Le respect que tu dois au lecteur veut que tu le surprennes.
Attention à ne pas démolir ton récit en nous faisant part de tes doutes. Les doutes sont logiques et ne pas en avoir serait problématique. Ne nous en fait pas part avec autant d'insistance.
Continue-moi cette belle histoire !

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Ven 16 Déc - 21:43

Je suis désolé, c'était juste la période qui...Euh bref, je ne vais pas m'étendre sur le sujet. Promit, j'arrête.

Merci beaucoup d'avoir lut ^^. Et contente que tu ai un peu rit Smile.

C'est fait exprès si tu sais, pour le moment, ce qui va se passer ;-).

Et merci de m'avoir lut !! Very Happy. C'est super gentil.

PS : J'attend toujours la nouvelle où nous apparaissons (presque) tous Smile.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Sam 17 Déc - 2:16

Je n'oublie pas, pour l'écriture de la nouvelle =)

Content que ce soit prévu ! Je retire donc cette remarque.

J'aime bien lire cette fanfiction, tu dis beaucoup de choses dedans Wink

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Sam 17 Déc - 2:31

Et n'oublie pas non plus de tous nous prévenir :-).

^^.

Contente que ça te plaises :-). Je...Dis beaucoup de choses dedans? C't'a dire mister?

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Sam 17 Déc - 17:58

Bonjour,

Eridan aurait-il repris du service ?

PS : j'apprécie grandement votre récit, ma chère. Je pense me laisser tenter davantage par ce maître Bottero tant apprécié.

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Sam 17 Déc - 21:24

Toujours autant de plaisir à lire cette suite ! Ceci dit, elle mériterait une petite relecture, juste pour mieux organiser le récit par exemple (mettre en italique les "à quelques kilomètres", etc). Attention aussi au temps, que tu changes parfois d'une ligne à l'autre. Ce n'est pas vraiment visible mais le rythme du récit en devient étrange.

Comme l'a dit Myrien, les dialogues sont savoureux à lire et très drôle ! J'aime toujours le ton naturel de cette jeune fille, son caractère, et attend avec impatience la suite de ses aventures ! Smile

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 31
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Dim 18 Déc - 0:42

Je viens de lire les deux parties de ton texte.

J'ai trouvé cela plaisant... j'avoue ne pas être fan des fanfictions (cette phrase est bizarre ! hum...) mais ton texte ne m'a pas déplu car c'est un personnage différent et intéressant. J'aime son caractère et j'aime retrouvé ces personnages chers à mon coeur que sont Ellana et Edwin notamment.

J'ai hâte de lire la suite...


_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Dim 18 Déc - 1:09

Alfred, je suis sûre que vous aimerez les livres de Pierre Bottero, ils sont si..."magiques".
Et je suis flatté que vous appréciez tout ça mon cher :-).

Isil, merci beaucoup pour tout ces compliment !! Ca fait vraiment plaisir ^^. Aaah les temps...Je fais souvent ce genre de fautes :s. Et je prendrai garde dorénavant à bien organiser mes textes Smile.
Et contente que les dialogues t'ai plut (je sais jamais comment conjuguer ce verbe -_-) ^^.

Merci aussi Enora :-), pour faire dans l'original : contente que tu ai aimé Smile.
Edwin a toujours été mon personnage préféré, et j'avais envie depuis longtemps d'écrire quelque chose sur lui...J'avoue ne pas aimer les fanfictions non plus, pas mon truc, mais j'avais tellement envie d'écrire en utilisant des personnages de notre bien aimé Maître Bottero. Et puis, comme Edwin va de pair avec Ellana...:-).

Merci à vous tous de m'avoir lut et commenté !!

Et la suite sera là dans les deux semaines qui arrivent (pas encore définit quand précisément), puisque je suis en vacances :-).

Bonne soirée (nuit) à tous !

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Jeu 19 Jan - 1:35

Enfin la suite, après une longue absence de ma part sur le forum me revoici, avec...Bah la suite, comme je l'ai dis plus tôt.
En espérant que cela va vous plaire (comme d'habitude j'ai écris au feeling...pardonner donc mes fautes et peut être quelques incohérences...que je ne manquerai pas de corriger !!).


J'étais là, assise par terre les jambes écartés, la bouche grande ouverte, les yeux écarquillés. Je crois que de la bave pendant de mes lèvres.
Le lion, lui, me regardait. Je jurerais voir un petit sourire amusé...A moins qu'il ne se nettoie les dents du sang des loups qu'ils venaient de massacrer.
Je n'osais pas bouger...Et s'il décidait que j'avais l'air appétissante aussi ? Juste au cas ou, je remontais mes manches, histoire qu'il voit qu'il n'y avait que de la peau et des muscles. Pas très bon, caoutchouteux sous la dent.
Il émet une sorte de grognement pas trop trop rassurant...
"-Vous les humains, vous êtes vraiment très amusants !"
OH PUREE !! IL PARLE !! LE LION PARLE !! ...En tout cas, point positif, c'est qu'il rigolait bien. Et donc qu'il n'avait aucune intention de me manger...Enfin, j'espère.
-Vous...vous...parlez?
-Comme tout le monde.
-Mais vous...euh...n'êtes pas vraiment...euh...bah...
-Comme tout le monde ?
Je hoches la tête. Et j'oublie pour une seconde que dire à quelqu'un qui pourrait nous tuer en deux secondes neuf qu'il n'est pas très normal n'est habituellement pas conseiller dans le guide de : "comment survivre quand un lion rouge vous a à sa merci". Mais il ne semble pas s'en formaliser. Il rigole même encore une fois et tourne ses yeux rouge vers moi.
-Peut être n'est je pas l'air comme tout le monde parce que je ne suis pas comme tout le monde? Ou peut être est-ce toi qui n'est pas comme tout le monde, car, d'où je viens, nous sommes tous rouges avec de grands poils et d'immenses canines. Es-tu rouge avec de grands poils et d'immenses canines? ...Bon poils mis à part, non.
Je rêves ou une grosse bestioles vient de me traiter de poilu ? Normalement, je lui aurais rappelé mon nom...mais dans les circonstances, je penses qu'il est plus favorable de faire profile bas et de ne pas relever son insulte.
-Ce qu'il y a de chouette c'est qu'on a la même langue...
-Qu'en sais-tu ? Peut être que je ne parles pas l'humain, mais que tu parles le lion ? Qui, ici, pourrait nous le confirmer? Personne. Même moi je ne sais pas trop si je parles ma langue ou la tienne.
Ooooook...Il avait un peu tendance à me perdre. Je le regarde d'un air dubitatif, mais je ne dis rien. Tout simplement parce que je ne trouves rien à dire. Si l'un de mes frères étaient là, il aurait sûrement donné une médaille à ce lion pour avoir réussis à me faire taire.
-Bon et bien, au revoir inh la rikiki.
Poilus, et maintenant "rikiki"...Il allait un peu fort. Mais comme, justement, il semblait très fort, une fois encore, je me suis tus. Mais j'ai tout de même demandé quelque chose.
-Comme ça ?
-Quoi ?
-On dit pas quoi on dit comment.
-Comment ?
-Vous partez comme ça.
-Hé bien...oui.
Ma question semble l'avoir prit au dépourvu.
-Pourquoi? Que veux-tu que je fasses au juste ?
-Euh...Je sais pas.
-Es-tu mentalement retardé?
-Êtes vous socialement arriéré?
Oups...C'est sortit tout seul, c'était la pique de trop, celle qui a fait déborder mon sens de la répartie. Je me préparais déjà à me battre, tendant tout mes muscles.
-Je peux me retourner si tu veux.
-Quoi ?
-On dit pas quoi on dit comment.
-Comment?
-Je peux me retourner.
-Mais pourquoi vous voulez vous retourner ?
-Il me semble que tu as une envie pressente. Tu es toute rouge et tu me sembles...Crispée.
-Inh ? ...Ah mais non, pas du tout !! Je voulais juste être sûre que...Oh non rien.
-Oui.
-Pardon ?
-Je réponds à ta question de tout à l'heure. Oui je pars. Comme ça.
-Ah.
Il a dû sentir la déception dans ma voix. Mais bon, à quoi s'attendait-il ? Je me trouvais face à une légende vivante (bon Ok, je ne suis pas sûre que le mot "légende" puisse vraiment fonctionner puisque, à part Merwyn, je n'ai jamais entendu quelqu'un en parler, et je n'ai jamais rien lut nul part à son sujet), je m'imaginais déjà vivre de grandes aventures, en revenir triomphante...Et enfin rivaliser avec les autres membres de ma famille.
-Bah qu'est ce que tu as rikiki ?
-Rien gros balourd.
-...Tu trouves que je suis gros?
-Et moi, tu trouves que je suis rikiki?
Le tutoiement est venu tout seul. Mais cela ne semble pas gêner le lion rouge. Il me montre toute ses dents et je ne peux m'empêcher de reculer.
-Tu es drôle.
Ah, autant pour moi, il ne faisait que sourire.
-Comment tu t'appelles ?
-Elvira.
Mon prénom semble le perturbé.
-Et le tient ?
-Je n'en ai pas.
-Comment c'est possible? Tes parents ne t'en on jamais donné ?
-Je n'ai pas de parents.
-Ah bon? Genre t'as poussé de la terre ou un truc comme ça ?
-Non tu as mal comprit, je n'ai pas de parents dans le sens où ils sont morts quand je suis né.
-Désolé pour toi.
-On ne peut pas manquer ce qu'on a jamais connu.
-Bien sûr que si.
-Tu as raison.
-Bah oui.
Blanc. Il me regarde, je le regarde. Et enfin, je détruis le silence :
-Alors je ne suis pas celle avec qui tu vas te lier? Comme dans la légende. Celle avec qui tu vivras de grandes aventures épiques, de dangereuses péripéties. On ne va pas sauver le monde et risquer de mourir une centaine de fois ? Rien? Tu vas juste repartir...Comme ça ?
-C'est un peu arrogant que de croire que tu es "l'élue" tu ne crois pas ?
-On cultive l'arrogance dans ma famille...Alors je serais tentée de répondre "non". Mais je sais que c'est arrogant, alors je vais te dire : si, je le sais. Mais j'espérais quand même.
-Désolé de briser tes espoirs.
-Ce n'est pas grave...
-Tu es forte, ça se vois. Je suis sûre que tu réussiras quelque chose de grand.
-J'en suis moins sûre.
-Tu vois, tu n'es pas arrogante. A moins que tu ne fasses preuve de fausse modestie.
Le regard noirs que je lui jette l'en dissuade.
-Veux-tu que je te remmènes chez toi Rikiki ?
-Je m'appelle Elvira.
-Et alors ?
-...Alors rien.
-Tu veux ou pas?
-Non. Je préfère rentrer seule. Histoire que je ne me fasses pas trop d'idée sur le pourquoi tu souhaites me raccompagner.
-Et si j'insistes?
-Ca ne changera rien.
Silence. Briser par la grosse boule de poil.
-Bon OK, j'déconnais, j'ai en effet besoin de toi. Mais là, en ce moment tout de suite maintenant, tes parents sont en train de mourir d'inquiétude et te cherche partout alors tu ferais peut être mieux de rentrer non? Tu iras cent fois plus vite sur mon dos. Ah et puis, va peut être falloir que tu reviennes à la vie en passant. Je sais exactement où aller.
Ce revirement soudain me laisse sans voix. Il ne me laisse pas lui répondre, d'un coup de tête il me jette sur son dos et part au triple galop, m'empêchant de réfléchir correctement.
Revenir à la vie ? Un typ...euh un animal comme lui, avoir besoin de mon aide?



Pendant ce temps là, à quelques kilomètres :

"-Cela fait déjà trois mois...On ne la retrouvera jamais...
-Je t'interdis de baisser les bras Ellana.
-Mais...
-Quand j'ai crut que tu étais morte, et que Destan s'ai fait kidnappé, il y a des années de cela, je n'ai jamais abandonné. Même si j'avais peu de chance de le retrouver.
-Mais...Tu as sentit comme moi qu'elle était...partit.
Ellana retint une larme. Edwin la prit entre ses bras puissants, elle s'y blottit, se laissant enfin aller. La tête poser sur son torse, elle laisse couler ses larmes salées. Lui ne dit rien. Refusant d'admettre la réalité. Ses deux fils étaient dehors, silencieux, regardant les étoiles, pensant à leur petite soeur disparut. Destan pensait à ce qu'elle aurait put lui dire sur les constellations qu'il regardait, il n'y connaissait rien en astronomie...Et Callum pensait qu'il aurait été plus que content de partager les quelques fraises qu'il avait trouvé avec elle.
Ils entendaient tout les deux leur mère pleurer dans leur dos. La situation devait être désespérer, ils ne l'avaient jamais vu pleurer.
Sayanel leur faisait face, pensif.
Les quelques frontaliers qui les avaient accompagnés restaient également bloqué dans un mutisme profond. Ils aimaient tous bien cette petite boule d'énergie qu'était la fille de leur seigneur. Les quelques Thuls qui avaient insisté pour venir discutaient entre eux silencieusement.
Siam pensait à sa nièce, une larme roula sur sa joue.
Seul Merwyn (qui avait tenue à venir, et avait donc quitter son havre pour la première fois depuis des milliers d'années) dormait, d'un sommeil paisible et profond. Lui, savait.
Edwin resserra son étreinte autour de la taille de sa femme. Il luttait pour que la tristesse ne l'envahisse pas, n'obscurcissent pas sont jugement. Il savait que c'était une cause perdue. Leur famille était lié par une sorte de pacte de coeur, et si l'un d'entre eux mourraient, les autres le savaient (c'était une initiative qu'il avait prit après avoir crut qu'Ellana était morte). Et pourtant, au plus profond de lui, il y avait toujours cet espoirs futiles. Celui de revoir sa fille chérie, de la serrer dans ses bras et de lui dire enfin combien il est fier d'elle...

_________________
Je suis un dinosaure.


Dernière édition par Mnémosyne le Ven 20 Jan - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Jeu 19 Jan - 14:35

Bon ! J'ai tout lu ! Les trois parties et tout, et tout !

J'ai fort bien apprécié l'intrigue, et comme l'a dit Isil après le premier texte, je voulais absolument connaître la suite.
Le choc des genres fantastique et "jeune" ne m'a pas perturbé, cela m'a même bien fait rire parfois. ^^ Et je dois avouer que j'écrivais un peu comme ça avant, avec des dialogues incohérents avec le genre. Smile
L'histoire est pleines de mystères qui m'ont donné envie d'avoir la suite.

Comme j'ai apprécié la lecture de tes textes, mais que les fautes ont tendance à briser la continuité de la lecture, je t'ai envoyée un corrigé des fautes d'orthographes. ^^
- Pas de "s" à la première personne du singulier sur les verbes du premier groupe !
- Attention à l'orthographe des participes passés !
- Et surtout, tes changements impertinents de temps montrent que tu n'écris pas ça au jour le jour, mais à la ligne la ligne. ~~ Attention ! Ca ne m'a pas spécialement dérangé, mais voilà, quoi.
Tu devrais quand même te relire. Et pour les fautes, utilise Word, ou autre traitement de textes, une partie de tes fautes te seront corrigées.

Voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Ven 20 Jan - 21:19

Merci de ce commentaire Iniour' c'est très encourageant :-).
Je ne sais pas trop quoi dire d'autres à part ça...Donc juste : merci de m'avoir lut ^^. Et c'est très gentil d'avoir prit le temps de me corriger !! Je ne manquerai pas de corriger mon texte le plus tôt possible (dans quelques semaines je pense, je suis en plein BAC blanc -_-).

Pour les fautes...Je plaide coupable. Et pour le changement de temps (surtout dans la troisième partie) j'en suis totalement consciente, j'ai juste eu...hum...comment dire...Pas le temps -_-.

J'ai ris en me relisant...et en repérant le smiley que tu as vu...Je ne sais même pas pourquoi je l'ai mis -_-. Réflexe peut être UxU".
Désolé de toutes ces fautes x_x...

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Sam 21 Jan - 12:14

Bah, de rien !
Oui, le smiley a fort bien participé à l'un de mes fous rires. ~~ C'était vraiment marrant, j't'avoue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Sam 21 Jan - 20:32

Oui bon ça va inh, passons donc à autre chose et oublions cette petite faute de parcours UxU".

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Sam 21 Jan - 22:15

Disons cela, oui. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Dim 22 Jan - 18:54

Merci, j'attendais la suite depuis un petit moment déjà, et ça m'a fait plaisir de la lire.
En - core ! En - core ! En - core ! *_*

L'histoire est toujours prenante. Et ça... ben c'est bien !

Continue sur cette voie. J'aime beaucoup les dialogues de personnages.

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Dim 22 Jan - 19:52

Hum...De rien? ^^'.

Ca me fait plaisir que cette petite histoire continue de te plaire ! :-). Vraiment.

Merci beaucoup ^^.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   Dim 22 Jan - 20:07

Wink
Tu as remarqué que je n'ai pas dis grand chose. Ce n'est pas parce qu'il n'y avait pas grand chose à en dire (genre c'était sans plus), mais pck tu restes du même niveau qu'avant. De bons dialogues, une histoire qui donne envie de découvrir la suite, etc.

Pourquoi répéter quand même? Parce que je sais que c'est bon à entendre aussi ^^

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Difficile d'être fille de héros (Fanfiction Ewilan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La 1re fanfiction: Gravitation : le numéro d'hypnose
» La fille aux yeux vairons et l'homme au teint pâle
» Slam dunk
» Un trésor insolite
» [Fanfic] Liberté MAJ chap 9 et 10 le 9/2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Fanfiction-
Sauter vers: