*
 

Partagez | 
 

 Cauchemar à la bibliothèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maître Kong

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 117
Localisation : Edgecombe

MessageSujet: Re: Cauchemar à la bibliothèque    Jeu 29 Mar - 0:37

Pour votre gouverne, Mk n'écrit pas de texte, comme vous avez pu le constater. J'ai participé au concours et c'est la première fois que j'écris un texte.

J'en comprends les difficultés. Et je comprends encore plus la difficulté d'accepter les avis des lecteurs qui peuvent être négatifs.

Mk ne dénigre pas et ne cherche pas à se venger de quoi que ce soit. Mk, il corrige et donne son avis. Libre à vous d'en faire ce que vous voulez. Faites la moyenne de tous les commentaires que vous recevez.

Mk avoue, il est dur, mais seulement quand il est énervé. Et, croyez-le, il lui en faut pour l'énerver. Quand les choses s'accumulent, Mk ne prend plus trop de pincettes.

Cela dit, si vous préferez, je ne commenterai plus vos textes, mais alors faudra l'écrire au début du texte que c'est vous qui l'écrivez, car Mk applique une méthode très simple pour la lecture des textes. Il copie et colle le texte dans word sans regarder qui l'a écrit.

Si j'ai été négative sur chacun de vos écrits, j'en suis navré. Mk ne saurait pas vous citer les titres de vos nouvelles car il a toujours corrigé de cette manière anonyme. Si je n'ai posté que des commentaires négatifs, ce n'est pas par esprit de "vengeance".

Maintenant, Mk, il est là pour aider effectivement. "Entraider, encourager" ne veut pas dire qu'il faut dire amen à tous les textes, ce serait de la fourberie, de l'hypocrisie, de la lâcherie et donc ce serait inutile et ce serait au final, tôt ou tard, infligé bien plus de douleurs que si on dit dès le début ce qu'on pense.

Car voilà. Il ne s'agit pas de critiques ou de commentaires dénigrants mais d'un avis que je souhaite constructif. Mk prend du temps pour lire ces textes et les corriger - et pas seulement les vôtres, Mk ne cherche pas à démolir tout ce que vous faites, loin de là, Mk cherche à vous les faire les améliorer.
Par ailleurs, regardez les "commentaires" que je laisse aux autres textes qui ne sont pas les vôtres (car j'ai souvenir, au moins d'avoir commenté des textes de Myrien et d'Enora et d'Azrael), Mk ne passe pas son temps à "dénigrer" les nouvelles des individus ici présents.

Car quiconque crée quelconque chose cherche à l'améliorer. Si les corrections orthographiques et réflexions que j'apporte ne vous plaisent pas, eh bien Mk il ne comprend plus rien et s'abstiendra d'en commettre à la demande de quiconque se signalera.

Sachez que Mk admire les gens qui écrivent, car Mk, il s'en sent bien incapable. Mk admire les gens qui ont le courage de s'y lancer. Donc Mk vous admire, même s'il ne sait pas montré très jovial dans les commentaires qu'il vous a laissé.

Mk est navré pour les désagréments occasionnés. Ne vous arrêtez pas d'écrire, au contraire, selon toute vraisemblance, on s'améliore en faisant. Y a que Richard Rahl qui arrive à sculpter (pour la première fois, sans jamais rien avoir sculpté de sa vie que des copeaux de bois) une statue monumentale de marbre tellement parfaite que ça amène la révolte de tout un royaume, conduisant à la chute du plus méchant des méchants, le non moins célèbre Jagang.

Mk s'excuse s'il parait s'emporter, il est tout rouge de colère et d'incompréhension de voir que le temps qu'il passe à apporter quelque avis sur des nouvelles est mal interprété.

Mais il vous aime quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verifiezladisponibilite.blogspot.com/
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Cauchemar à la bibliothèque    Jeu 29 Mar - 0:56

Adrienf, "entraide" ne signifie pas "encouragement". Si tu postes pour recevoir des compliments, tu te trompes d'endroit.
S'exposer à la critique n'est jamais une chose facile, mais lorsqu'on se lance, il faut assumer et accepter de recevoir des commentaires pas toujours très agréables.
Si Maître Kong était une vile créature abyssale qui, comme tu sembles le penser, avait une dent contre toi, il ne passerait pas son temps à corriger si minutieusement tes textes. Je crois qu'il serait plus approprié de le remercier au lieu d'endosser le rôle de l'adolescent rebelle qui n'accepte pas les critiques parce qu'elles ne vont pas dans son sens.
Si t'aimes écrire, va falloir te rentrer dans le crâne que tu vas être confronté à la critique autant de temps que tu chercheras à te faire lire. L'un ne va pas sans l'autre. Alors va falloir choisir : tu écris seul dans ton coin, tu t'auto-satisfais de tes textes mais ne progresses pas, ou tu continues à venir ici et accepte de prendre une claque de temps en temps pour avancer.

Et si cela peut t'aider dans ton choix : sache qu'il y aura toujours quelques membres, moi y compris, qui se ficheront aussi longtemps que tu partageras tes écrits, que tu te vexes parce que tu n'as pas été complimenté. Que ce soit bon ou très mauvais, peu ici passeront par quatre chemins pour te le dire. Si ce mode de fonctionnement ne te convient pas, tu sais ce qu'il te reste à faire.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Cauchemar à la bibliothèque    Sam 7 Avr - 2:58

Bon.
J'étais déjà intervenu ici à propos du commentaire de Maître Kong mais n'avais pas encore lu ce texte.
Je ne vais pas m'étendre sur les lourdeurs, les tournures maladroites, les lourdeurs, les lourdeurs, les lourd... Pardon.
Bref, pour ce qui est forme, je crois que ça a déjà été dit. Enfin j'imagine, vu que je n'ai parcouru que très légèrement les commentaires précédents. De toute manière tes phrases sont si lourdes que j'ai eu la sensation de lire ton texte avec un éléphant sur les épaules. Je ne doute donc pas, devant l'étendu du problème, qu'il ait été pointé du doigt auparavant.
Je te conseillerais juste d'éviter d'enchaîner les phrases comme si t'avais envie de terminer ton texte au plus vite, parce que j'ai pas envie d'avoir la sensation que t'es pressé et que tu me racontes ton histoire sur le chemin entre les chiottes et le lavabo. Tu ne prends pas la peine de travailler tes phrases, t'as juste envie de raconter une idée que tu venais probablement d'imaginer. Sauf que raconter une histoire, c'est pas simplement enchaîner des phrases bateau pour partager ce que t'as à dire. Ca se travaille un minimum. T'aurais pu faire un truc bien mais là du coup, te lire a été à peu près aussi agréable pour moi que de digérer un parpaing.

Pour terminer avec l'histoire en elle même, j'ai retrouvé ici ce que je vois dans chacun de tes textes : des détails insignifiants, et des aspects de l'histoire complètement insensés.
J'ai un peu de mal avec l'idée, par exemple, que des terroristes se pointent avec une bombe ultra élaborée pour... faire péter une bibliothèque ! Puis alors qu'ils sont tout un groupe armé jusqu'aux dents, t'as un type qui, en courant avec assez d'habileté, parvient à sortir. Par contre les deux flics armés, eux, ils y sont restés. N'invente pas ton histoire sur le coup, comme ça vient. Demande toi si elle a un quelconque sens. Parce que finalement, à force d'incohérences et de détails bateaux, ton histoire finit par ressembler à l'une de ces vilaines parodies involontaires. Qui ne sont donc ni agréables à lire ou voir, ni drôles.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cauchemar à la bibliothèque    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cauchemar à la bibliothèque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bibliothèque philatélique
» Bibliothèque d'images
» Cauchemar
» Mystère de la Bibliothèque Verte / Bibliothèque de la Jeunesse
» Cauchemar en pleine mer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Thriller-
Sauter vers: