*
 

Partagez | 
 

 Faux-Oncle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adrienf

avatar

Masculin
Nombre de messages : 88
Age : 22
Localisation : Belgique

MessageSujet: Faux-Oncle   Mer 15 Fév - 1:13

Me revoilà sur le forum. Je n'ai plus été actif depuis un petit moment.
Ma nouvelle nouvelle Razz
Bonne lecture Smile



- Il avance avec sa poubelle !
Une fiat rouge immatriculé aux Pays-Bas se trouve devant moi et qui n’avance pas faut dire que s’est assez compliqué dans ces conditions.Trois longues heures que je suis plantée sur cette autoroute, et écouter en plus Whithey Houston en boucle. Depuis son décès, les radios se rappellent qu’elle existait. Enfin c’est la vie. Ce véritable chaos est causé par la chute intempestive de la neige, quatre centimètre recouvrent le bitume et personne ne sait avancer. Et encore une fois les services d’épandages ne sont pas à la hauteurs.

Je regarde bêtement les essuies-glaces qui vont de gauche à droite et ma tête les suit. Soudain je me rapelle qu’il fallait que j’aille rechercher ma fille à l’école. J’avais compètement oubliée. J’arrive heureusement à la sortie, je prends la bretelle. Je me dirige vers l’école à tout allure. Contrairement à l’autoroute, cette voie est parfaitement pratiquable. Le paysage défile aussi vite qu’en train. Ma petite Clio tremble tellement que je roule vite. Je regarde le compteur, au milieu de la console centrale, où les chiffres s’affichent en numérique et en noir. Il affiche 156 kilmètres par heure, c’est beaucoup mais pas assez pour ma fille. J’arrive enfin devant son école. Des lumières illuminent la façade blanche et d’autres l’enceinte qui est de petits murs en pierre brune. Mais aucune lampe n’éclaire à l’intérieur, aucune voiture n’est devant l’établissement. Elle doit sûrement être chez l’institutrice. Je prends la direction de chez elle.

J’arrive enfin. Le voyage m’a paru long, certainement à cause du stress. Je me dirige vers la porte d’entrée en sapin en marchant sur l’allée de galets. Je frappe. Une femme blonde, quarante ans m’ouvre:
- Bonjour, je suis la mère d’Océane. Est -elle ici ?
- Bonjour, Heu... Non, son oncle est venue la chercher.
- Son oncle ?
- Oui, son oncle. Pourquoi ?
- Comment était cet homme
- Grand, mince, cheveux gris. Habillé d'un costume, et roulant en Mercedes grise. Il m'a certifié être son oncle.
- Il vous a bien eu !
- Et bien pourquoi ?
- Océane n’a jamais eu d’oncle
- Ho mon Dieu.
Elle me fait rentrer. Je pénètre dans un couloir jaune, elle m’accompagne vers la cuisine en passant par une porte avec des carreaux. Nous entrons dans une cuisine traditionelle et pratique. Je remarque tout de suite sa magnifique cuisine équipée en chêne. Mais cela m’importunais guère. Nous nous asseyons et m’explique tout depuis le début.
Elle me conseille d’appeler la police immédiatement. J’attrape mon smartphone et je compose en tremblant le numéro de la police
- Bonjour ici la police, puis je vous aider ?
Je réponds en pleurs
- Bonjour, ma fille a été enlevée!
- Depuis quand Madame ?
- 15h30.
- Madame, excusez-moi mais pour que nous intervenions, il faut que votre fille ait disparu depuis quarante-huit heures.
- Mais.... C’est injuste.
- Madame c’est la procédure.
- Que dois-je faire maintenant ?
- Attendre qu’elle rentre.
- Vous n’avez pas de coeur

Cette femme raccroche, je suis complétement anéantie. Je pense à ma fille, à toutes les atrocités qu’on lui fait subir. Je trouve ce battard, je le tue de mes propres mains! Je pars à sa recherche !

...

A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Mer 15 Fév - 1:49

Bonsoir monsieur adrienf,

Je suis ravi de vous retrouver bien actif.


C'est une entrée en matière très puissante. La chute vertigineuse vers un cauchemar, un abîme sombre. Tout commençait bien, une histoire banale, puis c'est l'explosion : course en voiture, enlèvement, désir de vengeance.

A l'évidence tout va très vite dans votre histoire, qui est manifestement tournée vers l'action, le mouvement. Ce côté-ci est bien réalisé dans l'ensemble. L'on remarquera néanmoins quelques détails inutiles tels que la porte de l'institutrice en bois de sapin (qu'en a-t-on à fiche nous lecteurs, et pourquoi le narrateur, alias la mère, se dit-elle cela ?). Ce genres de détails insignifiants dans une aventure qui file à 100 à l'heure sont à bannir.
Inversement, certains détails sont à donner. Comme préciser par exemple que l'institutrice habite dans un appartement attenant à l'école. Faute de quoi, il nous manque une donnée durant la lecture et l'on se détache un peu de l'histoire afin de comprendre la chose. Un autre : l'agent de police était donc une femme ? il faudra préciser alors lors de sa première prise de parole quelque chose comme "fit une voix de femme".

Enfin, monsieur adrienf, gardez toujours à l'esprit le souci de vraisemblance dont à parler monsieur Myrien si je ne m'abuse. Dans le cas de votre texte, les 156 km/h peuvent sembler exagérés. En effet, pourquoi roule-t-elle si vite en-dehors d'une autoroute, juste pour chercher son enfant ? (A moins qu'elle sache que celui-ci coure potentiellement un danger. Si cette information est révélée plus tard, alors ça va). De même, la mère qui comprend que son enfant est kidnappé ne va pas d'abord entrer et... s’asseoir. Elle va d'abord appeler et, suite au refus des policiers, elle va entrer, s'asseoir, et demander des informations à l'institutrice, tout en jurant de réduire à néant le misérable qui avait enlevé son enfant. Voyez-vous ?
Enfin, ce n'est là qu'une réaction possible parmi l'infinité de possibilités et, dans un état de choc, la votre pourrait certainement aussi être valable.

Spoiler:
 

Voici donc les différents points que je tenais à soulever pour vous aider à avancer et vous encourager pour la suite.
Retenez que vous vous êtes améliorer, monsieur adrienf. Pas énormément, il ne faudrait pas vous mentir. Mais suffisamment pour que cela ce remarque. Le texte est rapide, plus fluide. L'histoire est tout de suite ancrée dans un temps précis : le notre, avec la mention de madame Houston et du fait qu'on l'entendrait souvent dorénavant (puisqu'elle est morte).
De plus, nous sommes en situation de suspens, enfin. L'absence de suspens vous avait été lourdement reprochée déjà et il est appréciable d'en trouver ici. Ainsi donc, je peux dire qu'à mon sens votre texte présent, bien que bourré de petits défauts, est meilleur que le premier. De plus, ne serait-ce que par l'histoire, il me donne envie de lire votre prochain post et d'en apprendre davantage.

Bon courage monsieur adrienf. Le chemin de l'apprentissage de l'écriture est long et particulièrement ardu ! Je vous encourage à poursuivre vos efforts. Ils ne sont pas vains.

Cordialement,

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrienf

avatar

Masculin
Nombre de messages : 88
Age : 22
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Mer 15 Fév - 14:32

Bonjour Monsieur Alfred,

Je teins à vous remercier pour cette réaction. Merci de vos encouragements.

Mais je tiens à préciser quelques points

La mère se rend compte qu'elle a oubliée sa fille à l'école et donc elle s'empresse d'aller la rechercher. Elle pense à toute éventualité.

Ensuite, la mère se dirige vers la résidence de la maîtresse quand elle apprends qu'on est venue la chercher, elle demande plus d'explication, sur l'apparence de l'homme pour voir si elle ne le connait pas. Quand elle sait qu'une personne inconnue a enlevé sa fille, elle téléphone à la police. Mais celle-ci ne fait rien.

La suite arrive très bientôt.

Merci de votre lecture.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Mer 15 Fév - 15:38

Salutations, Adrien !

Je tiens à commenter tout d'abord sans regarder le commentaire d'Alfred et le tiens. Je regarderai par la suite si cela correspond ou non.

Tout d'abord, je tiens à signaler un progrès dans la façon d'écrire. Il y a un meilleur rythme et une meilleure utilisation de la ponctuation. Cependant, certaines phrases continuent de sauter aux yeux, il faudrait faire une relecture plus attentive à l'avenir. A l'oral, on peut facilement les repérer.

Pour le fond, je dois dire que malgré le suspens installé ici (et c'est une nouvelle fois un bon point pour toi !) plusieurs choses ne collent pas.

Ce qui m'a le plus choqué, par exemple, c'est la réaction de la mère. Une mère apprenant que son enfant a été prit par un inconnu ne réagit pas DU TOUT ainsi.. Une mère est capable de devenir une véritable furie quand son enfant est en danger. En se mettant à sa place, pour moi, on peut imaginer deux situations : gueuler comme une possédée sur la maitresse d'école (elle a laissé partir le gosse avec un homme qu'elle n'a jamais vu, sous prétexte qu'il prétend être son oncle), ou appeler immédiatement la police.
Et ENSUITE seulement, ou à la limite pendant l'appel, demander plus d'information sur l'homme en question.
Ensuite, je ne pense pas que la police, pour un cas pareil, ne réagirait pas. C'est un enfant enlevé sans aucun doute, témoignage à l'appui, par un inconnu. Ce n'est pas comme si c'était une adolescente en fugue (là, d'après ce que je sais, en effet la police n'intervient pas toujours).

Ceci dit !
Comme je le disais, il y a une amélioration. Le suspens est présent dans ce texte, alors que c'était un reproche que l'on t'a fait dans un précédent texte. Bon point.
L'ambiance est un peu plus installée. Le temps neigeux, le stress, etc. Bon point aussi.
Continue sur cette lancée, Adrien, tu ne peux que t'améliorer.

Après avoir lu les commentaires :
Je crois que sieur Alfred avait fort bien compris ces deux points Wink
Relis son commentaire, pour mieux comprendre les reproches qu'il te fait.
Et n'oublie pas : celui qui écrit n'a, normalement, nullement besoin d'expliquer certains points. Le lecteur doit tout comprendre par lui-même.

Je lirai la suite avec plaisir, Adrien !
Bon courage et à très vite.

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
adrienf

avatar

Masculin
Nombre de messages : 88
Age : 22
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Mer 15 Fév - 17:41

Bonjour,

Je te remercie pour ton commentaire.

Je pensais que la mère a reconnu son erreur, et donc par " sa faute " sa fille aurait été kidnappé et qu'elle serait désemparé.

C'était comme cela dans ma tête .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Mer 15 Fév - 18:17

Il est très dur de faire passer à l'écrit ce qui trotte dans une tête. J'en conviens tout à fait.

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Lun 27 Fév - 20:29

Je n'ai pas le temps de reprendre toutes les fautes de ton texte, mais si je le trouve, je ferai les corrections. Parce qu'il y a beaucoup de travail à ce niveau là. Un conseil : respire ! Tu n'es pas obligé d'enchaîner toutes les idées. Pose les, une à une, sépare les. La ponctuation est ton amie.
Par ailleurs, je te conseille je te relire attentivement, je crois que tu pourrais relever beaucoup de grosses fautes qui peuvent être facilement corrigées.

Concernant l'histoire en elle-même, il y a quelques incohérences. D'une, parole de conducteur, tu ne pousseras jamais une vieille clio jusqu'à 156 km/h ! C'est un détail, mais cette vitesse est très exagérée. Mais je vais surtout m'attarder sur la réaction de la mère, qui n'aurait pas agi différemment si la femme blonde lui avait annoncé que de la météo annonçait un rafraîchissement pour la soirée... Une mère qui apprend une nouvelle pareille devient folle, elle hurle, et surtout insiste auprès de la police. Là, à l'entendre, elle aurait aussi bien pu perdre son caniche !
Par ailleurs, une institutrice n'aurait absolument pas l'autorisation de ramener une élève chez elle sans l'accord des parents. Les parents seraient contactés, l'enfant gardé à l'école... Et cette même institutrice ne laisserait jamais un enfant partir avec une personne qu'elle n'a jamais vue avant.
Beaucoup de choses bancales, donc, qui me font tiquer et douter des bases de ton histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Maître Kong

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 117
Localisation : Edgecombe

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Jeu 29 Mar - 18:52

- Il avance avec sa poubelle !
Une fiat rouge immatriculé <<< immatriculée <<< aux Pays-Bas se trouve devant moi <<< point, nouvelle phrase ou alors refaire la phrase car mal dit <<<et qui n’avance pas faut dire que s’est assez compliqué dans ces conditions. <<< espace <<< Trois longues heures que je suis plantée sur cette autoroute, et <<< à <<< écouter en plus Whithey Houston en boucle <<< mal dit <<<. Depuis son décès, les radios se rappellent qu’elle existait. Enfin c’est la vie. Ce véritable chaos est causé par la chute intempestive de la neige, quatre centimètre <<< y a plusieurs centimètres, donc… <<< recouvrent le bitume et personne ne sait <<< c’est pas une question de savoir, mais une question de ne plus pouvoir à cause des problèmes météorologiques… <<< avancer. Et encore une fois les services d’épandages <<< je doute qu’ils s’appellent services d’épandage, enfin je ne sais ! les saleuses, tout court ! <<< ne sont pas à la hauteurs. <<< hauteur <<<

Je regarde bêtement les essuies-glaces <<< essuie-glaces : le correcteur orthographique est parfois un ami <<< qui vont de gauche à droite et ma tête les suit <<< ouais on s’en doute puique tu les regardes, deuxieme partie de phrase inutile donc <<<. Soudain je me rappelle qu’il fallait que j’aille rechercher <<< bah, on dit pas ‘rechercher’ mais simplement chercher … <<< ma fille à l’école. J’avais compètement <<< il manque un l <<< oubliée <<< oublié <<<. J’arrive heureusement à la sortie, je prends la bretelle <<< ouais, bah « j’arrive heureusement à la bretelle de sortie de l’autoroute » quoi, pourquoi tourner autour du pot <<< . Je me dirige vers l’école à tout <<< toute <<< allure. Contrairement à l’autoroute, cette voie est parfaitement pratiquable <<< hahahaha pratiCable <<<. Le paysage défile aussi vite qu’en train <<< ah <<<. Ma petite Clio tremble tellement que je roule vite <<< ah, deux phrases pour dire la même chose <<<. Je regarde le compteur, au milieu de la console centrale, où les chiffres s’affichent en numérique et en noir. Il affiche 156 kilmètres <<< kilomètres, deux phrases pour dire la même chose encore <<< par heure, c’est beaucoup mais pas assez pour ma fille <<< une question comme ça… ça peut rouler aussi vite que ça une clio ? surtout sur une nationale-départementale ? N’y a –t-il point de feux rouges, de stop, d’autres véhicules peut-être ? Pourquoi l’individu se dépêche tant, il n’a qu’à appeler l’école pour prévenir du retard à cause des bouchons, pas besoin de rouler à 1000km/h…. <<<. J’arrive enfin devant son école. Des lumières illuminent la façade blanche et d’autres l’enceinte qui est de petits murs en pierre brune <<< hin ??? <<<. Mais aucune lampe n’éclaire à l’intérieur, aucune voiture n’est devant l’établissement <<< mal dit aussi <<<. Elle <<< qui ça elle <<< doit sûrement être chez l’institutrice. Je prends la direction de chez elle. <<< ah, elle sait où l’institutrice habitationne ?... Mk s’est imaginé qu’elle reprend sa voiture et repart quequpart… <<<

J’arrive enfin. Le voyage m’a paru long, certainement à cause du stress <<< pourquoi donc stresser… ?<<<. Je me dirige vers la porte d’entrée en sapin <<< mdr, vous aimez les portes d’entrée en sapin <<< en marchant sur l’allée de galets. Je frappe <<< euh… je frappe quoi ?... je frappe à la porte peut-être.<<< Une femme blonde, quarante ans m’ouvre <<< bah l’institutrice quoi <<<:
- Bonjour, je suis la mère d’Océane. Est -elle ici ? <<< mdr très incongru comme phrase… <<<
- Bonjour, Heu... Non, son oncle est venue la chercher.
- Son oncle ?
- Oui, son oncle. Pourquoi ?
- Comment était cet homme <<< et le ? <<<
- Grand, mince, cheveux gris. Habillé d'un costume, et roulant en Mercedes grise. Il m'a certifié être son oncle.
- Il vous a bien eu ! <<< eue <<< <<<< MDRRRRRRRRRRR, ô la bonne blague…. Il vous a bien eue héhéhéhéhéhéhé…. Elle constate qu’un inconnu a pris sa fille et elle trouve rien d’autre à dire que ça ? <<<
- Et bien pourquoi ?
- Océane n’a jamais eu d’oncle
- Ho mon Dieu.
Elle me fait rentrer. <<< mdr, ah bon ?... Mk est déconcerté face à cette réaction stupide et totalement pas du tout réaliste… imaginez vous un instant, vous apprenez que votre fille a été enlevée par un inconnu et là vous faites quoi, vous rentrer chez l’institutrice pour causer ?... au lieu d’appeler directement les poulets ? <<< Je pénètre dans un couloir jaune <<< certes <<<, elle m’accompagne vers la cuisine en passant par une porte avec des carreaux <<< double certes <<<. Nous entrons dans une cuisine traditionelle et pratique <<< mdr, triple certes <<<. Je remarque tout de suite sa magnifique cuisine équipée en chêne <<< quadruple certes. Encore du chêne. Comme on s’en fiche de la cuisine <<<. Mais cela m’importunais guère. Nous nous asseyons et m’explique tout depuis le début <<< XD <<<.
Elle me conseille d’appeler la police immédiatement. <<< après avoir causé confortablement assis dans le canapé en sirotant du punch pendant 30 mn ? <<< J’attrape mon smartphone <<< cool <<< et je compose en tremblant le numéro de la police
- Bonjour ici la police, puis je vous aider ?
Je réponds en pleurs
- Bonjour, ma fille a été enlevée! <<< ah on ne dirait pas qu’elle est en pleurs, qu’elle panique… <<<
- Depuis quand Madame ?
- 15h30.
- Madame, excusez-moi mais pour que nous intervenions, il faut que votre fille ait disparu <<< disparue <<< depuis quarante-huit heures.
- Mais.... C’est injuste.
- Madame c’est la procédure.
- Que dois-je faire maintenant ?
- Attendre qu’elle rentre.
- Vous n’avez pas de coeur
<<< dialogue très irréaliste. Mk n’est pas poulet et n’y connait rien. Effectivement il faut 48h pour que la police commence les recherches MAIS, à mon humble avis, il faut SIGNALER la disparition dans un bureau de police, faire une déposition, une déclaration de personne disparue… Les poulets décident alors la gravité de la situation (pour le cas, là, il s’agit CLAIREMENT d’un enlèvement ! En plus, il y a un témoin, l’institutrice qui peut décrire parfaitement le bonhomme + décrire la voiture ! Alors, hin, pensez vous que les poulets lui répondent « restez chez vous, attendez que la gosse revienne » ?? Dans le cadre d’une disparition dite inquiétante comme celle là, et dans le cas où il y a témoins, bien évidemment qu’ils vont directement faire des recherches et pas attendre 48h ! N’avez-vous jamais vu à la télé le portraits d’enfants disparus que l’on diffusait en urgence ?... Mk est très déconcerté…. <<<<

Cette femme <<< quelle femme ? ah la police !... <<< raccroche, je suis complétement <<< è <<< anéantie. Je pense à ma fille, à toutes les atrocités qu’on lui fait subir <<< pourquoi aussi catégorique, comment le sait elle qu’on lui fait subir quelque chose ? <<<. <<< avec un si au début, ça marche mieux… et si vous en faisiez un dialogue ça le serait encore plus <<< Je trouve ce battard, je le tue de mes propres mains! Je pars à sa recherche ! <<< MDR <<<

...

A suivre.

Mk ne sait pas quoi dire, tellement il est circonspect face à ce texte.
L’invraisemblance totale des faits décrits est assommante et tellement gigantesque qu’on se demande si c’est une blague ou pas.
Hoho, la bonne blague, vous m’avez bien (pas) eu.

(EDIT. Mk pas dénigrer, Mk pas méchant, mille excuses.
On retrouve souvent les mêmes problèmes dans vos nouvelles... Il faudrait alors que vous vous penchiez en priorité sur ces points.
A savoir l'orthographe. La grammaire, la conjugaison: certaines phrases sont mal construites, mal exprimées.
Il faut que vous preniez un temps pour imaginer l'histoire, poser les idées, les évènements, les points clés. Et réfléchir à la cohérence de vos propos. Même dans le cas d'une fiction ou d'un truc avec des bonhommes volants, il faut justifier-expliquer pour pas que cela paraisse saugrenu.
Ensuite, la deuxième étape est de décider comme vous allez présenter votre histoire: s'agira-t-il d'un récit à la 3° personne, d'un récit à la 1°, au passé ou au présent... plusieurs points de vue, ou seulement un seul.
Puis, il faut écrire. ça demande du temps, de la réflexion. Et il faut souvent réecrire plusieurs fois le texte avant de parvenir à en sortir quelque chose de correct. Il faut vous mettre dans la peau d'un lecteur qui lit pour la première fois vos textes et vous de demander si ça ressemble à un texte abouti qu'on pourrait trouvé dans un livre ou pas ou ça a plutôt l'aspect d'une ébauche d'un texte final.

En soit, les idées que vous nous présentez ne sont pas mauvaises mais elles pâtissent des moins négatifs cités précédemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verifiezladisponibilite.blogspot.com/
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Ven 30 Mar - 9:12

Bon, adrienf, j'ai lu ton texte, et comme souvent, le même problème, souligné par tout le monde, revient !
Tout se passe trop vite !
Je commence à cerner ton genre, qui s'oriente vers le roman noir, du coup, j'ai pu prévoir le sujet, sauf un point, la réaction : "Je trouve ce battard, je le tue de mes propres mains! Je pars à sa recherche !". La mère, c'est Rambo ! ~~
De plus, ses réactions face à l'enlèvement de sa fille sont comme dans "Conseils futuristes", improbables. Quand je lis tes textes, tes personnages qui sont censés être paniqués, parle avec un calme et une sérénité incroyable, comme dit précédemment, on dirait qu'elle fait quelque chose de banal.
Exemple :
Citation :
- Il vous a bien eu ! <<< eue <<< <<<< MDRRRRRRRRRRR, ô la bonne blague…. Il vous a bien eue héhéhéhéhéhéhé…. Elle constate qu’un inconnu a pris sa fille et elle trouve rien d’autre à dire que ça ? <<<
C'est exactement ça.
De plus :
Citation :
Par ailleurs, une institutrice n'aurait absolument pas l'autorisation de ramener une élève chez elle sans l'accord des parents. Les parents seraient contactés, l'enfant gardé à l'école... Et cette même institutrice ne laisserait jamais un enfant partir avec une personne qu'elle n'a jamais vue avant.
Et je rajouterais aussi que la petite fille, dans le monde dans lequel on vit actuellement, doit être au courant qu'on ne part pas avec n'importe qui ! Surtout qu'elle doit savoir qu'elle a un oncle ou pas.

Il y a moins de fautes, mais il en reste des tonnes, que ce soit orthographe, grammaire !

Courage ! Plus de rigueur ! =)

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 31
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Ven 30 Mar - 9:34

Je n'ajoute rien de plus. Etant institutrice moi même je ne peux qu'appuyer les autres... Donner un enfant à quelqu'un sans être sur que c'est un membre de la famille c'est de la folie !

Et puis je n'aime pas le roman noir...

Non décidément non.

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Ven 30 Mar - 15:21

Je me permets d'ajouter un commentaire général.

Adrienf, avec tout ce que tu as reçu, depuis le tout début, il y a maintenant plusieeurs enseignements à en tirer.
1) Je te le dis : personne ne te veut du mal. La grande, écrasante majorité des commentaires, parfois durs, sont légitimés et forts justes.
2) Tu te dois à présent de relire tous ces commentaires je dis bien "tous". Tu ouvres un traitement de textes et tu y écris, tiret par tiret, toutes les choses qui ne vont pas. Genre
- Faire attention à l'orthographe : utiliser la touche correction du traitement de texte.
- Attention à mes phrases : les relire à voix haute pour vérifier si elles sont bien écrites.
- Les dialogues doivent être en adéquation avec l'histoire : un personnage paniqué doit "être paniqué" dans ses mots.
- Attention à la vraisemblance : la petite fille et le faux-oncle, ça ne l'est pas.
etc.
3) Quand tu auras fini d'écrire ton prochain texte. Il y aura plusieurs phases avant de le poster.
a) le relire, le modifier, vérifier sa vraisemblance, voire réécrire de nombreux passages.
b) le corriger au mieux
4) Va dans ton profil, et autorise-toi une majuscule à "adrienf" ===> Adrienf. Mais ça, ce n'est qu'une suggestion =D

Courage.

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
LaChorée



Masculin
Nombre de messages : 284

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Ven 30 Mar - 15:23

Iniourfeïss a écrit:

Je commence à cerner ton genre, qui s'oriente vers le roman noir, du coup, j'ai pu prévoir le sujet, sauf un point, la réaction : "Je trouve ce battard, je le tue de mes propres mains! Je pars à sa recherche !". La mère, c'est Rambo ! ~~

Sa soeur, Rambo étant un homme. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Ven 30 Mar - 15:25

QUOI ?????? *_*

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 31
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Ven 30 Mar - 15:26

Very Happy

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Faux-Oncle   Ven 30 Mar - 18:02

Merci pour cette précision, il faut être irréprochable ! Smile

Eh, oui, Myrien, c'est comme le père Noël, il... Non, je crois que ce serait trop dur.

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faux-Oncle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faux-Oncle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Thriller-
Sauter vers: