*
 

Partagez | 
 

 Le Passeur au chapeau melon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Le Passeur au chapeau melon.   Lun 27 Fév - 7:46

Voici le premier texte d'une série de nouvelles intitulée "Les curieuses aventures d'Alfred Kipps et Mrs Robinson". Je ne vous en fais pas le résumé, vous comprendrez vous même de quoi il retourne en lisant cette nouvelle, qui sert surtout à introduire et poser la situation pour le reste. Bonne lecture !

***

Si vous portez un oeil attentif aux photos d'hier et d'aujourd'hui, en supposant que vous ayez la chance de sélectionner les bonnes, vous ne manquerez pas de remarquer la troublante ressemblance entre des hommes du passé et du présent. Les quelques individus qui ont cru reconnaître un voisin, une vieille dame croisée régulièrement dans les ruelles alentours, ou le promeneur solitaire duquel les enfants ont la formelle interdiction de s'approcher, sur une photo datant pourtant de plus d'un demi-siècle, vous diront que les similitudes sont frappantes, et qu'il s'agit sans doute d'un parent, voire d'un sosie pour les plus imaginatifs.
Oui, cette proposition marquera probablement la limite de leur imagination, avant qu'ils ne haussent les épaules avant d'enfermer le curieux cliché dans un solide coffret de bois pour une nouvelle décennie. Pourtant, si ces personnes avaient décidé de laisser s'ouvrir les barrières de leur inventivité, si elles n'avaient pas fermé le loquet et s'étaient aventurées sur des terres plus lointaines, il ne fait aucun doute que la solution à l'énigme soulevée aurait trouvé sa solution. Car croyez le ou non – après tout, vous même pouvez décider de laisser ou non la barrière ouverte – la personne faite de chair et de sang que vous croisez chaque jour est probablement celle qui vous semble si familière sur cette photo jaunie.
Ces personnes ne feront pas partie de votre famille, aucune d'entre elles ne sera votre amie. Ces individus sont les plus solitaires qui puisse exister. Pourtant, certains d'entre vous les avez déjà rencontrés, quelque part dans ce monde.
Ou dans un autre.

L'un de ces personnages si particuliers dont vous connaîtrez la nature sous peu – faîtes preuve de patience – vivait dans la campagne anglaise, dans une petite maison perdue entre la mer et la forêt, entre le mugissement des vagues et le bruissement des feuilles, à égale distance de deux paysages bien différents, mais tous deux infiniment mystérieux.
Cette maison habitait un homme du nom d'Alfred Kipps. Grand, très mince et d'un certain âge, Alfred Kipps n'avait jamais beaucoup aimé la solitude qui lui était imposée. Depuis toujours, il rêvait d'une compagnie, quelle qu'elle soit. Quelqu'un qui l'aiderait dans sa tâche, partagerait une discussion autour d'une tasse de thé chaud, ou l'une de ses nombreuses promenades dans les collines verdoyantes, face à une mer agitée sous le vent et la bruine d'automne. Mais chaque après-midi, durant bien des années, Alfred Kipps, vêtu de son habituel costume noir et blanc, s'était contenté de poser son chapeau melon sur une maigre chevelure blanche et d'empoigner sa canne pour marcher dans la campagne, sur des chemins que lui seul connaissait. Lui et ceux qui le croisaient et imploraient son aide. Aide qu'il était toujours ravi d'apporter. Car telle était sa tâche, et qu'il mettait un point d'honneur à toujours accomplir son devoir.
Un jour, il y a de cela quelques années, Alfred Kipps eut le bonheur d'accueillir enfin un peu de compagnie. Il n'était en aucun cas autorisé à dévoiler ses secret à qui que ce soit. Mais personne en ce monde, hormis lui-même, n'aurait pu comprendre sa nouvelle amie Mrs Robinson si elle avait décidé de trahir sa confiance. Car Mrs Robinson était une chatte. Une chatte noire aux yeux verts et perçants qui, sans qu'Alfred n'en comprenne la raison, ne l'avait plus quitté depuis qu'elle l'avait croisé au cours d'une promenade dans les alentours alors qu'il sortait de chez lui. Comme il semblait en être le cas pour la plupart des chats, Mrs Robinson pouvait voir au-delà de ce qui était considéré comme réel. Une aubaine pour Alfred qui avait toujours souhaité travailler en équipe.

Mais de quelle curieuse tâche Alfred Kipps devait-il s'acquitter ? Pour le comprendre, vous devez savoir que, bien qu'un groupe conséquent de personnes assure le contraire, vous n'êtes pas seuls. Autres planètes ? Vies extra-terrestres ? Tellement plus que cela.
Autres mondes.
Autres créatures.
Autres terres, lointaines, et mystérieuses, mais plus accessibles que vous ne pourriez le croire.
Le nombre de ces mondes ? Quiconque entreprendrait de les compter serait bien fou. Car chaque homme qui, un jour, s'est laissé emporter par les torrents de son imagination, a survolé les mille et une contrées que son esprit entreprenait de construire, bâtissait sans le savoir, quelque part, entre deux étoiles, un monde riche et nouveau.
Sur chacun d'entre eux, à divers endroits, se croisent les réalités. Si vous n'avez pas l'oeil, vous ne les verrez pas, mais si vous êtes un créateur alors qui sait, peut être aurez vous la force d'apercevoir un magicien égaré, un dragon perdu en plein ciel, ou une exploratrice émerveillée.
Ces croisements sont appelés Passages, et Alfred Kipps, aidé de Mrs Robinson, avait la lourde tâche de garder l'un d'eux. Ainsi, lorsque tous deux se promenaient dans la campagne, ils arpentaient des sentiers invisibles de tous, et y croisaient bien souvent des promeneurs d'autres mondes, qui exploraient les alentours avant de disparaître comme ils étaient apparus. Il arrivait pourtant bien souvent que des âmes égarées réclament l'aide de cet homme au chapeau melon qui semblait les apercevoir. Alors Alfred Kipps, qui jamais n'aurait laissé à l'abandon une âme en détresse, leur venait en aide autant qu'il le pouvait.
Peut être, vous aussi, avez vous déjà rencontré l'un des collègues d'Alfred Kipps, dans un monde ou un autre. Sous les traits d 'une vieille dame, d'un petit garçon, du plus banal des individus, tous avez peut être, en vous laissant vagabonder dans les coins les plus reculés de votre imagination, ou au cours d'un rêve pas plus tard que la nuit dernière, atterri au centre d'un champ de bataille décisif pour un monde imaginé par un écrivain il y a quelques siècles de cela, ou dans un paisible village auquel une jeune fille, allongée dans l'herbe fraîche d'un parc, a donné vie en fermant les yeux.
Tous les univers se créent. Tous les mondes se côtoient. Tous les individus sont les personnages d'une histoire.
Y compris vous
Mais mieux qu'une leçon, laissons le récit de l'une des nombreuses rencontres d'Alfred Kipps et Mrs Robinson éclaircir votre lanterne sur ce point.

Il faisait gris et le vent agitait la mer ce jour là. Alfred Kipps, assis confortablement près d'un feu de bois crépitant, ne se laissa pourtant pas intimider et se décida à abandonner la pièce chaude et protectrice pour empoigner sa canne et poser au sommet de son crâne son habituel chapeau melon. Il baissa les yeux et ne put s'empêcher de sourire :

- Ne me regardez pas ainsi, Mrs Robinson. Mauvais temps ou non, il y a quelques personnes au dehors qui ont probablement bien besoin de nous.

Mrs Robinson se contenta de se diriger vers la porte, résignée. Elle jeta un dernier regard douloureux vers le tapis sur lequel, près du feu, elle s'était allongée, puis passa par la porte qu'Alfred venait d'entrouvrir. Ce dernier, une fois dehors, inspira profondément et profita de la fraîcheur du vent sur sa peau.

- Ne me dîtes pas que vous n'appréciez pas cet air pur, Mrs Robinson. Quoi de plus revigorant ?

Mrs Robinson miaula d'un air maussade et prit le chemin habituel. Suivie d'un pas lent par Alfred, elle longea la mer, la lisière de la forêt, et poursuivit la promenade entre les collines. Elle connaissait parfaitement le chemin, et prenait toujours soin de vérifier si une personne égarée se trouvait, là, quelque part. Là où ils atterrissaient toujours. Elle finit par arrêter sa course brutalement, les oreilles dressées.

- Auriez-vous repéré quelque chose, très chère ?

Quelques secondes plus tard, une jeune fille d'une douzaine d'années, vêtue d'une robe à manches ballon, apparut. Elle observait le paysage avec curiosité, sans pour autant sembler tout à fait rassurée. Elle finit par poser son regard sur les deux acolytes.

- Seriez vous perdue, jeune fille ?
- Je le crois bien oui. Suis-je en train de rêver ?
- A vous de me le dire.
- Je le crois bien.
- Ne restez pas ici voyons. Les rêves sont quelque peu capricieux, on ne sait jamais quand ils s'arrêtent. Alors pourquoi ne pas profiter de votre présence ici pour visiter en notre compagnie ?
- Oh. Maman m'a demandé de ne pas m'adresser aux inconnus.
- Qui donc pourrait vous faire du mal, ici ?
- Si je suis dans un rêve, en effet.
- Bien. Laissez-moi vous présenter Mrs Robinson.

La jeune fille baissa les yeux vers la chatte noire et fit la révérence.

- Vous voilà très bien élevée, jeune fille.
- Merci monsieur.

Alfred Kipps et Mrs Robinson, désormais accompagnés de la jeune inconnue, parcoururent le chemin en sens inverse, explorant le paysage. Tous trois finirent par rentrer dans la maison, toujours réchauffée par les flammes qui n'avaient cessé de danser dans l'âtre de la cheminée. La jeune fille prit place et observa la pièce avec curiosité.

- Souhaiteriez vous une tasse de thé mademoiselle ?
- Avec plaisir, Monsieur Kipps.

Dans le silence le plus total, Alfred prépara une théière et disposa trois tasses sur la table.

- Attendons nous quelqu'un d'autre, Monsieur ?
- Non, j'ai simplement rajouté une tasse pour vous mademoiselle.

Sur ce, sous le regard intrigué de l'invitée, Alfred versa trois tasses, puis en déposa une près de Mrs Robinson, qui miaula.

- Oh, bien sûr, où avais-je la tête ?

Et sur ces mots, il ajouta un sucre dans la tasse, avant de s'installer à table.

- Racontez moi donc, d'où venez-vous ?
- J'ai l'impression que je ne viens pas de très loin. Mais je voyage beaucoup. Mon imagination me dérange, parfois. Elle m'inquiète.
- Pourquoi diable votre imagination serait-elle source d'inquiétude, mon enfant ?
- Je ne crois pas que les grandes personnes aiment beaucoup les divagations. Il faut rester sérieux, me disent-ils.
- En quoi le fait d'explorer le monde relèverait-il de la divagation? Ou plutôt, devrais-je dire, les mondes ?
- Que voulez-vous dire ?
- Les rêves que vous faîtes ne sont pas des divagations, mon enfant. Ce monde n'est pas moins réel que celui dans lequel vous évoluez habituellement. Un peu d'imagination vous fait voyager bien plus loin que vous ne le pensez.
- Dois-je en conclure qu'à partir de ma réalité, nous autres personnes réelles voyageons au loin, dans nos rêves ?
- C'est ce que disent tous ceux que je croise ici.
- Je ne comprends pas bien.

Alfred Kipps adressa à son invitée un sourire bienveillant.

- Chaque monde est la création d'une personne qui, un jour, a imaginé son histoire, ses paysages... Puis ce monde a vécu par lui-même.
- Voulez-vous dire que mon monde est une création de l'imagination ?
- Très certainement.
- Le vôtre également ?
- Mais oui.

La jeune fille jeta un oeil nouveau sur ce qui l'entourait. A ses yeux, tout venait de changer. Un large sourire vint fendre son visage.

- Vous m'avez l'air des plus réjouies par cette nouvelle !
- Oh ! Quelle plus belle nouvelle aurais-je pu apprendre ? Je sais que quelque part, les héros de mes livres ne sont pas moins réels que moi. Et imaginez donc que mon monde, ma triste réalité soit en réalité le lieu principal d'une histoire imaginée à mille lieux d'ici ?

Alfred Kipps sourit à son tour. Alors la jeune fille cessa tout mouvement.

- Quelle étrange sensation...
- Je crois bien que vous vous réveillez.
- Oh quel dommage ! J'aurais tant aimé que ce rêve dure aussi longtemps que celui que je faisais lorsque j'étais plus petite...

Alfred lança un regard à Mrs Robinson, dont les grands yeux verts s'étaient posés avec bienveillance sur la jeune fille qui disparaissait. Cette dernière quitta finalement la pièce sur ces dernières paroles :

- Oh ! Dois-je en déduire que ce drôle de chapelier existait vraiment ?


Dernière édition par Azraël le Mer 6 Fév - 7:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Lun 27 Fév - 15:49

J'ai absolument adoré la première "partie", sur les gens qui nous semblent familier dans de vieilles photos. Ce que l'on voit dans le fond, un peu flouté. Ceux qui passaient par là. Il m'est arrivé souvent de me dire "tient, il me dit quelque chose"...J'ai vraiment apprécier. J'ai lut ça avec fluidité, et ça m'a rappeler des moments ou justement, ça m'ait arrivé. J'aime bien quoi.

Cet Alfred Kipps me fait un peu pitié. Comme quoi, nombre de gens dit "solitaires" souhaiteraient ne pas l'être (oui oui, je sais, c'est une fiction, mais on peu toujours se servir de fiction pour...bref je me tais là).
"Mrs. Robinson", ça me fait penser à une chanson de Simon & Garfunkel (aucun rapport, en effet).

Il y a des petits passages qui, je trouve, arrive un peu...Vite. Par exemple, quand Mr. Kipps se rend compte que sa chatte n'est pas une chatte comme les autres, boom, on arrive tout de suite à "Nous ne somme pas seul dans le monde"...Je ne sais pas comment expliquer cela. En fait, je trouve que ça fait assez brutal. Je ne saurais te dire comment tu pourrais y améliorer...Mais...Moui, voila.
Si tu as comprit quelque chose, j'te donne un bon point.

En gros, il y a une infinité de monde car, chaque fois que quelqu'un nait, il créer son propre monde, même sans s'en rendre compte c'est ça ? Ca, j'aime bien.

J'aime beaucoup l'explication que tu donnes en rapport avec le premier paragraphe. Vraiment beaucoup même. Le fait qu'en fait, ces personnes qui nous semblent familière soient des gens qui "voyagent" à travers les mondes...Non vraiment. J'aime.

Je n'ai pas grand chose à dire de plus. Tu écris bien, et je me suis surprise à arriver à la fin du texte aussi vite, genre :"Tient...déjà la fin ? Shocked "

Bravo et merci d'avoir stimuler autant mon imagination :-).

PS : "posté à 5 heures 46" ...Quelqu'un aurait-il regardé les oscars ? (ou pas hein, je pense juste à ça, puisque c'est à peu près à ce moment là qu'ils se sont terminé en France).

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Lun 27 Fév - 15:59

En effet, j'étais devant les Oscars ! Very Happy

Un monde ne naît pas en même temps qu'une personne. Disons qu'il se crée en même temps que la personne le crée dans son imagination. Petite nuance. Mais si ce n'est pas assez clair, je retravaillerai ça.

Concernant le passage un peu brutal, je vais revoir ça plus attentivement. Après, les deux idées s'enchaînent malgré tout sur l'idée qu'Alfred Kipps a un travail à accomplir.
Paragraphe 1 : Mrs Robinson (dont le nom a en effet été inspiré par la chanson de Simon & Garfunkel) est une aide précieuse pour Alfred
---> Paragraphe 2 : Aide dans quel cadre ?

Mais à nouveau, cela n'est peut être clair que pour moi. J'attends de voir les autres avis !

Merci pour ta critique dans tous les cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Lun 27 Fév - 16:27

Ahah, j'en étais sûre. Les Oscars étaient bien intéressant cette année. Billy Crystal gère.

Autant pour moi, je viens de relire et en fait, en effet ^^'. C'est assez claire, c'est juste moi (qui manque de sommeil depuis quelques jours) qui a bugué en lisant. Tu as raison, il y a une nuance.

Ce n'est que mon impression pour le paragraphe "brutal", comme tu dis, attend d'avoir d'autres avis Smile.
(Yes pour les références avec Mrs. Robinson).

Et de rien.

PS : Je relirai sûrement, et essayerai de faire une meilleure critique. Comme je l'ai dit, je ne suis pas au mieux de ma forme là ^^'. Bref, bonne continuation comme on dit.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Jeu 1 Mar - 2:45

Alors alors.
Voila que j'ai lu, enfin, ce première épisode présentant les personnages et le concept.
Les personnages : sympathique. M. Kipps a un air de bon monsieur, toujours calme et bien élevé, un peu 19e siècle. Mais j'avoue ne pas avoir exactement situé son boulot, il va à la rencontre des rêveurs de tous mondes, mais au final, à part échanger quelques mots avec eux, à quoi cela sert-il ? Il ne l'a pas guidé ni quoi que ce soit. Bon, ceci n'était qu'une question rhétorique puisque sa réponse sera disséminée dans les prochains épisodes. Ce premier texte "pilote" nous présente surtout le concept.
PS à Mnémosyne : pourquoi il te fait pitié ce Mr. Kipps ?

Le concept : très bon. Cela partage des idées qui me font rêver et c'est le genre d'histoire que j'aime lire. Le potentiel est énorme et j'attends de voir comment tu vas t'en servir. Te connaissant, j'ai confiance.

Concernant le français, inutile de faire 10 lignes, n'est-ce pas ? C'est bon, c'est juste. OK.

La petite inconnue. J'ai été vraiment gêné par certaines de ses phrases, ses tournures. Je me suis dis qu'une jeune fille ne parlait pas du tout comme ça et que ça ne collait pas du tout. J'allais te rentrer dans le lard, j'étais prêt, j'étais tout chaud bouillant !
Et puis j'ai lu la fin.
Il m'a fallu chercher ce qu'était exactement un chapelier pour être certain que ce mot "chapelier" ne se rapportait pas à Mr. Kipps mais à un autre monsieur bien connu pour sa drôlerie et découvert dans la seconde partie du 19ème siècle.
Et là, j'ai souri.

Chapeau l'artiste !

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Jeu 1 Mar - 2:59

J'avais en effet la crainte que le travail de Mr Kipps ne soit pas bien compris. En réalité, la réponse se trouve dans cette phrase :

Citation :
Ne restez pas ici voyons. Les rêves sont quelque peu capricieux, on ne sait jamais quand ils s'arrêtent. Alors pourquoi ne pas profiter de votre présence ici pour visiter en notre compagnie ?

Alfred Kipps n'est pas un guide au sens spirituel du terme. Lorsque des personnes sont égarées en chemin, paniquent, ne savent pas où elles se trouvent, il va à leur rencontre pour leur permettre d'explorer cette nouvelle contrée.
Après, ce n'est que le début. Comme tu l'as compris, le travail d'Alfred Kipps et de Mrs Robinson - n'oublions pas sa fidèle associée - ne se résume pas à ça, et se déclinera en autant de fois que l'imagination le permettra. En tant que gardien de ce passage, dans le cas de cette petite fille, il la prend sous son aile. Les rencontres diverses et variées que l'imagination et les rêves permettent amèneront bien évidemment les deux acolytes à se prêter à leur rôle sous différentes formes. Ici, ce n'est qu'une introduction.

En tout cas merci pour ce commentaire, et ravi que tu aies apprécié malgré le flou qui entoure cette part de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Jeu 1 Mar - 3:03

Le flou actuel est partie intégrante de l'histoire que j'ai apprécié Wink

et maintenant, trêve de compliments, au boulot, matelot !

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Jeu 1 Mar - 3:31

Myrien, réponse à ton PS :

Il me fait pitié au départ, de part sa solitude et son envie de ne plus l'être.
Ensuite, il mène une vie super aventureuse le bougre, et ça, c'est chouette.

Voila.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Jeu 1 Mar - 18:08

Bon ! J'ai tout lu ! Et j'ai apprécié !

J'étais un peu perdu au début, puis lors de la partie dialoguée, j'ai compris le "job" de ces deux acolytes. D'ailleurs, en voyant le Mr & Mrs, j'ai pensé à un duo Chapeau melon et bottes de cuir. Puis quand j'ai vu le mot "chatte", j'ai compris non (si, si, c'est vrai).
Ce duo me plaît bien et m'intrigue. Je me demande où va les mener leur grande quête de guides.
Je me suis posé une question à la fin, qui s'est attisée en lisant vos commentaires : Hum... Mais qui a imaginé ces personnages pour qu'ils existent ? Toi ? ~~

J'ai vu quelques fautes :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Jeu 1 Mar - 19:10

Merci pour ton commentaire ! Réflexion très judicieuse sur l'invention des deux personnages. Mais je me tairai à ce sujet !

Merci également pour les fautes, en effet, je ne les avais pas relevées. Il y en a juste une qui n'est pas une faute. C'est bien "Tous" et non "Vous". A lire comme "Vous tous" si ça t'aide à comprendre la phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Jeu 1 Mar - 19:43

Ok ! Wink
Oui, pour la faute, je n'étais pas tout à fait sûr. Dans le doute, je l'avais corrigée. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luneant



Nombre de messages : 3

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Sam 3 Mar - 21:50

Moi aussi, j'ai bien aimé la première partie, c'est une superbe introduction à une histoire qui s'annonçait déjà intéressante.
Après, le fait de s'adresser aux lecteurs directement, bien que ça m'ait toujours fait une drôle de sensation ( j'avoue, je n'aime pas ça ), contribue largement à nous faire entrer dans l'histoire, à en faire partie intégrante, car on a déjà tous été dans cette situation.
Juste une critique : la première, le choix d'un chat pour associé me paraît un peu étrange, pourquoi ?
Sinon, pour résumer, je trouve que c'est un excellent début, tu entretient le suspense dès le commencement, et je trouve ça engageant pour la suite.
Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Sam 3 Mar - 22:15

C'est un élément de l'univers, de l'histoire. J'ai envie de dire... "pourquoi pas ?". Lorsque tu écris, est-ce que tu peux justifier de manière logique la présence de tel ou tel personnage ? Non, j'ai créé l'histoire, Mrs Robinson s'est imposée à moi. Après, si c'est le côté étrange du fait d'avoir un chat pour "associé" qui te gêne, la partie "Imaginaire" du forum n'est peut être pas faite pour toi.

Merci en tout cas pour tes critiques, ta lecture, et ce commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Aleyna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 163
Age : 25
Localisation : Neverland

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Dim 4 Mar - 4:59

Oooh, c'est vraiment joli, c'est un recueil de nouvelles que je lirai avec grand plaisir ! Au début, quand tu fais mention des personnes qu'on reconnaît sur des photographies et qui sont les mêmes que 50 ans auparavant, cela m'a fait immédiatement penser à l'histoire avec Nicolas Cage. Je ne sais pas si tu en as entendu parler, sinon voici le lien ici. Cela voudrait-il dire qu'il est un de ces gardiens de Passage ? Je ne pense pas qu'il soit solitaire, donc il reste un doute... Wink
En tout cas, j'ai bien aimé l'idée que tous les mondes créés par les auteurs existent. Il doit y en avoir un sacré paquet ! As-tu été aussi inspiré par "A la croisée des Mondes" d'ailleurs ? Juste une question qui m'a traversé l'esprit.
Oh et une autre: est-il possible de voyager à travers ces mondes autrement qu'en rêve ? Je pense que tout comme la petite fille, tout le monde aimerait. Il s'agit d'Alice, si j'ai bien compris...?
Bon, j'arrête avec les questions, mais j'ai vraiment aimé et j'attends la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cotemoldu.wordpress.com
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Dim 4 Mar - 5:08

Tu as bien compris, il s'agit d'Alice oui !

J'ai honte de l'avouer, mais je n'ai pas lu "A la Croisée des Mondes". Cela ne m'a donc pas inspiré ! Et pour ce qui est de l'histoire avec Nicolas Cage, je ne la connaissais pas du tout !

Concernant le voyage à travers les mondes, je te laisse le deviner avec le texte. Mais tout ceci sera développé au fil des nouvelles.

Merci à toi pour cette lecture et ce commentaire !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Dim 4 Mar - 16:12

Que voila un agréable texte, monsieur Azraël, je ne puis m'empêcher de m'identifier à ce brave homme qui a fini par accepter la solitude et la faire sienne. Bien que Mrs Robinson soit à ses côté, bien entendu.

Je ne discuterais pas du concept, attendant pour ma part d'en lire davantage. Sachez simplement qu'il m'intrigue et éveille ma curiosité, ce qui est engagent pour la suite. A propos de la petite Alice, j'espère qu'elle ne rencontrera pas le petit chapelier fou de Gotham, bien plus vicieux que ne l'est l'original.

Ceci me fait penser que si tout être conscient est apte à rêver (considérant qu'un être que vous considérez comme "imaginaire", comme moi, puisse rêver), alors Monsieur Kipps risquerait de faire de bien mauvaises rencontres. Car il y a sur terre et dans l'imaginaire au moins autant de méchants que de gentils, voire même bien plus.

Je salue, enfin, le prénom que vous avez donné à votre héros. Un tel choix ne peut que renforcer mon attachement et mon intérêt pour ce brave homme et son histoire.

Cordialement,

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Kong

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 117
Localisation : Edgecombe

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Mar 20 Mar - 20:21

Le début est fort bien pensé et nécessaire pour présenter les deux personnages. Ce court récit ne nous permet cependant pas de nous faire une idée complète sur cette histoire. La partie introductive est par ailleurs plus longue (en tout cas c'est ce qui m'a semblé...) par rapport à la vraie partie "action".
Mais vu que vous parlez d'un recueil, Mk pense que d'autres récits viendront et que nous pourrons alors apprécier plus justement ces aventures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verifiezladisponibilite.blogspot.com/
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Mar 20 Mar - 20:38

Disons que ce texte a pour objectif d'introduire les deux personnages et leur univers. Malheureusement, j'ai réalisé que j'étais parti trop loin dans cette idée, empêchant ainsi un lecteur de pouvoir profiter de ce texte indépendamment de la suite du recueil.
Votre critique est donc on ne peut plus juste. Merci à vous !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Maître Kong

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 117
Localisation : Edgecombe

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Mer 21 Mar - 0:40

bah votre introduction est bien si on a plusieurs récits d'aventures par la suite, ça égalise un peu ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verifiezladisponibilite.blogspot.com/
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Sam 5 Mai - 19:12

Oui en effet, il y aura plusieurs aventures par la suite, dont une sur laquelle je travaille - enfin - en ce moment même.

Et oui, je réponds un mois et demi plus tard.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Dim 6 Mai - 1:49

Et moi je lis ton texte plus de 2 mois après sa publication !
Sur ce forum, chacun va à son rythme...
Laughing Razz

Alors... Ce que j'en ai pensé ? J'ai peur de ne pas être originale mais... J'ai adoré !
Et - chose importante - j'ai tout compris. ^^

Cette idée de monde croisés m'a parue un peu risquée au départ, j'ai pensé que ce concept serait un peu trop vaste et flou pour être "défini", délimité...

Mais au fil du texte, j'ai trouvé tes explications adroites et inventives, et ta plume - toujours aussi agréable - m'a littéralement emportée dans la promenade singulière de tes personnages... (et quel plaisir de retrouver cette chère Alice ! Je l'ai immédiatement "reconnue" à la description de sa robe... ^^)

En bref, du positif, et surtout, surtout, l'envie irréfrénable de lire une nouvelle aventure de Monsieur Kipps et Mrs Robinson.
Smile

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Dim 6 Mai - 1:52

Merci beaucoup Malicia ! Content que tu aies aimé, et compris ! Je dois malgré tout reconnaître que tout n'est peut être pas très clair, mais si tu as tout saisi, c'est super !

Alfred Kipps et Mrs Robinson reviendront très bientôt puisque je m'apprête à rédiger le récit d'une seconde aventure. Question de jours, donc !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Mar 8 Mai - 12:12

Tu sais quoi ? Et ben suite à ma lecture de Le Passeur et le Pirate, j'ai relu ce texte là, et même que je me suis retrouvé à la fin sans m'en être rendu compte !
J'adore cette série d'histoires courtes et j'espère encore en lire une très bientôt. Attention, après l'épisode du pirate, va falloir faire fort !

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Mer 9 Mai - 1:40

Et bien merci pour ce nouveau commentaire. Content que la nouvelle continue de plaire après lecture de la suite !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   Mer 16 Mai - 1:15

Zut. J'ai terminé, et ma première réaction est de rester sans voix (ou devrais-je dire sans lettre).

J'ai particulièrement sourit devant ce passage...
Citation :
- Chaque monde est la création d'une personne qui, un jour, a imaginé son histoire, ses paysages... Puis ce monde a vécu par lui-même.
- Voulez-vous dire que mon monde est une création de l'imagination ?
- Très certainement.
- Le vôtre également ?
- Mais oui.
... L'histoire que j'étais en train de lire, tout en étant déjà bien physiquement auprès des personnages, prenait soudain une saveur nouvelle, et on se surprend à regarder autour de soit en réfléchissant.

J'avais peur que ce concept que j'affectionne tant et que tu décris paraisse flou aux autres, mais visiblement ce n'est pas le cas.

Je voulais aussi ajouter que c'est particulièrement bien écrit. Dans un style différent de celui qui est habituellement le tien. Ta manière de t'adresser aux lecteurs m'a fait penser à ce bon vieux Lemony Snicket et à ses orphelins Baudelaire, que j'ai vraiment adoré pour cela. S'adresser au lecteur est toujours une opération délicate (je trouve) pour ne pas que cela tombe dans le ridicule et tu t'en sors avec panache.

Bravo, je lirai la suite avec plaisir ! Very Happy

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Passeur au chapeau melon.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Passeur au chapeau melon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soirée Chapeau Melon à l'université de Nantes
» sortie du livre en français de chapeau melon par macnee
» question sur dvd chapeau melon
» chapeau melon
» La folie des blogs sur Chapeau Melon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Fantastique-
Sauter vers: