*
 

Partagez | 
 

 Douce nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casey

avatar

Nombre de messages : 20

MessageSujet: Douce nuit   Mer 4 Avr - 1:05

- Arrête ! Mais tu vas te taire à la fin ?!
Encore cette voix dans ma tête, incessante. Elle hante mes nuits.
J'ai beau hurler pour qu'elle se taise... mais rien n'y fait. Encore une nuit blanche pour moi. Ou au mieux, je vais sombrer dans le sommeil épuisé d'avoir trop pleuré.

Une sonnerie stridente me tire des bras de Morphée, j'ai l'impression qu'on me perce le cerveau, j'ai envie de gerber comme ces lendemains de cuite où t'as vraiment abusé sur la bouteille. Il est temps de se lever et de recommencer une journée avec ces mêmes gestes tous les jours, le même ennui, la même douleur, comme un putain de zombie.
Encore un jour banal, je rentre épuisé, sans savoir si c'est mon manque de sommeil ou mon boulot qui me tue à petit feu. Je me jette dans le canapé, mon corps est bien là, mais mon esprit, lui, est absent. J'ai envie de dormir mais monter me coucher c'est comme me suicider. Si j'essaie de dormir je vais souffrir.

Trois heures du matin. Mes yeux piquent, à force de fixer la télé avec ces émissions débiles que je regarde sans regarder.
Il est temps.
Je m'en vais rejoindre le couloir de la mort.

Ça y est, j'y suis, mon lit normalement si confortable est à présent mon tombeau.
Elle est là, au pied de mon lit, elle me regarde de ses yeux noirs. Je ne peux la voir mais je la sens. C'est elle qui fait hurler mon esprit, qui le détruit. Mon coeur s'emballe, je ne peux plus rien faire, la paralysie m'atteint. La torture mentale recommence. Je préférerai qu'on me poignarde, non, qu'on me flagelle, qu'on me décapite. Cette putain de nuit est mon bourreau.
Elle entre dans ma tête pour me murmurer des insanités, elle me rappelle ma vie merdique, toutes mes erreurs, elle m'écorche le coeur de ses longs doigts aux ongles sales. Les larmes coulent, me brûlant les yeux, comme si mes canaux lacrymaux crachaient de l'acide.
Position fœtal, stupide réflexe naturel.
Je hurle, de douleur, de désespoir.
Elle est là, je la sens, elle sourit. Elle sourit parce qu'elle me fait souffrir.

Encore cette voix dans ma tête, incessante. Elle hante mes nuits.
J'ai beau hurler pour qu'elle se taise mais rien n'y fait. Encore une nuit blanche pour moi. Ou au mieux, je vais sombrer dans le sommeil épuisé d'avoir trop pleuré.

_________________
Une question parfois me laisse perplexe: est-ce moi, ou les autres qui sont fou ?
Albert Einstein
Retrouvez Le monde de Casey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Douce nuit   Mer 4 Avr - 1:25

Oui, on ressent tout de suite l'influence Stephen King : Mince mais y a un monstre ou pas ? Ce n'est qu'une insomnie ? C'est lui qui se crée des voix dans sa tête ?

Au final j'en sais rien, mais j'ai envie de savoir. Ça me rappelle l'unique S.K. que j'ai lu : La petite fille qui aimait Tom Gordon. Une enfant perdue en pleine forêt et qui est poursuivie par une créature étrange, un monstre, un dieu ? Et au final, à la toute fin, il y a rencontre, confrontation, et... On en sait pas plus !
Oui, très S.K.

Au niveau de la forme, je n'ai rien à redire. Mon niveau ne m'a pas permis de repérer une faute (ou peut-être est-ce l'heure tardive).
Au niveau du fond, il y a un peu de répétition dans tout ça, mais d'un autre côté ça correspond à la torture même du personnage, donc on ne peut pas spécialement blâmer cela. J'aurai aimé par contre que ce soit plus longuement développé. Il y a un vrai potentiel pour faire frissonner le lecteur, et là je n'ai pas eu le temps de frissonner. Trop court à mon goût, pas le temps de bien se mettre dans le personnage.
Tes images sont fortes et parlent bien à mon esprit. Les mots "grossiers" sont bien utilisés, pas trop, pas mal placés. Certaines images, comme je disais, sont nickel, "comme si mes canaux lacrymaux crachaient de l'acide" !! Ça, c'était super fort ! Et je m'arrêterait sur cela.

PS : on sent qu'il y a une recherche, et je t'encourage à continuer Casey, parce qu'il y a du potentiel "noir" dans tout ça ! Je lirai tes prochains texte avec empressement.

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Françoise_Moisie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 49

MessageSujet: Re: Douce nuit   Mer 4 Avr - 1:29

J'aime bien, j'aime beaucoup.
Ca me parle tout ça.

Surtout le passage " j'ai envie de gerber comme ces lendemains de cuite où t'as vraiment abusé sur la bouteille" .

Une histoire qui m'a rappellé bien des souvenirs, mais dorénavant je dors avec Prince valium. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: Douce nuit   Mer 4 Avr - 2:00

Je rejoins l'avis de Myrien sur tous ces points !
SAUF un ! A savoir :

Myrien a écrit:
J'aurai aimé par contre que ce soit plus longuement développé. Il y a un vrai potentiel pour faire frissonner le lecteur, et là je n'ai pas eu le temps de frissonner. Trop court à mon goût, pas le temps de bien se mettre dans le personnage.

Je ne suis pas d'accord pour la simple raison que :
1) Faire plus long, c'est prendre le risque d'ennuyer le lecteur.
2) Faire plus long aurait cassé la fin. Hors, la fin donne sans conteste une impression de boucle infinie qui nous fait accepter cette chose : ok, on sait toujours pas c'est qui, mais putain j'm'en fiiiche ! Reum.
3) Moi, j'aime les textes courts. Et moi, ch'suis Admin, ok ? J'ai toujours raison.
4) Pas de 4.

Et, aussi : personnellement, moi qui suis sensible à ces histoires d'esprits, ça m'a fait frissonner.

Mais sinon, ch'suis d'accord avec tout le commentaire de Myrien et aussi celui de tata Françoise !

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Douce nuit   Mer 4 Avr - 2:06

Effectivement, la fin ne serait pas passée de la même manière. Et j'ai oublié aussi de parler de cette boucle qui souligne vraiment le côté torture quotidienne.
Et puis, t'façon, face à l'admin, j'ferme ma gueule hein !

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Françoise_Moisie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 49

MessageSujet: Re: Douce nuit   Mer 4 Avr - 2:10

Excuse moi l'admin', mais je ne suis pas du tout d'accord avec ton point 4 !

Enfin ce n'est que mon avis hein ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Kong

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 117
Localisation : Edgecombe

MessageSujet: Re: Douce nuit   Mer 4 Avr - 19:34

- Arrête ! Mais tu vas te taire à la fin ?!
Encore cette voix dans ma tête, incessante. Elle hante mes nuits.
J'ai beau hurler pour qu'elle se taise... mais rien n'y fait. Encore une nuit blanche pour moi. Ou au mieux, je vais sombrer dans le sommeil épuisé d'avoir trop pleuré.

Une sonnerie stridente me tire des bras de Morphée, j'ai l'impression qu'on me perce le cerveau, j'ai envie de gerber comme ces lendemains de cuite où t'as vraiment abusé sur la bouteille. Il est temps de se lever et de recommencer une journée avec ces mêmes gestes tous les jours, le même ennui, la même douleur, comme un putain de zombie.
Encore un jour banal, je rentre épuisé, sans savoir si c'est mon manque de sommeil ou mon boulot qui me tue à petit feu. Je me jette dans le canapé, mon corps est bien là, mais mon esprit, lui, est absent. J'ai envie de dormir mais monter me coucher <<< virgule <<< c'est comme me suicider. Si j'essaie de dormir je vais souffrir.

Trois heures du matin. Mes yeux piquent, <<< pas de virgule <<< à force de fixer la télé avec ces émissions débiles que je regarde sans regarder.
Il est temps.
Je m'en vais rejoindre le couloir de la mort.

Ça y est, j'y suis, mon lit <<< virgule <<<< normalement si confortable <<<< virgule <<< est à présent mon tombeau.
Elle est là, au pied de mon lit, elle me regarde de ses yeux noirs. Je ne peux la voir mais je la sens. C'est elle qui fait hurler mon esprit, qui le détruit. Mon coeur s'emballe, je ne peux plus rien faire, la paralysie m'atteint. La torture mentale recommence. Je préférerai qu'on me poignarde, non, qu'on me flagelle, qu'on me décapite. Cette putain de nuit est mon bourreau.
Elle entre dans ma tête pour me murmurer des insanités, elle me rappelle ma vie merdique, toutes mes erreurs, elle m'écorche le coeur de ses longs doigts aux ongles sales. Les larmes coulent, me brûlant les yeux, comme si mes canaux lacrymaux crachaient de l'acide.
Position fœtal, stupide réflexe naturel.
Je hurle, de douleur, de désespoir.
Elle est là, je la sens, elle sourit. Elle sourit parce qu'elle me fait souffrir.

Encore cette voix dans ma tête, incessante. Elle hante mes nuits.
J'ai beau hurler pour qu'elle se taise mais rien n'y fait. Encore une nuit blanche pour moi. Ou au mieux, je vais sombrer dans le sommeil épuisé d'avoir trop pleuré.

*

Mk a lu, il n’est pas entièrement convaincu.
C’est comme un flan sans agar-agar, ça a tendance à pas « tenir » mais à être bon quand même.
Mk explique. Vous montrez la chose du point de vu de la victime, fort bien. Mais le récit ne m’a pas entièrement convaincu bien que potentiellement prometteur. Les mots grossiers, qui peuvent être utilisés dans ce genre de situation, me donnent l’impression d’être un peu trop vite venus car votre récit manque peut-être un peu de profondeur. Mk entend par là que vous n’avez pas assez mis en relief le douleur et la détresse. Ça se fait avec des mots et des tournures de phrases qui se doivent percutantes, comme le coup des canaux lacrymales et de l’acide que vous avez très bien intégré.
D’où la métaphore du flan sans agar-agar, rien de péjoratif là dedans hin! Bref, rajoutez un peu d’agar-agar pour tenir l’ensemble donnerait certainement plus d’intérêt au lecteur et piquerait plus la curiosité.
Mk vous engage à développer ce petit texte qui pourrait en donner un plus grand. Par ailleurs, Mk n'a pas relevé beaucoup de fautes d'orthographes ou de syntaxe, donc c'est un très bon début. On voit que vous avez fait attention à ce point et ceci doit être dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verifiezladisponibilite.blogspot.com/
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 31
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: Douce nuit   Jeu 5 Avr - 9:06

Après lecture, je trouve que la tournure est sympa. La répétition en cycle est une bonne chute. J'ai pas forcément envie de savoir vraiment de quoi il s'agit. Par contre, j'aurais aimé un tout petit peu plus long pour entrer dans la peur, plus de descriptions des sentiments etc. Je n'ai pas frissonné, je n'ai pas eu peur et cela manquait quelque peu à mon gout. Voilà Smile

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Douce nuit   Sam 7 Avr - 3:46

Style fluide, un texte justement dosé, une atmosphère correctement installée... J'ai beaucoup aimé ce court texte qui me donne la sensation de contempler la peinture d'un personnage psychologiquement instable, au bord du gouffre...
Je n'aurais donc pas vraiment de commentaire bien construit à te fournir, puisque le texte me semble très bien en l'état. Ce portrait, cette courte mais intense immersion dans la tête de ce personnage est très bien menée... Bravo.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Douce nuit   Lun 9 Avr - 11:00

Bonjour monsieur Casey,

Pour un peu, l'on pourrait croire à une victime du docteur Crane, alias l'épouvantail. Ses drogues provoquent des traumatismes qui parfois ne guérissent jamais, torturant le malade jusqu'à la fin de ses jours (c'est-à-dire peu de temps, puisque le suicide apparaît comme enviable à ces gens là).

Je ne dirai pas beaucoup plus car je partage les avis ci-dessus. Ce texte n'est pas mauvais du tout mais il gagnerait à être développé davantage afin de donner plus de corps au personnage et de nous faire vivre sa torture. Car effectivement, le lecteur est un brin masochiste et apprécie sa lecture lorsqu'il partage les douleurs du héros.

Continuez ainsi, je suis curieux de lire un nouveau texte de vous.

Cordialement,

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Douce nuit   Lun 9 Avr - 16:49

Le texte est long comme il faut selon moi.
Contrairement aux autres, je n'ai pas ressenti la peur, l'horreur par celui-ci, mais plutôt, je m'y suis reconnu, quand les pensées affluent au moment de dormir et qu'elles nous montrent toutes sortes de persécutions. Ainsi, on n'arrive plus à dormir, etc...
J'ai bien aimé les métaphores, l'utilisation des mots. Voilà un texte que j'aurais presque jugé de billet d'humeur. x)

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sehel



Nombre de messages : 26

MessageSujet: Re: Douce nuit   Jeu 12 Avr - 15:23

j'ai pas lu les coms précédents. excuse donc d'avance les redondances.
d'abord, la seule faute que j'ai relevée :
Citation :
Position fœtal, stupide réflexe naturel.
position foetale (bon y veut pas prendre mon e dans l'o, pff)
le fond j'aime beaucoup, il pourrait facilement être le prélude à un réel roman d'horreur du genre psy. il y a peut-être trop de "putain", mais rien d'autre ne m'a choquée à par cette répétition. le style me plait, perso et oui, j'avais envie d'une suite, savoir qui était la forme qui torturait cet esprit luttant contre le sommeil, comment compte t-il se sortir de là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guts

avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : tournon sur rhone

MessageSujet: Re: Douce nuit   Mar 1 Mai - 4:02

Tout comme Myrien et Enora je trouve le texte un tout petit peu cours, un chouya, un poil de c** de mouche comme on dit chez moi, mais vraiment pas grand chose histoire de faire durer cette angoisse un peu plus et d'approfondir la détresse et la douleur.
Moi aussi sa me rappelle S.K. mais plutot JESSIE.
Sinon que dire à part que l'on plonge dedans et que c'est fort bien construit avec, selon moi, se qui faut ou il faut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'hydre



Nombre de messages : 12

MessageSujet: Re: Douce nuit   Jeu 12 Juil - 1:11

Bonsoir

Tout d'abord pourquoi ce choix de titre ? Est ce pour prendre le lecteur par surprise?

Le style d'écriture est clair, et il est vrai que certaines expressions sont recherchées pour nous mettre en situation du personnage et la répétition finale est une bonne figure de style.

Mais je reste sur une certaine incompréhension sur le pourquoi ou le comment de ces insomnies répétitives car le personnage semble avoir une vie normale avec un travail et un chez soi, en fait je me questionne pour quelles raisons son inconscient le tourmente il ?

Amitiées littéraires
L'hydre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlutEngel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 27
Localisation : Turku, Varsinais-Suomi, Suomi

MessageSujet: Re: Douce nuit   Jeu 12 Juil - 15:10

Texte court et efficace. La répétition est bien choisie dans ce cas de figure. On sent que le perso est torturé par cette voix/vision, mais je trouve que ce n'est pas assez poussé en ce sens et je suis très curieuse quant à l'origine de tout ça.
Sinon syntaxe, orthographe et grammaire corrects. Rien à redire. Et j'ai aimé. J'aime les histoires de personnes torturées et folles qui tentent d'avoir une vie correcte.

_________________
"Careless realism costs souls" Tuomas Holopainen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talvi-blutengel.blogspot.fr/
Chessxbathory

avatar

Féminin
Nombre de messages : 77
Age : 22

MessageSujet: Bonjour   Lun 23 Juil - 11:43

J'ai lu ce texte et je le trouve vraiment bien écrit, ce sont juste tous les mots vulgaires qui me gêne en faite, mais peut-être est-ce pour montrer la peur du personnage.
Enfin, outre ces mots, je trouve ce texte bien écrit et on sent les recherches de l'auteur.
Bravo, continuez ainsi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/pages/Chess-Bathory/134505360054806?ref=
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douce nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douce nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BONNE ET DOUCE NUIT
» [Higgins Clark, Mary] Douce nuit
» [Mary Higgins Clark] Douce Nuit
» Douce nuit
» Douce nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Horreur-
Sauter vers: