*
 

Partagez | 
 

 Le Dilemme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Le Dilemme.   Lun 16 Avr - 4:47

Voici un texte écrit il y a de cela bientôt trois ans, à une période de ma vie assez "particulière"...
C'est certainement maladroit, pas très clair, mais le fait est qu'il est le reflet exact de l'état d'esprit dans lequel j'étais lorsque je l'ai écrit.
N'hésitez pas à commenter, j'en serais honorée.


******


"Prochain Départ 8:30"

- T'as la bougeotte petite...Y'a moyen que tu poses tes fesses ici et qu'tu restes tranquille ?

Les joues rouges d'excitation et de stress, je souffle à la manière d'un joggeur en plein effort, piétinant sur le quai sous les reproches et le regard agacé d'un homme assis sur un banc, juste derrière moi. Il est grand, horriblement maigre et mal coiffé. Ses yeux tombants et sa bouche sévère lui donnent un air plus qu'antipathique. Fringué comme un clochard, il me fixe de son regard accusateur.
D'autres personnes - majoritairement des jeunes de mon âge - attendent sur le quai. L’atmosphère pesante semble traduire l'appréhension de chacun.

Plus que dix minutes.
Je ne sais pas ce qui m'attend, d'où mon appréhension. Je sais juste que tout le monde trouve ça important. Alors je me lance, moi aussi, parce qu'il est plus facile d'entrer dans le moule, de prendre une voie toute tracée. En l'occurrence, ici, une voie ferrée.

- Alors gamine, lance le clochard de sa voix nasillarde, t'as enfin décidé de bouger tes fesses ?

Son ton détestablement sarcastique commence sérieusement à m'emmerder.

- T'as saisi que dans la vie, on fait pas toujours s'qu'on veut, hein ?

Mais achevez-le !
Essayant de conserver mon sang-froid, je serre les dents et décide d'aller m'assoir un peu plus loin, sur le seul banc de libre. Fatiguée, stressée, énervée, je me demande où ce train va me mener. Je sens que je pars à contre-coeur, j'ai la détestable sensation de commettre une erreur. Le visage enfoui dans mes mains, je suis au bord des larmes, quand soudain je sens quelqu'un s'asseoir à mes côtés.

- Pourquoi tu pleures madame ?

Je lève la tête et me retrouve face à... un enfant.
Mon coeur s'accélère.
Je connais ses yeux.
J'en ai la certitude, sans parvenir à me l'expliquer.
Ils me fixent en silence, partagés entre l'étonnement et l'inquiétude.
L'enfant est beau, avec sa bouche ronde et son air grave.

- Je pleure parce que je ne sais plus quoi faire, finis-je par lui répondre sans le quitter du regard.

Ma réponse n'a pas l'air de lui convenir. Les sourcils froncés, il baisse la tête comme pour réfléchir puis la relève soudainement, le visage souriant :

- Tu peux faire... heu... que tu restes avec moi ! lance-t-il maladroitement.

Ça y est, je craque ; ce petit ange venu de nulle part a gagné mon coeur.

- Eh bien, j'aimerais beaucoup mais, vois-tu, j'ai un avenir qui m'attend... dis-je d'une voix douce. Si je décide de rester, je vais passer à côté de... enfin, je pourrais manquer beaucoup de...

Je vois qu'il peine à comprendre mais qu'il fait tous les efforts du monde pour assimiler chacun de mes mots. Son regard me transperce tandis que je cherche mes fins de phrases.
Soudain, une voix retentit dans toute la gare, annonçant le train de 8:30. Mon train.
L'enfant, imperturbable, n'a pas changé d'expression et attend patiemment que je continue.

- ...je dois prendre ce train pour construire la vie que j'aurai plus tard... C'est difficile à expliquer, dis-je d'un ton gêné. Si je n'y vais pas, je risque de gâcher... heu... enfin, je dois faire comme tout le monde, tu vois...

Je me mélange, je me sens vide, j'ai la désagréable impression que ces pitoyables explications ne sont même pas les miennes. Ça y est, le train est là et commence à freiner dans un bruit strident. L'enfant m'observe toujours, silencieusement, tandis que je noie mes paroles hésitantes dans ses pupilles obscures.

- Tu es tout seul ? demandé-je soudain, réalisant qu'aucun adulte ne semble veiller sur lui.
- Oui, répond-il en arborant une moue boudeuse. Mais si tu choisis pas le train, on disait que je resterai avec toi !

Bouleversée, je souris les yeux embués d'émotion, comme vaincue par ses paroles naïves et spontanées. Je ne veux plus partir. Je n'ai jamais vraiment voulu partir.

Le train désormais complètement arrêté accueille les premiers passagers. En quelques secondes, je sens que ma vie bascule, que ma décision n'est pas anodine. Je n'irai pas là où je suis "supposée aller", et tant pis si je me fais blâmer.
Je jette un oeil derrière moi. Avachi sur son banc, le Pessimisme est toujours là, l'oeil vicieux, la critique au bord des lèvres, guettant le moindre de mes gestes. Il attend que je me lève, il pense peut-être que je prends mon temps pour le narguer, mais que je finirai par monter à la dernière minute. Non, je n'irai pas.
Le coeur rempli d'un courage nouveau, je me tourne vers l'enfant et lui murmure d'une voix émue :

- Tu sais quoi ?

Le sourire aux lèvres, je prends sa petite main au creux de la mienne, tandis que le sifflement annonce la fermeture des portes.

- En fait, je vais rester.

****


- Maryne ? Maryne ! Réveille-toi chérie...

La douce voix de ma mère retentit au loin, faisant disparaitre l'enfant et la gare toute entière. J'ouvre les yeux, doucement, et constate que je suis allongée sur mon canapé.

- Je t'ai laissée dormir un peu plus, me dit ma mère, tu avais l'air épuisée. Comment te sens-tu ?
- Un peu vaseuse... dis-je en me levant lentement, l'esprit embrouillé.

Face à moi, le miroir du buffet me renvoie le reflet d'un visage épuisé, aux yeux gonflés et rougis par les larmes.
Les souvenirs de ces dernières vingt-quatre heures reviennent peu à peu : l'annonce, la peur, la dispute, la rupture... LA question.
Puis les images de mon rêve, cet étrange quai, ce clochard détestable... cet enfant.
Voyant mon regard ému, ma mère s'approche de moi, silencieuse, et me prend dans ses bras.

- Maman...?
- Oui ?
- J'ai longuement réfléchi...

Je me libère de son étreinte pour plonger mon regard dans le sien, avant d'annoncer, la voix tremblante :

- Je veux garder ce bébé.

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -


Dernière édition par Malicia le Mar 24 Avr - 0:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Lun 16 Avr - 8:24


J'ai trouvé ça bien amené même si je ne sais pourquoi, la chute n'a pas été une surprise.

Je te félicite pour ce texte.

une faute repérée :

- Tu peux faire... heu... que tu restes avec moi ! lance-t-il maladroitement.

Je n'ai pas grand chose à dire d'autre donc voilà Smile

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Lun 16 Avr - 11:08


Merci pour la correction, je vais corriger de ce pas ! Very Happy
Citation :
J'ai trouvé ça bien amené même si je ne sais pourquoi, la chute n'a pas été une surprise.
Je comprends ce que tu veux dire, à vrai dire je ne comptais pas faire de la "chute"...bah, une "chute" ! ^^
Plus clairement, cette "fin" de texte n'est pas une surprise, pour la simple raison que je n'ai pas cherché à la rendre plus difficile à déceler. A l'époque (il y a donc trois ans), j'ai écrit au feeling, sans chercher la complication ni le suspens, je le reconnais. (Entre nous, pour qu'elle surprenne, je n'aurais pas su comment m'y prendre.)

Merci beaucoup d'avoir lu et commenté Enora ! Smile

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Lun 16 Avr - 11:21

De rien ! Smile C'est plaisant de lire des textes bien écrits Wink

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Lun 16 Avr - 11:22

D'une : merci de poster à nouveau ! Je me souviens de la qualité de tes textes et suis ravi de te revoir partager tes écrits !

J'ai eu un joli coup de coeur pour cette nouvelle. Très fluide, très bien écrite, elle ne nous perd pas comme ces nombreux récits de rêves qui ont tendance à enchaîner les symboles qui, finalement perdent de leur sens. Ici nous avons la gare, le Pessimisme, et l'enfant. C'est tout, et cela suffit amplement pour toucher le lecteur qui pourra se les remémorer aisément une fois la dernière partie lue !

Bravo à toi pour ce très beau moment, qui nous rappelle que le "bon choix" n'est pas forcément celui que "les gens" nous poussent à prendre, convaincus d'être bourrés de bonnes intentions.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Lun 16 Avr - 11:48

Merci beaucoup ! Smile
Je suis moi aussi très heureuse d'avoir l'occasion (enfin !) de poster à nouveau sur ce forum. Je vous disais que je ne l'avais pas oublié ! J'attendais avec impatience de faire mon retour ^^
Encore merci d'avoir lu et donné ton avis. Smile

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Lun 16 Avr - 20:24

Salut Malicia !

C'est donc le premier texte de toi que je lis, et je n'ai pas été déçu, du tout, vraiment.
Peut-être parce que je suis un mâle, je n'avais pas du tout vu la fin et cette dernière phrase a provoqué une jolie humidification de mes noeils.

Comme l'a dit Azraël, c'est un rêve simple, facilement assimilable, qui ne perd pas le lecteur, et ça c'est chouette car on se le remémore parfaitement dans la seconde partie du texte.

Euh... Je ne sais que dire. Merci.
C'est un très très beau texte qui mérite bien d'être lu et partagé.

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Aleyna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 163
Age : 25
Localisation : Neverland

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Lun 16 Avr - 22:28

Oh, c'est vraiment beau ! J'aime bien le rêve que tu as décrit. Un lieu symbolique, deux personnages importants, symboliques eux aussi et complètement opposés. L'enfant est vraiment mignon. Je ne m'attendais pas vraiment à la chute, à vrai dire, mais elle me plaît.
C'est un écrit de qualité et je te félicite !
Juste un détail : dilemme s'écrit avec deux "m" Wink C'est une faute courante, moi aussi je la faisais, je ne sais pas pourquoi.

PS: J'aime bien le nom de ton personnage... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cotemoldu.wordpress.com
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Mar 17 Avr - 9:13

Merci Myrien et Aleyna, vos commentaires me vont droit au coeur ! Je ne m'attendais pas à tant de compliments. Smile

Je corrige le titre, merci ! Wink

PS : Oui, j'aime bien ce prénom moi aussi. ^^

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Maître Kong

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 117
Localisation : Edgecombe

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Mar 17 Avr - 10:59

Mk a bien apprécié ce court texte, pourtant, il a souvent du mal.
Vous fixez bien les décors, et vous décrivez bien l’état d’esprit des individus, le tout en jouant du mystère qui entoure la femelle principale.
Vous apportez avec aisance la chute – explication.
Et votre prose est vraiment agréable à lire, Mk n’y a de surcroît repéré aucune faute Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verifiezladisponibilite.blogspot.com/
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Mar 17 Avr - 12:12

Et ça, c'est rare et tu peux t'en féliciter Malicia ! Trois fois !

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Mer 18 Avr - 3:00

Héhé, merci beaucoup MK, j'en suis flattée !
Encore merci à tous, ça m'encourage à m'y remettre, vous n'imaginez pas ! cheers

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Mer 18 Avr - 3:08

Voilà quelque chose qui fait plaisir à lire ! Impatient, donc, de te voir publier de nouveaux textes !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Ven 20 Avr - 13:35

Bonjour mademoiselle Malicia,

Ce texte était tout à fait prenant et agréable,accompagné d'une fin à laquelle je ne m'étais pas attendu, donnant tout son sens à la première partie.
Je ne peux que saluer ce travail, court, efficace, bien réalisé et où l'émotion est au rendez-vous.
Ainsi, j'ai l'espoir de me retrouver face à votre écriture afin d'en découvrir davantage. Toutes mes félicitations pour ce retour à l'écriture, en beauté.

Cordialement,

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Sam 21 Avr - 2:29

Vous m'en voyez flattée, cher Alfred, votre commentaire m'honore au plus haut point.
J'espère de tout coeur que mon prochain texte (en cours d'écriture ^^) vous plaira autant que celui-ci.
Merci infiniment d'avoir lu et commenté ! Smile

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Sam 21 Avr - 22:18

Mais il n'y a pas de quoi, ma chère.
Si votre prochain texte est déjà en court d'écriture, cela me réjouit. J'espère l'apprécier autant que celui-ci.

Cordialement,

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Lun 23 Avr - 17:56

Salut, Malicia !

Je me penche enfin sur ton texte, et la lecture fut très fluide !
J'avais compris la métaphore avec le train de la vie, mais je n'avais point prévu la fin.
Une lecture touchante et agréable. Smile

Sinon, j'ai repéré deux fautes :

- Eh bien, j'aimerais beaucoup mais, vois-tu, j'ai un avenir qui m'attends (m'attend)...

- J'ai longuement réfléchis (réfléchi)...

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Mar 24 Avr - 0:56

Merci beaucoup pour ta lecture et ton appréciation Iniourfeïss !
Je vais corriger de suite Smile

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Guts

avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : tournon sur rhone

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Mar 1 Mai - 20:40

Ma chère Malicia!
Je retrouve ici toute les chose qui m’ont fait adorer tes textes depuis le premiers. Tu amène le décors, les personnages et leurs (tes) sentiments avec toujours autant d'aisance. Un vrai bonheur! Et malgré le fait que je savais où l'histoire nous mené, ben j'ai eu les larmes aux yeux!
Qu'est ce que tu veux, je suis un sentimentale!

P.S. : je suis dans l'impatiente de lire ton prochain écrit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dilemme.   Mer 2 Mai - 3:24

Merci beaucoup ! Le prochain texte est commencé, mais je manque de temps avec mes concours. Dans le mois qui vient certainement ! Wink

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Dilemme.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dilemme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dilemme (W9), le live depuis la Suisse
» Dilemme
» Dilemme: dessin ou peinture?
» [Téléréalité] Le Loft revit sur W9 : Dilemme (2010)
» Le jeu du dilemme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Inclassable-
Sauter vers: