*
 

Partagez | 
 

 Le fond d'un héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Le fond d'un héros   Jeu 26 Avr - 9:55

Le fond d’un héros

Point de vue objectif :

– Je vous pourfendrai, mécréants ! avait-il crié en s’élançant, glaive en avant.
Les bandits étaient cinq. Mais cela n’était rien pour le brave héros qui s’investissait dans ce sauvetage. De maints coups de lame il avait envoyé au tapis les truands.
La belle, ancienne convoitise de ces hommes peu corrects, était enfin libre et regardait son champion avec gratitude. Les yeux brillants de vénération, elle attendait un mot de la part de cet homme dont la timidité se ressentait, mais qui pouvait s’interpréter comme de la grande prétention et de la froideur.
Ayant enfin puisé le courage nécessaire au développement d’une phrase, le héros déclara :
– Vous êtes libre et sans danger, madame.
La jeune femme, à la fois stupéfaite et charmée par la voix et le vocabulaire doux de cet homme, se retrouva bouche-bée. Le héros, à l’allure de prince, jeta un dernier regard sur la belle délivrée du mal, aux charmes irrésistibles, puis s’en retourna à ses objectifs premiers, qui étaient de sauver autres femmes et orphelins.
– Je me dois de partir. D’autres personnes nécessitent mon bras pour les protéger.
D’un geste vif et parfait, il saisit la longe de son cheval et bondit dessus. Dans la seconde qui suivait, le chevalier servant avait talonné l’étalon et avait détalé en laissant un nuage de poussière se former.
Les cheveux ondulant dans le vent, la longe dans une main et la lame dans l’autre, le preux chevalier galopait sur son destrier, poursuivant son destin…


Point de vue subjectif :

– Je vous pourfendrai, mécréants ! avais-je crié en me jetant sur la horde de bandits qui semblait en vouloir à une jeune demoiselle.
Ils avaient été légions, mais le courage et la justice m’avaient apporté la force nécessaire pour défaire l’ennemi et protéger les faibles. Mes coups d’estocs imparables, les truands n’avaient eu aucune chance. Je ne fais qu’un avec l’art du combat et pourfendre ces hommes n’avait pas rimé pas avec partie de plaisir, mais avec jeu d’enfants.
« Vous sauverez femmes et orphelins. »
Après avoir châtié les hordes d’ennemis qui souhaitaient malsainement s’en prendre à cette femme, il ne fallait pas oublier de lui dire : « Vous êtes libre et sans danger, madame. »
Alors c’est ce que je fis :
– Vous êtes libre et sans danger, madame.
Mais quel est le but de tout ça ? Pourquoi ai-je agi ainsi ?
Cette femme, en réalité, je l’aurais bien poussée dans mon lit, même avec son désaccord. Elle a les yeux brillants d’attirance pour moi, mais voilà la raison de mon objectivité et de mes incessantes fuites après les sauvetages : l’héroïsme.
Mais qu’est-ce que l’héroïsme ? Hum… De quoi s’agit-il ? Je pense, si ma modestie l’autorise, que c’est un acte particulièrement grand en faveur d’une cause précise.
Ainsi, je suis le héros des faibles ?
Vu que l’on considère la femme comme plus faible – physiquement – qu’un homme, et l’orphelin comme plus faible qu’un autre enfant, je dois les sauver.
Etre un héros requiert certaines compétences, comme être capable de résister à la montée d’ego, à l’emprise du sentiment de supériorité.
Tout le monde sait que l’Homme ne peut y résister totalement, car il recherche sans cesse la reconnaissance. Le héros en est gavé à longueur de journée, la procuration est telle qu’il peut en perdre la raison. Consciencieux, il agira par peur du jugement, comme : « Lui, un héros ?! Laisse-moi m’esclaffer, l’ami ! Il a juste mis sa vie en danger pour sauver une dame, puis l’a fini tranquillement dans son fauteuil en se remplissant la panse de vieux pinard ! » Ou au contraire considérera qu’il a déjà bien assez agi, et il fonctionnerait au chantage, de la sorte : « Suppliez-moi, manants, et peut-être, si ma bonté de héros le souhaite, j’irais sauver votre femme et vos enfants de cette mort certaine. »
Et quel qu’en soit le cas, il n’agirait plus pour une cause mais pour sa jolie gueule.
Ainsi, pour être un véritable héros, il faudrait rester caché afin d’éviter toute élévation sociale.
Mais sans reconnaissance, pourquoi sauver toutes ces personnes ? Où est l’intérêt ?
Il n’y a que lorsqu’on se sent redevable envers cette cause que l’on peut agir ainsi. La culpabilité étant dressée, le désir de la démolir nous poussera à agir sans quête de reconnaissance. Celle-ci pourrait même amplifier cette culpabilité. L’impression de mentir au monde, de le duper serait inévitable.
Ainsi, il faudrait être un criminel avant d’être un héros. Pour prétendre être la crème de la crème des héros, il faudrait être persuadé que notre naissance est un crime, ou tout simplement ne pas être humain.
Je ne me considère pas comme coupable depuis ma naissance, et je suis humain.
Réaction possible d’un être moyen : « Mais c’est terriiiiible ! Vous êtes un criminel alors ! »
En effet. Ce n’est pas avec les vols de trois tartes qui reposaient sur le rebord d’une fenêtre que je peux justifier mon éternelle culpabilité.
J’ai décidé de suivre le code du héros, car je culpabilisais pour des crimes plus grands…
J’ai pillé des maisons après les avoir débarrassés de leur propriétaire masculin et sodomisé les chèvres d’humbles paysans lorsque ceux-ci étaient célibataires.
Ainsi, ma culpabilité au plus haut, j’essaie de me racheter au mieux.
Cette femme que je viens de sauver me fixe désormais avec beauté et reconnaissance. J’aimerais lui dire que je ne suis pas un héros, car je ne résiste que très mal à la reconnaissance, mais je dois garder le secret, comme il est stipulé dans le code.
– Je me dois de partir. D’autres personnes nécessitent mon bras pour les protéger.
Mes pensées soudaines m’ont détourné de mon objectif premier. Cette femme a probablement jugé que j’étais une personne froide aveuglée par l’objectivité de mon devoir, alors que je me questionnais simplement, comme tout être humain.
Mais c’est ainsi que je détale en glissant une petite signature, ma gloire personnelle. Mon nuage de poussière s’envole dans les airs, marquant la fin de ma présence charismatique.
Les cheveux ondulant dans le vent, la longe dans une main et la lame dans l’autre, je galope sur mon destrier, poursuivant mon destin…

Fin

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Jeu 26 Avr - 13:37

Déjà : J'aime bien le concept. C'est intéressant et plutôt sympathique.

Ca m'fait rire comme tes héros théorisent toujours à un moment donné, même dans une petite "nouvelle" comme celle-ci :-).

Par contre parfois, je dois t'avouer que j'ai trouvé tes phrases pompeuses...Non pas que j'aime les phrases toutes simples qui ne font pas réfléchir, sans vocabulaire très développé et tout et tout...C'est juste que parfois, certaines phrases me semblent plus un étalage de vocabulaire, de culture, de pleins de jolies tournures et de jolies mots. Ca fait classe, et en général j'aime bien...Mais je t'avoue que parfois, c'est vraiment pompeux. Notamment au début. Enfin, ce n'est que mon opinion, sur le forum, je serai sûrement la seule à l'avoir u_u'...Mais je devais tout de même la dire. En espérant ne pas t'avoir vexé ;-). C'est peut être juste que ton style d'écriture, de temps en temps, ne me plaît pas...les goûts et les couleurs.
Mais seulement parfois, parce qu'en général, j'aime beaucoup lire ce que tu postes. Et cette nouvelle n'a pas échappé à la règle.

J'aime bien la différence de version qu'on peut avoir en subjectif et en objectif :-). Fou ce qu'on peut en apprendre plus en étant dans la tête de celui qui fait l'action.

Et puis je n'ai pas grand chose à ajouter.

J'ai bien aimer quoi.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Jeu 26 Avr - 21:34

Pompeuse, toi-même ! Je suis vexé ! Je m'en vais modifier mon commentaire sur ton texte !

Plus sérieusement : merci.

Je vois ce que tu veux dire, mais mes phrases "pompeuses" ont une grande tournure humoristique, je crois. ~~
J'aime écrire : "Ayant enfin puisé le courage nécessaire au développement d’une phrase, le héros déclara :" pour dire "Le héros, dans un élan de courage, dit :"
J'aime faire de belles phrases, probablement car toute ma scolarité j'étais bidon en français et en syntaxe, et que maintenant que j'y arrive à peu près, je jouis d'étaler mes capacités à écrire des phrases autant développées. Cela fait ainsi partie de mon style.
T'empêchent-elles de bien saisir l'information ? Le texte ? Si oui, je comprends ta frustration, sinon... t'abattre semble être l'unique solution...
Donne-moi un exemple de phrase pompeuse, s'il-te-plait, que je puisse avoir un aperçu de ta difficulté devant mes phrases.

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaChorée



Masculin
Nombre de messages : 284

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Jeu 26 Avr - 21:42

J'ai bien aimé sauf tes phrases pompeuses.

Naaaan, sérieusement, j'ai trouvé le texte sympa (comme la plupart de ceux que j'ai lu de toi. Et par la plupart je veux dire tous), c'est intéressant de voir ce que pense le "héros" qui n'en a pas toujours était un. Et il faut dire, il n'a pas vraiment tort...


Dernière édition par LaChorée le Jeu 26 Avr - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Jeu 26 Avr - 22:35

Bonjour monsieur Iniour',

Ce texte est simple et très court. Malheureusement, j'aurai aimé en lire plus, mais je saisis que vous vous êtes concentré sur une unique action. l'idée étant "que se cache-t-il derrière cette scène "héroïque" si utilisée ?", du moins, c'est ce que je me suis dit.
Le texte entier tourne autour d'une unique action : que pense-t-il dans cette action. C'est intéressant, la réflexion me semble fort juste et je ne peux m'empêcher d'y lire monsieur Wayne. Ainsi, je ne peux que saler votre justesse.

Concernant les phrases pompeuses, oui, il y en a. Mais moi, je n'appellerai pas cela pompeux, car je ne me considère pas moi-même comme pompeux. Surprised

Au final, le texte est agréable et sa force autant que sa faiblesse (selon moi) est qu'il ne tourne qu'autour d'un seul point. Il aurait pu être intéressant de travailler cette scène sous un plus grand nombre d'angles ; caméra objective descriptive de la scène, la victime, le sauveur, les méchants.

Je terminerai en disant que votre réflexion est très juste pour moi, vraiment. Ne peut véritablement être un héros que celui qui est coupable d'un méfait honteux à rattraper. Cette réflexion que vous avez eu aurait pu fort bien servir le texte de monsieur Myrien sur les héros improbables car celui-ci débute avec "qu'est-ce qu'un héros" et termine avec le même texte en début de dernier chapitre. Et cette réflexion, donc, ne s'y retrouve pas.

Bien joué monsieur Iniour' !

Cordialement,

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Jeu 26 Avr - 23:10

Merci LaChorée, c'est trop aimable !

Merci à vous aussi, Alfred.
Je me suis servi de cette action pour imager le héros, mais l'étude ne tournait pas uniquement autour de l'acte, mais du héros.
Je suis donc aussi pompeux que vous. ~~
Vous avez réussi à me frustrer, Alfred, merci. ^^ Je n'avais point pensé à plusieurs caméras. :/ Alors que ça aurait pu être trop puissant ! Je suis frustré.
C'est un peu comme vous qui avez décidé de dédier votre vie aux Wayne suite au meurtre de Janette, dont vous culpabilisez. Smile
Cette réflexion sur le héros était venue lors d'une discussion avec monsieur Myrien, d'ailleurs. ^^

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Ven 27 Avr - 1:21

Salut Iniour',

Voilà enfin ce texte !
Direct, je vais le dire : j'ai été frustré. Frustré parce que ces réflexions dont on avait parlé, je les avais oublié. Et frustré parce que ce texte ferait une bonne longue histoire. Ici s'arrête ma frustration.
A non, encore une, souligné par Alfred : j'aurai du axer ma fin de Première aventure des héros improbables sur ça. Je dis donc Zut !

Petite faute, au début du point de vue subjectif :
Je ne fais qu’un avec l’art du combat et pourfendre ces hommes n’avait pas rimé pas avec partie de plaisir, mais avec jeu d’enfants.

J'adhère à l'idée d'Alfred sur la multiplication des points de vue. Et si tu t'y sens le courage, je serais heureux de lire cette deuxième version.
Allez, avoue, t'as les nerfs hein ? Tu vas réécrire hein ? =D

Bon, concernant ce texte là, je trouve intéressant d'utiliser un moment banal de la vie d'un héros, d'utiliser ce moment où justement,personne ne pense que le héros... pense !
Enfin, moi, je vois une scène avec Batman qui sauve quelqu'un, je me dis pas "qu'est-ce qu'il pense quand il agit ?". Au pire, je m'imagine qu'il se dit "Ces mécréants, tous des pseudo-vilains à qui je vais botter les fesses" ou quelque chose comme ça. Du coup, choisir cette scène précise, c'est pas con. Ça ajoute un quelque chose au texte. Pour moi.

La réflexion elle-même : ben rien à dire; Tu m'as frustré par sa justesse et l'absence de celle-ci dans ma propre histoire ! =D Je crois que... j'aurai bien aimé que ce soit Walo qui agisse dans ta scène =O
A la fois, ça aurait été cool de faire un lien avec Pleure, larmeur, pleure et ma seconde nouvelle de Gahïn, et à la fois, ce personnage aurait été très bien pour cette scène.

Voilà. En résumé ? Tu m'as frustré pour beaucoup de choses, et j'ai vraiment aimé ce texte, qui gagnerait encore à être développé. Wink

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Ven 27 Avr - 1:26

Roh tout de suite le mec. C'est impossible d'avoir une conversation avec toi hein...;-).

Tes phrases "pompeuses" ne gênent en rien ma compréhension, ce n'est tout simplement pas un procédé que j'apprécie à trop forte dose. J'aime bien en lire, ça, comme tu le dis, ajoute un petit côté comique, mais parfois, c'est trop, et ça devient juste chiant. Bon, t'en es pas non plus au niveau où ça me soul tellement que je lis plus rien du tout parce que pfiou quoi.

Ce n'est pas non plus que j'apprécie mieux un style simple, c'est juste qu'une phrase compliquée juste pour le plaisir de l'être, plus une autre juste après, et une autre, et une autre...ça fait tout un tas de mots qu'on pourraient presque (et j'ai bien dit PRESQUE) juger inutiles. Après, c'est ton style, et comme je l'ai déjà dit, car oui, j'ai tout de même mis une p'tite option sur ma critique, c'est pas non plus tout le temps. Je faisais juste la petite remarque.

Mais si tu veux m'abattre, vas-y. Mais j'me laisserai pas faire. Nomého.

PS : Si j't'avais vexée pour de vrai de vrai, j't'aurai lancé un jolie "TARLOUUUUUUUUUUUZEEEEEEEE" ... :-).

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Ven 27 Avr - 19:19

Eh, bah, ce texte entraîne des frustrations ! ^^

A Myrien :

Merci !
Pour l'idée d'ajouter des caméras, j'verrais. J'finis un autre texte, puis peut-être, car l'idée me plaît fortement. J'y réfléchirai plus en détails.

Walo... Il viole pas les femmes et les chèvres. ^^ Et ma phrase : "J’ai pillé des maisons après les avoir débarrassés de leur propriétaire masculin et sodomisé les chèvres d’humbles paysans lorsque ceux-ci étaient célibataires", j'en suis trop fier ! (D'ailleurs, y a une faute, c'est plutôt "débarrassées")

Après, y a pas de nom dans ma nouvelle. ~~ Mais bon, quel héros improbable aurait pu réaliser telles choses ?

A Mnémo :

Juste ça à dire : Jalouse.

(Hahaha ! J'aime la provocation.)

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Sam 28 Avr - 0:32

Bon, ok. La sodomie animalière, ça fait pas très Walo. Mais avec une ou deux modif's, ça aurait pu le faire.

Sinon, j'avais remarqué l'absence de prénoms, ce qui rend impersonnel et fait aussi qu'on peut parler de tout le monde (j'me comprends).

Enfin : à Mnémosyne : JALOUSE !
(Muahaha ! J'aime faire suivre les provocations)

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Sam 28 Avr - 0:57

Moi ce que j'aime par dessus tout, c'est décevoir.

Too bad pour vos provocations n'est-ce pas ? Very Happy.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Sam 28 Avr - 1:10

Rien qu'le fait que tu viennes écrire un message de suite montre que tu réagis. ~~

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Sam 28 Avr - 1:27

De suite ? ...Ton message date d'hier Iniour'...

Et évidemment que j'ai réagis, j'aime bien qu'on me provoque...Même quand c'est une provocation aussi mauvaise que la votre, qui ne mérite pas vraiment une réflexion de ma part avant chaque réponse Smile.

Les barbares sont ceux qui appellent les autres "barbares". A méditer Very Happy.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Dim 29 Avr - 11:08

Je voulais dire par "de suite" "qui prolonge la conversation".

Pourquoi les barbares entrent dans cette conversation ?

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Dim 29 Avr - 12:56

Oh je voiiiis. D'accord. Ah bah oui alors, j'ai répondu "de suite".

Je pensais que, comme tu étais plutôt intelligent, tu aurais comprit ce que je voulais dire.
Les barbares sont ceux qui appellent les autres "barbares". Tu fais la coréllation comme un bon vieux détective, et tu remplaces le mots "barbares" par "jaloux"...Et hop, je répond à votre petite provocation ;-).

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Dim 29 Avr - 13:20

Ceci relève plus de la pirouette intellectuelle que la réflexion fine, mademoiselle Mnémosyne.
En effet, s'il suffisait de remplacer les termes barbares par jaloux, l'on pourrait aussi dire, par exemple,

que tout ce qui est rare est cher,
qu'une chauve-souris à trois ailes est rare,
Donc qu'une chauve-souris à trois ailes vaut chère.

Et le détourner comme vous l'avez fait :
Tout ceux qui provoquent sont des jaloux.
Mnémosyne aime provoquer monsieur Iniourfeïss suite à ses textes
Donc mademoiselle Mnémosyne est jalouse de monsieur Iniour.

bien sûr, cela est tirer par les cheveux, mais je tenais à signaler ainsi ma sympathie pour monsieur Iniour' dans cette petite bataille humoristique

Cordialement,.

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Dim 29 Avr - 13:54

Tirer par les cheveux en effet, alors que ce que je dis n'est pas SI tiré par les cheveux.

En effet, je reprend les dire de...Montaigne il me semble ? Bien sûr pas au mot près mais bon.
Ce n'est pas une raisonnement par syllogisme voyez-vous, c'est quelques choses de chercher.
Les premiers barbares sont ceux qui ont appelé les autres barbares, les premiers jaloux, sont ceux qui ont appelé les autres jaloux.
On peut aussi appeler cette "théorie" : C'est celui qui dit qui y est.

Enfin bref, tout ça pour dire que ce n'est pas du tout pareil que ce que vous dites, sauf votre respect, Mr. Pennyworth. Car vous rendez le raisonnement absurde, alors que le mien à un minimum de sens ;-).

Et puis Dieu, si chaque fois que je provoque quelqu'un ça veux dire que je suis jalouse...Pfiou...Je suis un être qui pourrait mourir de jalousie ! Surprised.

MAis j'ai bien aimé votre répartie...:p.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Dim 29 Avr - 17:28

Donc finalement, "c'est celui qui dit qui est", mais dit par Montaigne, c'est juste ? Oo
(Muahaha ! Je ris !)

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Dim 29 Avr - 17:37

J'essayais juste d'étayer un peu mes propos...Mais en gros, oui.

J'ai entendu dire que quand on citais une grande personne, bah on avait plus raison d'abord ! >.<

C'était fait pour "faire rire", pour une fois que ça marche UxU".

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Dim 29 Avr - 18:20

On sait voyons, Mnémooo' =D

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Lun 30 Avr - 1:02

Dire que mes phrases sont pompeuses insinue que je suis moi-même pompeux, et donc ce serait dire que tu es toi-même pompeuse car on reproche ce que l'on est. Ainsi, un reproche sur ma pompeusité due à la tienne relève de la jalousie, selon moi.
Ainsi, je fais une constatation quand je dis que tu es jalouse.
Ensuite, le fait que tu justifies ta "non jalousie" démontre que cela touche ton orgueil un peu plus. ~~
Au final, il n'y a pas eu de jalousie, mais on va finir par le croire. ^^

PS : Alfred, je vous remercie pour votre soutien.

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Lun 30 Avr - 12:56

Ah non c'est faux, je reproche à un requin d'être un requin, parce que ça fait peur un requin et que j'aimerais bien me baigner...Mais ça veux pas dire que je suis un requin.
A part ça, c'est une raisonnement qui aurait put marcher, si j'éprouvais une quelconque jalousie envers mes fellow camarades...Ce qui n'arrive très peu. Je ne suis pas une personne jalouse, question de principe (sauf si t'as des fraises et pas moi, là, je meurs de jalousie et d'envie).

PS : J'en profite pour dire que cette solidarité masculine n'est pas juste ! Nomého...Y a personne pour me soutenir moi >.< ...Puisque je suis super orgueilleuse, j'vais dire que c'est parce que mes arguments se suffisent à eux même et n'ont pas besoin de soutient afro

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Mar 8 Mai - 9:30

Voilà une manière originale et très agréable d'en découvrir plus derrière l'image du héros "type".
Je m'attendais à quelque chose de plus humoristique, mais j'ai été agréablement surpris par la tournure qu'à pris ton texte. Non pas que l'une des deux approches soit meilleure que l'autre, mais ta manière d'envisager ce point de vue subjectif est très intéressante et bien menée, cohérente. J'aime cette idée d'aller voir ce qui se dissimule derrière les apparences et, en choisissant de le faire avec un personnage aussi cliché, tu l'humanises et apporte une vision, certes peu reluisante, mais très bien pensée.
Un très bon texte, donc, et une idée qui pourrait sans problème faire l'objet d'un texte plus long.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Jeu 10 Mai - 16:04

Merci pour ton commentaire et ta lecture, Azraël.
Content que ça t'ait plu. Smile

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Françoise_Moisie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 49

MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   Sam 26 Mai - 17:22

Hooo j'ai lu ! C'est beau !!

Le héros sur son cheval blanc. Magnifique. Majestueux. Puissant. Avec une magnifique crinière blanche.
L'encolure volontaire, le garrot séduisant ... Les muscles saillants de ses flancs et une queue magnifique. Toute tressée.

Quand j'étais enfants j'ai toujours rêvée qu'un jour jour il vienne me délivrer avec son prince charmand sur le dos !

Hooo mais tu sais, maintenant j'ai grandie. Comme mes cheveux et certains de mes bridges, j'ai perdu quelques rêves.
Mais au fil de mes lectures secrètes, Harlequin ou Cheval magazine, il me prend encore de rêver à tout ça.
Oh je suis sotte, quelle gamine je suis ! Hi Hi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fond d'un héros   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fond d'un héros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [INFO] Problème aléatoire (ou programme qui tourne en fond) La BATTERIE!!!
» [REQUETE] Fond d'écran Androïd
» [REQUETE] Fond d'écran animé !!!
» Du Balkan Sobranie au fond du placard ...
» Fond de cocotte brûlé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Inclassable-
Sauter vers: