*
 

Partagez | 
 

 Huit semaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guts

avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : tournon sur rhone

MessageSujet: Huit semaines   Lun 30 Avr - 11:30

Voila mon premier texte classé en romance et en alexandrin en plus. Excusé mes pauvres alexandrin mais sa faisait très longtemps.


_____________________________________________________________________



Aujourd'hui tu es partie pour le Sénégal,
Et tout cela ne me laisse pas de marbre.
Dans mon cœur c'est éteint l'aurore boréal,
Et, se sont fanées, les fleurs sur les grands arbres.

Mais à cet instant tu vis un de tes rêves.
Quelque chose de grandiose, d'inoubliable.
C'est pour cela que tu as mon soutien sans trêve,
Et à mon amour, à toujours inébranlable.

Alors que tu rentreras riche d'expérience,
de fleurs, bijoux et amour je t’inonderai.
T'étreindre tendrement sera mon impatiente,
Pour murmurer que je t'aimerai à jamais.

_____________________________________________________________________


j'attends vos critiques avec impatiente!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mar 1 Mai - 0:14

Salut Guts.

J'ai beaucoup de mal avec la poésie, et l’alexandrin, même si j'en connais les règles en gros, ne sont pas ma tasse de thé. Donc je vais te commenter avec ma subjectivité et le peu d'outils dont je dispose.

Déjà le sujet me laisse un peu de marbre. C'est souvent le cas pour moi avec les romances parce que j'ai l'impression qu'il ne s'y passe pas grand chose. Pour moi, ce qui traite de l'amour devrait être plein de mouvement. Or, c'est très rarement le cas. Ici, au final, c'est un petit mot très court et qui ne m'a pas vraiment surpris. Je m'explique.

J'aime les chutes imprévisibles. Ici, il n'y en a pas, mais je ne peux pas non plus t'en blâmer. Le sujet lui-même fait qu'il n'y a pas de chute. En revanche, j'aurai apprécié de lire des images nouvelles. C'est de la poésie après tout, donc ça aurait été intéressant de découvrir des associations de mots nouveaux. Ici donc, le sujet et les phases elles-mêmes sont un peu "bateaux". Désolé de dire ça crûment. C'est ni facile à entendre, ni facile à dire. Mais peut-être que d'autres apprécieront ton travail ! Pour ma part, c'était un peu plat et je n'ai as trouvé de véritable intérêt au texte.

Bien sûr, il est en alexandrin. Mais ici aussi, ça pêche un peu parfois.
"Et tout ce / la ne me / laisse pas / de marbre.
Dans mon cœur / c'est éteint / l'aurore / boréal,"

Le premier vers a un problème, pour moi, c'est que je n'arrive pas à le "chanter" étant donné que le CELA est coupé. Mais c'est peut-être normal en fait. Encore une fois, je ne sais pas comment parler un alexandrin.
Le second par conte est faux puisque c'est "éteinte" et non éteint. Du coup, l'alexandrin ne tient pas.

"Quelque chose de grandiose, d'inoubliable."
Celui-là, je ne sais même pas comment le découper en 4x3 syllabes.

"C'est pour ce / la que tu / as mon sou / tien sans trêve,"
Est-ce que que le trêve ne doit pas se lire "trê - veuh" ? si oui, l'alexandrin ne tient pas et il me semble (à mon souvenir de la fac) que tu peux échanger le -e final contre une apostrophe
C'est pour cela que tu as mon soutien sans trêv',
Si non, désolé, je me trompe beaucoup.

"Alors que / tu rentre / ras riche / d'expérien / ce,"
Ici encore, le riche se prononce, il me semble, avec le E et compte pour deux syllabes. Donc il faut soit remplace E par une apostrophe.

Bon, voilà mes remarques. N'oublie pas que je n'y connais presque rien et que ma vision n'est pas vraiment objective. Je tenais à te mettre le tout et tu me diras si je me trompe complètement avec la construction des alexandrins. Comme ça, j'améliorerai un peu ma connaissance en poésie =p

Merci de ce premier texte Guts, et merci d'avance de ta réponse car je veux comprendre tout ça.
Au final, je regrette un peu le choix du sujet. J'aurai bien aimé lire un alexandrin sur quelque chose de plus inattendu. ^^

EDIT : j'espère que tout ceci ne te découragera pas une seule seconde, puisque ce n'est pas du tout le but de ce commentaire. Wink

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mar 1 Mai - 0:46

Sans vouloir enfoncer le clou, je me permets un petit rappel.
Il y a une charte du forum très courte, une petite page, dont Azraël t'a parlé dans ton post de présentation. Je pense que tu ne l'as pas encore lu. Voici le lien :
Charte

J'attends ta réponse à mon premier commentaire avec impatience (la poésie a toujours été un sujet que je ne comprends pas mais qui m'intéresse beaucoup).

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mar 1 Mai - 0:50

Tout d'abord, merci à toi Guts de partager ton poème, généralement ce genre d'écrit est assez personnel.
Je ne suis pas une pro en la matière, j'ai fait de la poésie (jaaaadis... ^^), mais n'en faitplus depuis pas mal d'années. Malgré tout je dois donner raison à Myrien, qui a bien repéré que quelques phrases ne semblaient pas être de réels alexandrins.
Cela dit je ne peux pas te le reprocher, faire un poème en alexandrins est loin d'être une chose facile à faire, bien au contraire ; tu as le mérite d'avoir essayé.
Mais petit rappel : un alexandrin est avant tout caractérisé par sa composition en hémistiches (ouuuhhhouu souvenirs de lycée...^^), plus précisément, deux hémistiches composés chacun de six syllabes (donc 12 au total).
Par conséquent beaucoup de tes phrases ne sont pas en accord avec la règle.

Bon après, ça reste un poème en rimes croisées, c'est loin d'être nul, rassure toi ! Smile
Je te donne simplement des conseils, au cas où tu veuilles, à l'avenir, essayer de parfaire ta manipulation des alexandrins. Le thème de l'amour est très rencontré dans la poésie, mais ça ne m'a pas dérangé.
Il y a une certaine authenticité, une candeur qui donne à ton poème un côté "mignon tout plein".
Peut-être aussi parce que je te connais, et que je sais ce qui t'as poussé à écrire ce poème !

Voilà, j'espère que mes conseils, mais aussi ceux de Myrien, seront bien reçus, et qu'ils t'aideront à faire évoluer ta plume ! Wink

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mar 1 Mai - 0:55

Et : fonce lire la charte ! Tu devais poster 3 commentaires avant de poster un texte !
(ouh le vilain ^^)

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Guts

avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : tournon sur rhone

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mar 1 Mai - 3:38

Myrien je comprends ta difficulté pour les poèmes en "romance", il est vrai qu'il y a rarement des rebondissement.
Rassurez-vous je ne fait pas que dans la "fleur-bleu", même si j'aime bien!
Mon choix de l'alexandrin est fort inattendu même pour moi (j'ai presque jamais écrit comme ça et je crois que je comprend pourquoi lol). J'ai voulu essayer pour ma première vrai réécriture depuis maintenant plus de deux ans et il est vrai que c'est pas franchement une réussite! Mais je me décourage pas!
En se qui concerne le sujet il est vrai que j'ai choisi un thème difficile à comprendre étant un texte assez personnel, même très, mais c'est se que j'ai préféré pour mon retour a la plume (la facilité peut-être?).

Et surtout désolé pour la charte je l'avais complètement zappé :s


P.S. : Merci pour votre franchise et tout vos conseil sa va m'aider a bien revenir avec ma plume!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mar 1 Mai - 3:56

Content que tu ais bien pris les comm' et ne t'inquiète pas pour la charte. On ne te fouettera pas en place publique avec une carpe en plastique Smile

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Guts

avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : tournon sur rhone

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mar 1 Mai - 4:06

quel dommage j'aurais adorer cela XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mar 1 Mai - 4:16

Nous allons donc étudier la faisabilité de la proposition.

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mar 1 Mai - 13:18

Contente que nos critiques aient été bien accueillies.
Bien sûr que tu t'amélioreras ! Wink


_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mar 1 Mai - 19:11

Bon, j'ai lu, et même si je croyais connaître les règles de l'alexandrin, il s'est avéré que non ! ~~ Je pensais que ça s'arrêtait à "faut faire douze syllabes", mais non ! Enfin, déjà, bravo d'en avoir fait 12 à chaque fois, et des vers qui riment aussi ! (Même s'il y avait une ou deux fautes).

Le sujet, je ne sais trop quoi dire dessus, et sa banalité ne m'a pas dérangé. Pour moi, un poème d'amour doit être destiné à la personne qui en est cible. Et le fait d'en être le protagoniste et qu'il y ait plein de belles tournures suffit à charmer. En revanche, étrangers au poème, cela nous touche moins.
Mais je comprends que tu l'exposes !

Enfin, voilà, je suis resté assez neutre devant tout cela. Et si c'est purement subjectif, je comprends ta douleur et te soutiens ! Smile
Je salue une fois de plus la tentative des alexandrins.

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mar 8 Mai - 12:17

Je n'ai fait que survoler les commentaires donc je vais peut être répéter des choses qui ont déjà été dites. Désolé par avance.
J'ai été dérangé par plusieurs choses. D'une, le traitement du sujet. Trop basique. Rien de très original, trop de déjà vu. Un poème romantique est toujours un défi puisqu'il en pleut à torrent. Il faut donc y apporter sa touche personnelle, et je ne l'ai pas ressentie ici. Juste du très basique, tout comme tes vers qui sont un peu trop "bateau" à mon sens, deuxième point qui m'a chiffonné à la lecture de ce poème.
Ensuite, l'utilisation des alexandrins. Je ne vais pas revenir sur la règle, il me semble que cela a déjà été dit et, en piètre connaisseur en matière de poésie, je ne l'aurais sans doute pas remarqué. J'ai simplement l'impression que tu as fait de l'alexandrin pour faire de l'alexandrin. Tu avais une limite de syllabes, et tu as casé tes vers dedans en fonction de la place que tu avais, de manière un peu maladroite. Si ton poème n'était pas fait pour ça, il fallait l'adapter. L'alexandrin doit servir ton texte, et non le contraire.
Dernière choses : évite de tomber dans les lieux communs de la poésie. Ici, de manière un peu maladroite, tu as voulu faire des inversions ("T'étreindre tendrement sera mon impatiente") qui sonnent un peu faux. J'ai eu une sensation de "surfait".
Je t'invite également à relire ton poème pour supprimer les quelques fautes. Si tu ne les a pas repérées à la relecture, n'hésite pas à me le dire, je te les enverrai.

En tout cas je t'encourage à poster de nouveau, et à nous montrer ce que tu sais faire d'autre !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Huit semaines   Mer 9 Mai - 16:48

Bonjour monsieur Guts,

Je me suis permis de lire votre texte sans m'attacher au fait que ce soit des alexandrins, et en le prenant comme ce qu'il est réellement semble-t-il, à savoir un billet d'humeur.
A partir de cela, je dirai que c'est un peu brouillon, car travailler un message de ce genre, avec des faits très précis sous forme poétique, n'est absolument pas aisé. Pour moi, le choix des alexandrins est une façon de montrer que ce message a de la valeur, car cette personne mérite le "high level" de la poésie.
L'histoire en elle-même est belle. L'amour, le départ, le rêve, l'acceptation du bonheur de l'autre, et la promesse du retour. C'est beau.

Voilà, la forme a un sens, pour moi, même si elle est mal exploitée. Le fond, en tant que billet d'humeur, est ce qu'il est : une déclaration autant qu'un au revoir et une promesse d'attente de l'autre. Je ne jugerait donc pas l'originalité de l'histoire...
... et vous remercierai simplement d'avoir osé porter ce texte sur le forum.

Cordialement,

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Huit semaines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Huit semaines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Huit semaines de prison parce qu'elle criait trop au lit
» Semaines sans chapitre
» Parc d'attractions Grand Huit et Montagnes Russes !!!
» carte à lifter n°12 (semaines 37/38)
» [Neville, Katherine] Le Feu Sacré (suite de "Le Huit")

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Inclassable-
Sauter vers: