*
 

Partagez | 
 

 Expérience 26

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Expérience 26   Mar 15 Mai - 20:25

Expérience 26
Mode de socialisation : La cigarette

La cigarette, considérée comme un élément nocif pour tout organisme vivant, est un combustible très répandu dans le monde. Certains ont tendance à dire que tout ce qui nuit à notre santé nous attire. Ce n’est pas tout à fait faux, mais ce n’est pas la réelle raison. L’être humain se drogue, s’alcoolise, fume, se violente, car pendant ces moments, il ne pense plus au futur, il vit l’instant présent. Durant cette période, ses neurones se reposent, le transposant au statut d’animal, à l’état primaire. Il vit par réflexes, ne calcule plus rien. En résumé, c’est comme si dans ces états, la vie devenait simple. Du moins, c’est comme si on en oubliait la difficulté.

Ce matin, Frédéric Coupet avait décidé de lancer sa vingt-sixième expérience qui consistait à montrer que fumer rendait sociable.
Avant de se montrer en public avec une cigarette, il avait appris à manier l’art sans la moindre faille gestuelle et à réaliser des roulés avec une grande dextérité. Il fallait être au point lors de l’expérience.
Il dégaina sa première « blonde » (il s’agit du surnom donné à la cigarette industrielle, probablement car le filtre est indiqué par un bandeau de couleur jaune orangé et non par rapport à son quotient intellectuel) lorsque son pied fut posé sur le quai de la gare. De son briquet, il dégagea une flamme pour pouvoir incendier le tabac. Un message s’échappa d’un haut-parleur présent sur le quai : « En rigueur de la loi votée en février 2007, il est formellement interdit de fumer dans l’enceinte de la gare ainsi que sur les quais. » Il jeta un regard étonné aux alentours, personne ne se sentait concerné, pas même un seul fumeur, soit bien la moitié des futurs passagers du TER.
Frédéric tira une bouffée puis expédia deux cercles dans les airs en expirant ce qu’il restait de fumée à l’intérieur afin d’épater un petit groupe de demoiselles. Ceci eut l’effet escompté.
– Eh, t’as pas une cigarette ? demanda l’une d’elle, qui sentait une opportunité d’user de ses charmes.
– Je dois bien avoir ça, répondit Fred en tendant l’objet prisé.
– Comment tu fais pour faire des ronds ?
Après une longue explication incompréhensible, mêlant mouvements de mâchoire, respirations bizarroïdes et fumées, la jeune femme n’eut d’autre choix que d’annoncer :
– J’ai rien compris. Mais disons que tu m’apprendras mieux ce soir à l’Irish pub. Vingt-et-une heures, c’est bon ?
Associé à un petit clin d’œil, il découvrit qu’il avait la grande cote. Flatté d’avoir été invité par une jolie personne, il décida d’allumer une autre cigarette pour fêter ça.
Faisant claquer ses doigts pour que le mégot atterrisse sur les rails juste avant que le train n’arrive, Fred signait la fin de sa présence sur le quai d’un geste plein de classe.
Pendant le voyage, il avait réalisé que le temps d’attente du train était passé rudement plus vite. Bien sûr, il avait rencontré cette fille, mais le fait de fumer tuait le temps. En réalité, on n’attendait plus vu que l’on pratiquait une activité.

Au travail, les pauses n’étaient plus faites dans la salle à blaguer avec des collègues geeks, mais dehors à fumer une cigarette avec des gens à qui on ne dit point qu’ils sont dans leur monde, à qui on dit qu’ils ont les pieds sur terre. Frédéric s’étant mis à fumer réussit enfin s’intégrer dans le groupe des gens qui « attirent ». Cet acte lui donnait le droit d’être écouté, et il put diffuser des sujets de discussions auxquels n’avaient jamais pensé ces gens.
Et à son retour de pause, Fred n’avait pas vu son droit de parlementer avec ses amis geeks s’envoler. Au contraire, ceux-ci voulaient connaître le fonctionnement de ce monde si différent, comme s’ils parlaient d’un nouveau jeu.
– Dans le monde des fumeurs, aspirer la fumée fait partie du cerveau reptilien.
– Houaaaaaa ! fit l’assemblée, d’une seule voix.
Grâce à la cigarette, Frédéric avait pris le pouvoir sur le monde, par le charisme octroyé et l’intrigue de la nouveauté.

Après le travail, la cigarette d’après travail. Mais pour cela il lui fallait un briquet qu’il avait malencontreusement prêté, et dans l’univers impitoyable – mais charismatique ! – des fumeurs, les briquets finissaient très souvent dans une poche étrangère à celle du propriétaire.
Ainsi, Frédéric, simulant les symptômes de tout fumeur, se sentit mal et ne put s’empêcher de demander au premier passant croisé, du feu.

Petite parenthèse : Vouloir le feu est très symbolique, car depuis la nuit des temps l’homme a cherché à le conquérir pour son bien-être. Le confort moral qu’a apporté celui-ci a augmenté bien des espérances de vie.
Aujourd’hui, bien qu’on parle d’abaissement de l’espérance de vie des fumeurs, c’est le cas pour une minorité. Celle-ci doit même être augmentée car la cigarette est utilisée comme déstressant, et ainsi ils vivent mieux mentalement. Par conséquent, la conquête du feu reste toujours la conquête du confort.
Le risque serait de perdre ce confort, ce qui raccourcirait considérablement l’espérance de vie après avoir eu l’addiction d’un tel anti-stress. Il faut donc accepter le danger d’être dépendant.

– Bonjour, vous auriez du feu, s’il-vous-plaît ? demanda le protagoniste au premier passant qui était une passante, et loin d’être une horreur visuelle.
Frédéric avait soit de la chance soit une définition du « premier passant » très différente du dictionnaire.
– Bien sûr, répondit la jolie personne en dégainant un briquet tout ce qu’il y avait de plus banal.
– Oh ! Joli briquet, tout comme sa propriétaire.
La jeune femme rougit et envisagea de nombreux projets dans sa tête. Un fumeur s’emballait plus vite avec l’un de ses semblables qu’avec un non-fumeur, car celui-ci éviterait un jugement négatif sur la clope ainsi que tous les sermons le suivant.
Mais au final, rien ne se passa et Fred continua son chemin vers la gare tout en dégustant sa dernière cigarette.
Il ignorait que cette dernière lui apporterait des ennuis…
Trois gaillards à l’allure louche se présentèrent de manière peu rassurante en encerclant quasiment Fred.
– Yo ! Tas pas une cigarette ?
A moitié gêné – ou plutôt complètement gêné – il répondit que non, c’était sa dernière. Mais les trois hommes ne semblaient pas le croire, comme si tomber sur un homme sans cigarette était comme tomber sur une espèce disparue.
– Moi, j’pense que t’en as.
Et sur ces paroles, les trois hommes refermèrent le cercle.
Frédéric Coupet était dans la mouise. Il sentait la panique monter. Il entendait les phalanges de ses agresseurs se resserrer. Et la vue des yeux baignés de colère clouait l’effroi dans son cerveau.
Voilà le risque de la science.
Mais…
Quelque chose perça les nuages comme une balle trouant une vulgaire feuille de papier. Sa vitesse était phénoménale, seul un météore pouvait venir s’écraser ainsi.
Alors Frédéric repoussa ses opposants et à grands pas se précipita se mettre à l’abri. Ceux-ci, ignorant ce qui traversait actuellement les cieux, se mirent à le poursuivre, avides de cigarettes – ou de violence ?
L’astéroïde se cracha en plein milieu de la route. Un cratère se forma en même temps qu’un arrêt temporel.
Puis le temps rattrapa ce qu’il avait perdu, et voitures et portions de goudrons furent expédiées dans toutes les directions.
L’un des débris percuta un voyou. Plaqué au sol par l’importante masse, sa course n’avait d’autre choix que d’être définitivement stoppée.
Les deux autres s’arrêtèrent aussi, mais volontairement. Frédéric, conscient d’être en vie, fit de même.
Cependant, l’ovni était bien vivant.
– Super… man… conjectura l’un des racketteurs.
L’être visé s’extirpa nonchalamment du trou, repoussant avec facilité des décombres imposants pour un simple être humain. Il s’éleva, déroulant ses deux mètres et quelques. Son corps entièrement noir, telle une ombre, imposait la terreur. Il avança sa masse vers les trois hommes restants. Son visage aérodynamique dénudé de poils et de sourire les dressa tels de banales bêtes de cirque, bien à l’écoute.
– Les mauvais ne souilleront plus ce monde. Je ferai régner la justice, déclara-t-il d’une voix profonde et lourde.
Il mit les voyous en défaite en un clin d’œil. Tétanisé par la scène et la puissance colossale de cet être, Frédéric n’esquissa aucun geste. Il réalisait une simple expérience scientifique, et sa journée venait de se transformer en film hollywoodien.
Les jambes de l’humain vacillèrent tellement qu’elles en firent tomber leur propriétaire. L’extraterrestre fit quelque pas boiteux vers le sauvé et s’assit à ses côtés. Frédéric ne réagissait toujours pas, s’enfuir face à ce type était comme éviter la moisson de la Grande Faucheuse : impossible.
Contre toute attente, l’étranger sortit un petit paquet de sa poche et en dégaina une cigarette.
– Cigarette ? proposa-t-il de sa voix marquant les esprits comme des rafales de balles s’ancrant dans la chair.
Surpris par cette pratique qu’il pensait exclusivement humaine, il trouva le courage de dire :
– Vous fumez ?
– Non, je ne l’ai pas encore allumée. Vous semblez fumer étrangement sur votre planète.
– Je voulais dire que je suis étonné que vous aussi consommiez des cigarettes.
– Ah ! Je vais vous dire quelque chose. N’ayez pas la prétention de croire que vous avez tout inventé. Ce combustible est l’élément qui a rapproché le plus de gens au sein de l’univers. Sur chaque planète civilisée, un être qui fume peut se faire accepter. Regardez, grâce à cela, votre peur semble s’être quelque peu estompée, et ainsi, je peux même discuter avec vous.
– C’est vrai. Je me sens plus en confiance depuis que je sais que nous avons un élément commun, aussi incroyable que cela puisse paraître à mes yeux. Cela vous donne un côté humain, ou me donne un côté extraterrestre. Et ainsi, pourquoi refuser un être humain ?
– Exactement.
Fred tira sans crainte sur le combustible du voyageur. Leurs cigarettes industrielles avaient exactement la même forme que celles de la Terre.
Glissant à son tour une cigarette dans sa petite bouche, l’ex-ovni l’enflamma. Il se leva lourdement et sans se retourner articula :
– Je vous laisse. Ma mission n’est point aisée et je dois me hâter.
– Votre voix est impressionnante. Tellement grave, lourde, marquante.
– Cure de cigarettes. Si vous continuez à fumer pendant plusieurs siècles, vous hériterez de la même. C’est une marque de charisme qui m’était nécessaire pour m’imposer ici.
Et le géant sans s’être retourné une seule fois traça sa route. Un filet de fumée s’échappait de sa silhouette, et sa classe aurait perdu sans celui-ci.

La cigarette permettait même d’intégrer un extraterrestre.
Cette intégration n’était pourtant qu’humaine, et fumer ne faisait probablement pas partie de leurs coutumes. Aussi intelligent et malicieux que pouvait être ce visiteur, en allumant une cigarette par son filtre, il s’était trahi…

Fin

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 31
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: Expérience 26   Mar 15 Mai - 21:39

x) la fin m'a fait rigoler...

C'était un peu farfelu quand même... mais bon je crois que tu n'as pas tort... Fumer aide à discuter mais étant non-fumeuse (ou ancienne fumeuse peut être), je dirais que ce n'est pas forcément le cas... à moins que j'aie gardé des séquelles de ma période de fumeuse et que j'aie des facilités à aller vers les gens x)

Sinon c'était bien écrit comme tous tes textes.

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: Expérience 26   Mer 16 Mai - 0:44

Rien qu'en lisant le premier paragraphe je me suis dis "Je vais bien m'entendre avec ce texte moi". Il faut dire que j'ai longtemps cherché à comprendre pourquoi j'aimais m'en griller une de temps en temps comme on dit, et j'en suis arrivée à la conclusion qu'en effet, on aime l'instant présent, à jouer au dragon avec la fumée tout en faisant des ronds comme si c'était la chose la plus coule de tous les temps. D'ailleurs, je ne fume jamais en marchant, je n'y vois aucun intérêt. Pour moi, fumer avec une petite cervoise sur une terrasse, en silence, c'est l'extase du moment présent. Parenthèses fermées !

J'ai également bien ri en lisant ceci :

Citation :
Mais pour cela il lui fallait un briquet qu’il avait malencontreusement prêté, et dans l’univers impitoyable – mais charismatique ! – des fumeurs, les briquets finissaient très souvent dans une poche étrangère à celle du propriétaire.

A la suite de la lecture de cette anecdote, je t'accuse d'être fumeur.

Je me suis une nouvelle fois marrée à l'arrivée de *spoiler* machin. C'était tellement inattendu ! Savoureux à lire, en vérité, sans parler de la fin.

On sent un soin particulier à l'écriture, et si ce n'est pas fait exprès, chapeau bas. C'est toujours fort bien écrit.
Je craignais vraiment la fin à deux sesterces "et il mourut d'un cancer parce qu'au final c'est très vilain de fumer", ce que tu n'as pas fait, et ce qui a doublé l'étendu de mon sourire.

Bref, au final ? J'adore ce texte ! Very Happy

Bravo mon cher.


_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Expérience 26   Mer 16 Mai - 2:46

Après la lecture de ce texte je me suis demandé quoi en penser. Aucun moyen de savoir si ta nouvelle m'était un peu passée au-dessus ou si je la trouvais chouette. Peut être n'étais-je pas en condition, puisque mon avis s'est clarifié.
Je crois que sur le coup j'ai été très surpris par le passage brutal de l'analyse assez basique de l'impact de la cigarette sur la vie sociale à la rencontre tout à fait improbable du protagoniste. Puis j'ai fini par réaliser que ton texte était très bien construit et que ces deux parties s'enchaînaient très bien. Plus qu'un passage brutal, il s'agit d'une illustration audacieuse de l'analyse assez simple avec laquelle tu démarres ton texte. Une illustration poussée à l'extrême et qui, en plus d'être assez efficace, divertit et amuse par son côté loufoque.
C'est donc finalement très bien joué. Je suis content d'avoir laissé reposer mes impressions afin de les clarifier, puisqu'il se trouve qu'une fois dépassé l'amusement pur et simple ressenti de prime abord, on réalise qu'il y a une véritable démarche intelligente.
Bon boulot !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Expérience 26   Mer 16 Mai - 3:40

J'avais prévu, au début, de lire puis commenter, mais la masse des citations fais que j'ai décidé de lire et de citer/commenter en même temps/

Citation :
Il dégaina sa première « blonde » (il s’agit du surnom donné à la cigarette industrielle, probablement car le filtre est indiqué par un bandeau de couleur jaune orangé et non par rapport à son quotient intellectuel)
Très drôle ce côté scientifique. J'aime bien et ça m'a fait rire.

Citation :
Frédéric s’étant mis à fumer réussit enfin s’intégrer dans le groupe des gens qui « attirent ».
réussit enfin à s'intégrer

C'est rempli d'anecdotes de fumeurs. Excellent !
Citation :
Après le travail, la cigarette d’après travail. Mais pour cela il lui fallait un briquet qu’il avait malencontreusement prêté, et dans l’univers impitoyable – mais charismatique ! – des fumeurs, les briquets finissaient très souvent dans une poche étrangère à celle du propriétaire.
En voilà une, entre autres

Citation :
Petite parenthèse : Vouloir le feu est très symbolique, car depuis la nuit des temps l’homme a cherché à le conquérir pour son bien-être.
Je ris, l'idée de l'expérience est très bonne et te permet des passages comme ceux-là.

Citation :
Le risque serait de perdre ce confort, ce qui raccourcirait considérablement l’espérance de vie après avoir eu l’addiction d’un tel anti-stress. Il faut donc accepter le danger d’être dépendant.
Joli développement de l'idée

Citation :
La jeune femme rougit et envisagea de nombreux projets dans sa tête. Un fumeur s’emballait plus vite avec l’un de ses semblables qu’avec un non-fumeur, car celui-ci éviterait un jugement négatif sur la clope ainsi que tous les sermons le suivant.
Encore très bon !

Bordel à flûte ! J'ai l'impression de citer tout le texte !

Citation :
L’astéroïde se cracha en plein milieu de la route. Un cratère se forma en même temps qu’un arrêt temporel.
Puis le temps rattrapa ce qu’il avait perdu, et voitures et portions de goudrons furent expédiées dans toutes les directions.
Très bien décrit, ce moment de blanc temporel avant l'explosion. Et l'arrivée d'un évènement fou est bienvenue en plus (je ne dis pas qu'on s'ennuyait, mais ça s'insère bien dans l'histoire)

Citation :
Contre toute attente, l’étranger sortit un petit paquet de sa poche et en dégaina une cigarette.
– Cigarette ?
J'adore l'image du "sauveur" !

Citation :
Sur chaque planète civilisée, un être qui fume peut se faire accepter. Regardez, grâce à cela, votre peur semble s’être quelque peu estompée, et ainsi, je peux même discuter avec vous.
– C’est vrai. Je me sens plus en confiance depuis que je sais que nous avons un élément commun,
Bien joué

Citation :
– Votre voix est impressionnante. Tellement grave, lourde, marquante.
– Cure de cigarettes.
Je ris !

Citation :
Cette intégration n’était pourtant qu’humaine, et fumer ne faisait probablement pas partie de leurs coutumes. Aussi intelligent et malicieux que pouvait être ce visiteur, en allumant une cigarette par son filtre, il s’était trahi…
Ok alors là j'ai encore encore beaucoup ri. Soit je suis fatigué gâteux, soit tu as vraiment été très fort encore.

Pour moi, c'est là un de tes meilleurs textes. A la fois travaillé, bien écrit, drôle, avec des références, de l'humour, de quoi réfléchir et profiter de tes remarques et analyses, avec une fin bien imaginée et donc une très bonne surprise.
Peut-être que j'ai été très réceptif en tant que fumeur, je ne sais pas, mais vraiment, c'était super bon.
Voilà, je comptais me coucher après un texte de J.J., puis finalement j'ai lu les trois. Ensuite j'ai voulu partir et jeter un coup d'oeil à ton texte avant, et finalement voilà il est 2h40 du matin !
Merci pour ce bon moment Iniour' !

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Expérience 26   Mer 16 Mai - 18:12

Merci à vous tous ! Je suis vraiment flatté.
J'ai pris un risque avec ce texte, et j'avais pas trop confiance en moi au moment de l'envoi. Peur d'une trop grande extrapolation. ^^

Enora, tout dépend des tempéraments aussi ! ^^

Isil, contrairement à toi, j'aime bien en marchant mais pas pour l'effet, pour le style. ~~
Tu m'accuses d'être fumeur. Alors, pour ma défense, je le suis occasionnellement, mais je côtoie bon nombre de fumeurs aux maintes stratégies pour garder leur briquet lors d'une soirée, et ça m'fait rire.
Merci pour les compliments sur mon écriture. Smile
Pour qui me prends-tu ? Depuis quand fais-je des fins à deux sesterces ? ~~ (Fin de la frime)

Wow, Azraël ! J'ai ressenti une petite frayeur à la fin, celle d'une réaction comme la tienne. ^^ Donc je comprends. Merci d'avoir pris le temps d'encaisser. Smile

Myrien, j'aime quand tu cites !
J'ai noté pour l'erreur.
Je suis content que tu aies tant apprécié et vraiment satisfait d'avoir bien retranscrit l'impression de blocage temporel lors de l'explosion.
Flatté, l'ami ! De rien, c'est un plaisir !

Je vous remercie encore ! Smile

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Expérience 26   Mer 16 Mai - 19:39

J'aime beaucoup le premier paragraphe.

Je me suis reconnu à de nombreuses fois ! Bon, Myrien a cité la plupart des passages qui m'ont "marqués", mais, moi qui fume occasionnellement, et qui suis entouré de grands fumeurs, ça m'a vraiment fait rire. Bon, je pense que même si je ne connaissais pas le "milieu", j'aurais rigolé...Bien que je pense que si on a un peu l'habitude de ce "milieu", on doit plus rire aux références...en même temps, si c'est une référence...bref, t'as l'idée.

Pour ce qui est du reste, tu écris bien, ça, on le dit toujours, yay.

Sinon, c'est bien foutu. J'aime bien la p'tite surprise de fin. Et j'ai envie de dire, que parfois, si on est un peu à l'ouest, ça peut arriver d'allumer une cigarette par le filtre...Ou...pas. Bref.

C'était bien chouette, et j'ai pas grand chose à dire qui n'a déjà été dit. J'ai beaucoup apprécié tout ça.

G.G


_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Expérience 26   Ven 18 Mai - 12:01

Merci, Mnémo !
Par contre, tu m'expliqueras comment tu peux allumer une clope par son filtre quand tu sais fumer ? ~~

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: Expérience 26   Ven 18 Mai - 12:06

De rien.

Quand tu n'es pas réveillé, dans des soirées quand tu n'es pas forcément au meilleur de ta forme, quand tu vas trop vite, que tu mets la cigarette juste sur le bout de la lèvre...
En général, tu t'en rends compte très vite, et tu fais comme si de rien n'étais...C'est vrai que je n'ai jamais vue des gens vraiment l'allumé (enfin si, une fois mais...Moui). Mais souvent des gens un peu trop pressé et tout et tout.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: Expérience 26   Ven 18 Mai - 13:55

Bah euh... c'est pas que je l'ai déjà fait, hein, non non non ! C'était une amie. Si, si, une amie. Elle est allée jusqu'à allumer le filtre. Eh bin c'est pas bon. Enfin, c'est ce qu'elle m'a dit hein.

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Françoise_Moisie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 49

MessageSujet: Re: Expérience 26   Ven 18 Mai - 14:04

J'ai luuuu !!

J'ai bien aimé, c'est sympa et très bien écrit ! C'est impec' !!
La fin m'a amusée !

Bon, je vais faire un truc que j'ai pas encore fait sur le forum ... Heum ...

[MODE : FRANCOISE MOISIE - OFF]

Moi je ne suis pas fumeur. J'l'ai jamais été. Mais par contre je me rend compte qu'il y a tout un univers qui m'est interdit. Et c'est finalement assez difficile parfois. Y a des détails qui te font souvent passer pour un gros lourd.
Je supporte facilement l'odeur de la cigarette, les gens qui fument autour de moi. Même ceux qui fument beaucoup. J'ai beaucoup plus de mal après. Je suis très sensible aux odeurs qui vont rester. Sur les vêtements par exemple.
Tu passes aussi rapidement pour un type chiant quand tu fais venir des gens chez toi, pour une soirée. L'ambiance est bonne mais tu demandes à ce qu'on fume à la fenêtre, si possible ... Ca lâche un petit froid, même si les gens sont sympas et le comprennent.
En ça, je trouve que c'est pas toujours simple, effectivement, on perd un peu des points en sociabilité à ce moment là.


Mais j'm'y suis fait maintenant ... Very Happy


[MODE : FRANCOISE MOISIE - ON]

Champaaaagne !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 31
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: Expérience 26   Ven 18 Mai - 14:51

Moi j'suis d'accord avec toi ! Les gens qui fument doivent aller dehors... Pas de fumeur dans ma maison ^^ Après ça sent le vieux cendrier... non merci ! x)

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Expérience 26   Ven 18 Mai - 15:20

Quelles révélations de l'acteur !
Ca appuie ce que je disais, tout est bien ! ^^
Merci pour vos commentaires.

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Kong

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 117
Localisation : Edgecombe

MessageSujet: Re: Expérience 26   Dim 20 Mai - 22:20

Muhahaha, Mk, il a bien rit ! ça lui a fait pensé au sketch de Gad Elmaley sur la question :p
Bon sauf que là, y a un extraterrestre en plus :p

A vrai dire, Mk ne sait trop que dire, à part qu'il n'a pas identifié de fautes. En même temps, Mk il a un peu l'esprit ailleurs en ce moment, donc il a du mal à se concentrationner... Ceci explique aussi sûrement pourquoi Mk a dû relire le passage de l'apparition du bonhomme plusieurs fois avant de comprendre ce qui se passait, et aussi relire plusieurs fois la dernière phrase pour comprendre la chute :'(

Honte à Mk. Mais une fois relu, votre texte est fort plaisant et tout à fait inhabituel. En ce moment, c'est plutôt la campagne anti-fumeur, 'voyez :p.

Mk se sent effectivement terriblement exclu de cet univers, car c'en est un, effectivement. Mais Mk ne se voit point fumer pour le style ou pour se sociabiliser, pace qu'il ne supporte pas l'odeur de la cigarette déjà. L'attitude des geeks, fidèles à eux mêmes par leur curiosité extrême, a bien fait rire Mk aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verifiezladisponibilite.blogspot.com/
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Expérience 26   Mar 22 Mai - 2:52

Bonsoir monsieur Iniour',

Points de vue intéressants, parfois drôles et criants de vérité... C'est un texte très agréable que voilà, et à la lecture de votre échange avec mademoiselle Mnémosyne, je ris de constater que vous ne saviez pas la terrible réalité : il arrive aux fumeur d'allumer par le filtre.

Je ne dis point cela en tant que fumeur mais parce que durant les premières années de monsieur Bruce, il y a plus de soixante ans de cela, il était naturel de fumer et donc monsieur faisait parti de ce cercle. Ce qui n'est, bien évidemment, plus le cas depuis longtemps.

Pour vous, je laisse remonter l'un de mes sourcils et pince légèrement mes lèvres.

Cordialement,

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Expérience 26   Mar 22 Mai - 22:30

Merci pour vos commentaires !

Mk, je remarque que j'ai tendance à vous perdre avec mes textes. Hum...
En tout cas, si à la deuxième lecture vous avez kiffé, je suis satisfait.

Je me suis donc fait avoir par ma propre chute, même un fumeur peut allumer par le filtre ! Mais bon, il ne semble pas dans son état normal. ^^
"Pour vous, je laisse remonter l'un de mes sourcils et pince légèrement mes lèvres." C'est marrant, car je ne sais pas comment interprété ceci. ~~ Car il me semble qu'elle traduit toutes vos émotions.

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Expérience 26   Mar 22 Mai - 22:47

Moi, je vote pour un sourire !

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Françoise_Moisie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 49

MessageSujet: Re: Expérience 26   Mar 22 Mai - 22:53

Moi je dirais une constipation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Expérience 26   Mer 23 Mai - 10:01

Il paraît que les adultes, quand ils peuvent pas faire caca, ils sourient plus !
Peut-être que...

Non, mais ! Nous parlons d'Alfred ! On ne peut oser !

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: Expérience 26   Jeu 21 Juin - 17:11

HAHAHA ! Il est chouette ce texte ! Criant de vérité pour certains passages :

Citation :
Après le travail, la cigarette d’après travail. Mais pour cela il lui fallait un briquet qu’il avait malencontreusement prêté, et dans l’univers impitoyable – mais charismatique ! – des fumeurs, les briquets finissaient très souvent dans une poche étrangère à celle du propriétaire.

Et c'est d'ailleurs assez horrible quand t'as des clopes mais que ta cuisinière est éléctrique et que t'as pas de quoi l'allumer en cherchant tous les briquets prêtés et tous les moyens possibles dans l'appart.

Bon par contre

Citation :
Après une longue explication incompréhensible, mêlant mouvements de mâchoire, respirations bizarroïdes et fumées, la jeune femme n’eut d’autre choix que d’annoncer :
– J’ai rien compris. Mais disons que tu m’apprendras mieux ce soir à l’Irish pub. Vingt-et-une heures, c’est bon ?

Depuis que je fume, j'ai jamais eu droit à ça. En général chez moi, c'est plus "la fille se barre et moi il me reste plus qu'à acheter un autre paquet, bordel."

Sinon la fin, c'est du grand n'importe quoi évidemment, mais c'est chouette !

Citation :
– Cure de cigarettes. Si vous continuez à fumer pendant plusieurs siècles, vous hériterez de la même. C’est une marque de charisme qui m’était nécessaire pour m’imposer ici.

Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlutEngel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 27
Localisation : Turku, Varsinais-Suomi, Suomi

MessageSujet: Re: Expérience 26   Jeu 28 Juin - 20:47

Quel texte o.o

Je suis d'accord sur le principe. En me basant sur ma propre expérience j'ai pu constater qu'une année la majorité de mes camarades de promo fumaient, donc c'était plus facile pour moi de le vivre. L'année suivante redoublante, changemet de promo. Et là c'était une majorité de non fumeurs. Effet inverse! J'étais "exclue".

Ta manière d'amener une vérité est originale et intéressante.

Une fin inattendue et désopilante, concluant parfaitement l'expérience 26.

(Pour les non fumeurs: je fume toujours dehors, loin des abri-bus et des enfants, souvent loin des gens que j'aime bien qui sont non fumeurs, suis attentive au vent etc, et fais tout pour ne pas me balader avec un steak sur moi).

_________________
"Careless realism costs souls" Tuomas Holopainen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talvi-blutengel.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expérience 26   

Revenir en haut Aller en bas
 
Expérience 26
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Science-Fiction-
Sauter vers: