*
 

Partagez | 
 

 Lost Freedom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Safrah

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 21
Localisation : Sparkle Town

MessageSujet: Lost Freedom   Mar 22 Mai - 1:36

PARTIE 1 (extrait 1):
Nami Anderson

Comme tous les matins, je me regardais dans le miroir. Mais quelque chose d’improbable se passa. Mon reflet bougeait de lui-même, sans que, moi, je ne bouge. J’étais pétrifiée. Je secouais la tête tout en fermant les yeux et redirigea mon regard vers le miroir. Mon reflet bougeait encore à mon insu. J’avançais ma main vers le miroir jusqu’à le toucher. Comme si j’avais posé ma main sur de l’eau, le miroir ondula. Tout bougeait autour de moi et je ne comprenais plus rien. La porte de la salle de bain s’ouvrit d’un grand coup de pied, j’étais pour ainsi dire sur mes fesses. Mon père venait de défoncer la porte.

- T’as crié parce que tu t’es vu dans le miroir, me lança-t-il d’un regard en coin et d’un grand sourire aux lèvres.

Lui d’habitude si calme et sans expression était devenu surexcité, des expressions différentes pouvaient même se lire sur son visage, comme l’ironie et le mépris.

- T’as pas ta langue dans ta poche ce matin, qu’est-ce qu’il se passe, lui demandais-je, inquiète.

Il me lança un regard froid et noir qui aurait pu geler le soleil en moins d’une minute.

- Mais il n’y a rien du tout …
- Bah, pourquoi tu es comme ça alors, tu n’es pas pareil que d’habitude …
- Ah bon, s’inquiéta-t-il, ma chérie, cria-t-il en se retournant, ce qui me fit sursauter, vient voir un instant s’il te plait.

J’entendis des pas pressés sur le carrelage du couloir menant à la salle de bain avant que la tête blonde de ma belle-mère se dessine dans l’ouverture de la porte.

- Qui a-t-il, demanda-t-elle.
- Elle trouve que je suis étrange ce matin, tu trouves que je suis étrange toi ?

Elle le regarda droit dans les yeux, l’ausculta, le regarda de bas en haut et déclara :

- Oui, en effet …
- Qu’es ce que j’ai, s’empressa-t-il de lui demander.
- Tu as mis des chaussettes …
- J’avais froid aux pieds, l’interrompit-il.
- Et tu as mis du déo, finit-elle.
- Je ne supportais plus ma propre odeur.

J’éclatais de rire, ma belle-mère et lui me suivirent. Mais je savais néanmoins que quelque chose clochait …

- Vous avez déménagé la cuisine, demandais-je.

Mon père me regarda, regarda ma belle-mère et demanda :

- Tu as touché le miroir ce matin ?
- Pourquoi ? Il ne fallait pas ?

Il lança un juron, m’empoigna le bras et m’emmena devant le miroir de la salle de bain. Je n’avais plus de reflet … Mon père me lâcha et resta bouche bée ? Il finit par se reprendre et déclara que je n’étais pas sa fille. Sur le coup, je n’ai pas compris.

- Retourne dans ton monde, lança-t-il, tu n’es pas ma fille.

Il me prit la main et la posa sur le miroir, mais rien ne se passa, le verre était froid comme de la neige. Il lâcha prise quand il vu que ça ne servait à rien.

- Je ne comprends rien, dis-je doucement, voyant qu’il était choqué.
- C’est normal, répondit-il, je vais tout t’expliquer.

Il m’expliqua alors que j’étais dans un monde où il ne fallait pas faire une seule bêtise sinon le reflet – la personne qui regardait le miroir – risquait de se rendre compte de l’existence d’un autre monde. Et apparemment, mon reflet et moi avions échangé de monde. Je me retrouvais dans le sien et elle dans le mien. Mais face à ses explications, je ne savais pas quoi répondre. D’habitude, j’aurais tourné les talons pour aller chez un ami. Mais je ne savais même pas s’ils le seraient. Je restais bouche bée et commençais à ne plus rien entendre de ce qu’il me disait. Soudain, je perdis connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Lost Freedom   Mar 22 Mai - 2:49

Bonsoir mademoiselle Safrah,

L'histoire, qui commence d'une manière un peu bateau avec le traditionnel miroir d'entre-mondes, gagne de l'intérêt grâce à ce second univers où tout le monde semble au courant du pouvoir des miroirs.
Cependant, certaines questions me laissent mitigé.

Par exemple, vous semblez sous-entendre que les "doubles" (appelons-les ainsi pour mieux nous comprendre) ne doivent pas faire d'erreur devant les miroirs. Ce qui sous-entend qu'ils doivent nous copier lorsque l'on bouge, mais surtout : qu'ils doivent se retrouver en même temps que nous devant la glace. Comment serait-ce imaginable ? Quel serait un tel monde ?

Pour le moment, mais cela n'est qu'un extrait, j'ai peu que ça soit bancal.

Concernant la forme, il y a certaines lourdeurs, comme le mot/verbe "explication/expliquer" à trois ou quatre reprises à la fin, ou bien au tout début avec "Mais quelque chose d’improbable se passa." car le verbe "se passer" ici n'est pas... ne nous permet pas d'entrer dans l'action.

Pour finir sur les points problématiques, je dirais que le tout se déroule, à mon goût, bien trop vite. En un seul chapitre (qui est le premier d'un livre ?), il se passe beaucoup de choses et le tout manque de description. Encore une fois, ce point de vue, comme tous les autres évoqués précédemment, sont tout à faits personnels.


Hormis cela, je dirais qu'avec un petit travail, notamment sur le personnage (qui est-il etc) et les diverses corrections, la scène peut être intéressante. Néanmoins, je reste sceptique sur le développement d'une histoire originale à partir de cette base. Comme toujours, j'espère être surpris par une belle réussite et des surprises à gogo et attends de plus amples informations pour me permettre un commentaire plus détaillé.

N'hésitez pas à me répondre, à me questionner et même à me réfuter si un mot de ma part a été mal exposé, perçu, reçu...

Cordialement,


_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Lost Freedom   Mar 22 Mai - 3:25

Bonsoir Safrah,

Comme tu as dû le voir dans la charte, il est demandé à chaque nouveau membre de commenter trois textes avant d'en poster un. Une petite règle facile à respecter pour s'assurer que les nouveaux membres ne soient pas là que pour poster leur travail mais également pour donner leur avis sur les textes des autres. L'entraide est au centre de ce forum.
N'oublie donc pas d'aller commenter d'autres textes. C'est également une manière d'amener les autres à lire son travail. Peu de monde vient lire quelqu'un qui n'apporte pas lui même son avis et son aide sur les écrits des autres.

Merci à toi !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Armaklan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 31
Localisation : Campagne Lyonnaise

MessageSujet: Re: Lost Freedom   Dim 10 Juin - 23:31

Je rejoint l'avis exprimé par Alfred concernant la rapidité du récit. Tout ici va beaucoup trop vite et manque de description. Cette vitesse à plusieurs conséquences néfaste :

Tout d'abord on a l'impression de survoler les choses. On manque clairement d'immersion. On ne se met pas dans la peau des personnages. Bref on a réellement l'impression d'être extérieur au récit.


Deuxièmement, les personnages ont l'air inconstant. Le personnage principale passe de la surprise à la peur puis à la perplexité en l'espace de quelques instants. Rien ne nous indique réèllement ce qu'il se passe dans sa tête à ce moment là. Il n'y a pas de « transition » entre les différents états, comme si... comme si le personnage était extrêmement lunatique.


Par contre, le problème de cohérence indiqué par Alfred me choque beaucoup moins. Les deux mondes sont des univers parallèles. Même si il y a des différences, il y a de nombreuse similitude. Les doublons peuvent avoir une sorte de lien « empathique » qui les amènes à rester au même endroit. (Qui a dit explication tordue ? ;p )


Donc personnellement, je pense qu'avec un retravail le texte pour l'aggrémenter, le texte sera assez intéressant et attirant. Par contre, à l'instar d'Alfred (encore), je suis sceptique sur le développement d'une histoire complète. Ce n'est pas impossible, mais il va falloir que tu apporte une attention de tous les instants pour éviter les incohérences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fusina-jdr.org
Maître Kong

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 117
Localisation : Edgecombe

MessageSujet: Re: Lost Freedom   Lun 11 Juin - 16:13

Cher vous,

Mk a lu votre premier texte posté et il n’a pas été tout à fait comblé. Ce qu’il va dire ne reflète que son opinion et n’a pour but que de vous aider dans votre démarche, retiendez donc que Mk, il n’est pas méchant hein.

Mk a eu beaucoup de mal à s’immerger dans l’histoire pour plusieurs raisons.
Dès le début, Mk ne comprend pas trop ce qui se passe, du fait que les personnages sont assez « fantomatiques » et ont un comportement tout à fait étrange. Quant à leurs paroles…
Par ailleurs, votre texte est bien trop court comparé à tout ce que vous avez voulu y exprimer. Du coup, pratiquement rien n’est décrit comme il l'aurait fallu. Par exemple, les émotions sont quasiment absentes… Très mal exprimées, pas exprimées, voire contradictoires ou confuses.

Mk n’a par ailleurs pas trop compris cette histoire de miroir, d'individu derrière qui s’est retrouvé ici mais qui est pareil que l’individu du présent mais en fait l’individu de l’autre côté c’est quand même l’individu qui s’est retrouvé par erreur de l’autre côté et même qu’il a le même cerveau ( ?). Ach, non, Mk ne comprend pas, il est désolé.

Mk vous invite donc à revoir votre histoire qui n’est pas inintéressante à la base. Elle demande juste à être retravaillée.





Citation :
Comme tous les matins, je me regardais dans le miroir. Mais quelque chose d’improbable se passa. Mon reflet bougeait de lui-même, sans que, moi, je ne bouge. J’étais pétrifiée. Je secouais la tête tout en fermant les yeux et redirigea mon regard vers le miroir. Mon reflet bougeait encore à mon insu. J’avançais ma main vers le miroir jusqu’à le toucher. Comme si j’avais posé ma main sur de l’eau, le miroir ondula. Tout bougeait autour de moi et je ne comprenais plus rien. La porte de la salle de bain s’ouvrit d’un grand coup de pied, j’étais pour ainsi dire sur mes fesses. Mon père venait de défoncer la porte.

- T’as crié parce que tu t’es vu dans le miroir, me lança-t-il d’un regard en coin et d’un grand sourire aux lèvres.

Lui d’habitude si calme et sans expression était devenu surexcité, des expressions différentes pouvaient même se lire sur son visage, comme l’ironie et le mépris.

- T’as pas ta langue dans ta poche ce matin, qu’est-ce qu’il se passe, lui demandais-je, inquiète.

<<< Mk ne comprend pas ce qui se passe exactement… les réactions lui paraissent mêmes absurdes <<<

Citation :
- Qui a-t-il, demanda-t-elle.

<<<< ponctuation ?? <<<

Citation :
- Elle trouve que je suis étrange ce matin, tu trouves que je suis étrange toi ?

<<< ahaha, « étrange »….<<<<

Citation :
Elle le regarda droit dans les yeux, l’ausculta, le regarda de bas en haut et déclara :

<<< J’auscultai le curieux personnage qu'est mon paternel... Encore une fois, le terme employé n'est pas le bon <<<

Citation :
Il lâcha prise quand il vu que ça ne servait à rien.
<<< euh, vit ? <<<
<<< c’est pas que ça ne servait à rien… phrase maladroite <<<


Citation :
- Je ne comprends rien, dis-je doucement, voyant qu’il était choqué.

<<< ah, seulement l’autre bonhomme est choqué, et elle ? <<<

Citation :
Je me retrouvais dans le sien et elle dans le mien. Mais face à ses explications, je ne savais pas quoi répondre. D’habitude, j’aurais tourné les talons pour aller chez un ami. Mais je ne savais même pas s’ils le seraient
<<< s’ils LE seraient de quoi ?... <<< .




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verifiezladisponibilite.blogspot.com/
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: Lost Freedom   Jeu 21 Juin - 16:56

Ben je rejoins les avis des autres en fait. La situation et l'histoire pourrait être assez chouette. Oui, c'est un classique les miroirs magiques et du coup ça rend le truc encore plus difficile à faire vu que des centaines d'autres ont fait la même chose. Mais ça en fait, ça me dérange pas, je suis fan des clichés au cinéma du genre "Jaaaaaaaaack noooon !" et tout et tout.

En fait, le problème, c'est surtout sur la forme. Ça va vachement vite en fait. Si des fois plonger d'un coup dans l'action, c'est chouette, là, c'est bien trop rapide pour qu'on réussisse à y croire.

Enfin bref, l'idée peut être chouette (même si après c'est difficile en général de trouver des suites à ce genre d'histoire) mais le texte serait à retravailler.

Voilà, tu peux m'insulter maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lost Freedom   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost Freedom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Manga] Saint Seiya - The Lost Canvas
» PREDATOR 2 - LOST PREDATOR (MMS76)
» La Cité Disparue - Legend of The Lost - 1957
» [ABC Studios] Lost, les Disparus - Saison 5 (2009)
» La Fin de Lost : Réservé à ceux qui ont fini la série

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Fantastique-
Sauter vers: