*
 

Partagez | 
 

 La petite fille qui avait oublié de croire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: La petite fille qui avait oublié de croire...   Mer 23 Mai - 9:12

J'attends vos remarques, vos idées, vos corrections afin de donner ce texte à ma petite Leia Smile

Merci à vous de me lire !

---------------------


En ce jour ensoleillé, maman et papa ont décidé de nous emmener pour un pique-nique dans les bois. Ils préparent les sandwichs et le matériel indispensable à toute sortie. Moi j'emmène Victoria, ma poupée qui ne me quitte jamais. J'en profite pour la changer et lui mettre des vêtements plus appropriés pour une sortie. Mon petit frère, Téo, choisit un ou deux robots qui pour lui semblent vivants et animés d'intentions belliqueuses. Téo aime faire la guerre et vit de grandes scènes de bataille chaque jour. J'ai beau lui dire que ce ne sont que des jouets, il a toujours l'air de croire que Bumblebee et Optimus Prime sont bien vivants et combattent Mégatron pour la survie de la planète. J'ai vu le film et je sais bien qu'il ne s'agit que d'un film … Mais il semble que je sois la seule de la famille à me rendre compte que les robots n'existent pas pour de vrai... Maman passe son temps à me fusiller du regard quand je lui dis que les robots, les lutins ou les fées n'existent pas. Alors pour lui faire plaisir parfois, je fais semblant d'y croire...

Je m'approche de mes parents et leur demande s'ils peuvent emporter un dessert pour le pique-nique. Je fais mes vérifications du contenu du panier et quand je suis sure que rien n'a été oublié, je vais m'installer dans la voiture. Téo s'assied à côté de moi et comme à chaque fois, je me dispute avec lui. Papa s'installe au volant et maman nous demande d'être calmes jusqu'au bois où l'on se rend.

La route n'est pas longue mais elle paraît toujours interminable quand on a hâte d'aller quelque part.
Maman m'a dit que les jonquilles étaient en fleurs à cette période de l'année et je compte bien faire un bouquet géant. Arrivés à destination, je prends Victoria dans mes bras et je descends de la voiture direction l'entrée du bois.

– Leia, attend-nous, me crie maman, je n'ai pas envie que tu te perdes !

Je m'arrête en piétinant sur place. Téo m'a rejoint et a pris d'assaut un tronc d'arbre, probablement transformé en champ de bataille. Papa et maman arrivent enfin et la promenade peut commencer. J'aperçois quelques champs de jonquilles mais maman ne veut pas que je cueille les fleurs maintenant pour ne pas qu'elles meurent de soif.

Nous nous installons dans une clairière agréable. Papa prépare la nappe, maman sort la nourriture du panier et moi je décide d'aller cueillir un bouquet de fleurs sauvages pour décorer. Je coince le tout avec des petites pierres. Téo s'amuse à poser des cailloux partout sur la nappe. Il veut sûrement m'imiter comme d'habitude. Je dépose Victoria à côté de moi et nous mangeons.

– Nous irons chasser le loup après ? demande mon papa à Téo qui se fige quelques instants.
– D'accord papa... mais tu restes avec moi, hein ?
– Les loups, pfff, y en a plus en Belgique ! Je l'ai lu dans un livre à l'école !
– Oh mais si Leia ! Il y a des loups, des lutins, des fées et peut être même des licornes... me répond maman.
– Tu racontes n'importe quoi ! Ça n'existe pas !
– Et qu'est ce qui te rend si sure que les fées ou les licornes n'existent pas ?
– J'en ai jamais vu... C'est dans les livres maman !

Elle me regarde en silence puis regarde papa.

– Vous partez chasser le loup vous deux ?

Papa se lève et prend Téo par la main. Il s'éloigne nous faisant un petit signe. Je ris en voyant Téo s'armer d'un grand bois et serrer très fort la main de papa.

Maman se rapproche de moi et me caresse les cheveux.

– Tu sais, ce n'est pas parce qu'on ne voit pas les choses qu'elles n'existent pas... Regarde cet arbre par exemple, est-ce que tu vois la sève qui circule à l'intérieur ?
– Heu non maman...
– Pourtant sans elle, l'arbre ne pourrait pas vivre. On ne voit pas la sève mais elle existe... et vois-tu les animaux dans l'herbe là ?
– Quels animaux ?
– Les insectes... Penche-toi et regarde mieux...
– Je vois une fourmi... ha non deux fourmis... et là, une drôle de bête brune...

Maman sourit et j'ai envie de lui dire que jusque-là je n'ai toujours pas vu de fées ! Mais elle me demande de regarder à nouveau et de lui dire ce que je vois. Je m'exécute curieuse et je découvre bien vite, deux nouveaux insectes que maman identifie comme étant une punaise et une petite mouche.

– Tu vois ma puce, en cherchant bien et au bon endroit, on trouve des choses que l'on ne pensait pas trouver...

Prises au jeu, nous cherchons toutes les petites bêtes du coin. Bientôt maman me laisse chercher seule et me regarde faire. Quand, fatiguée, je décide de m'asseoir près de maman, elle me serre dans ses bras et nous restons là à regarder le vent secouer les branches des arbres. Au bout d'un moment, elle me propose :

– Tu n'irais pas cueillir tes jonquilles maintenant ? Nos chasseurs de loup vont probablement bientôt revenir. Je vais lire un peu en attendant. Ne cueille pas trop de fleurs sinon les fées seront fâchées et ne t'éloigne pas trop d'accord ?

Levant les yeux au ciel, je lui promets et embrassant ma poupée, je m'éloigne un peu à la recherche des fleurs convoitées...

Rapidement j'ai les bras chargés de fleurs. Je me rappelle des recommandations de maman et je regarde autour de moi. Tout est silencieux et je me rends compte que je ne sais pas où je suis. Je reviens sur mes pas mais les arbres et les tapis de jonquilles se ressemblent. Je sens les larmes me monter aux yeux et je m'assieds par terre en pensant à ma chère poupée qui me manque déjà. Je crie pour que maman m'entende. De longues minutes passent mais rien ne bouge. J'ai peur et je ne sais pas quoi faire. Je repense à papa, parti à la chasse au loup, et je tente de me convaincre que ces animaux ont bien disparu de nos forêts. Peut être papa va-t-il passer par ici et me retrouver ? Je l'appelle, je crie, et ne voyant rien venir je me remets à pleurer.

– Pourquoi pleures-tu petite humaine ?

Je redresse la tête pensant avoir été trouvée. Au moins je ne serais pas restée trop longtemps perdue ! Mais à ma déception il n'y a personne autour de moi... J'entends alors un cri sur ma droite et mon regard se pose sur les jonquilles posées à mes côtés.

– Encore un champ pillé... Que crois-tu que nous allons manger maintenant méchante petite fille... Ta maman ne t'avait-elle pas dit de ne pas en cueillir trop ? N'as-tu pas la notion de trop ? On dirait que tu as voulu nourrir une colonie entière... Elles ne durent pas nos fleurs d'or et sont si précieuses pour nous !

Une petite femme se lamente à coté de mon bouquet de jonquilles. Elle n'est pas plus grande que ma main et sa voix est aigüe mais agréable comme un chant d'oiseau. Je la regarde étonnée et en même temps complètement pétrifiée... Une si petite femme ne peut pas exister ! Elle continue son monologue.

– C'est toujours pareil avec vous les humains. Vous ne faites attention à rien. Et les enfants... c'est encore pire !

Je regarde autour de moi, je me pince, je ferme les yeux puis je les ouvre à nouveau mais la petite créature est toujours là.

– Bon tu arrêtes de bailler aux corneilles maintenant et tu vas réparer tes bêtises ! Suis-moi petite humaine...

Je reste là, hébétée, et le petit être se retourne vers moi.

– Et empotée en plus de ça...Tu veux finir dévorée par un loup toi ? Tu viens où je te laisse là ?

Je me décide à me lever et suis la petite femme qui vole devant moi. Elle possède deux longues ailes transparentes aux reflets argentés. Pour voler, elle bat des ailes comme un papillon. Le vent l'emporte, comme une feuille d'automne, avec la grâce et la légèreté en plus. Je la trouve vraiment magnifique. Au bout de quelques minutes, nous nous arrêtons près d'un arbre et elle me demande de patienter sur une souche. Elle disparaît dans les branches de l'arbre et j’attends en me demandant si je rêve ou si tout cela est réel.

Quelques instants plus tard, elle redescend et d'un air solennel m'annonce que je vais être reçue par la grande fée qui décidera de ma punition.

Je grommelle que je n'ai rien fait de mal mais la petite fée me lance un regard noir et je la suis en silence jusqu'au centre d'une clairière. Je découvre alors un attroupement de fées autour d'un trône magnifique taillé dans une souche et recouvert de fleurs de toutes les couleurs. Sur ce splendide siège, la grande fée me regarde sévèrement. Elle n'est pas beaucoup plus grande que les autres mais porte une robe en pétales de fleur alors que les autres portent des vêtements cousus dans des feuilles d'arbres.

– Approche petite fille, présente-toi et explique pourquoi tu comparais devant moi...
– Je... Heu... Je m'appelle Leia... et ...j'ai … cueilli des jonquilles...

Sous le regard insistant de la grande fée, j'ajoute :

– Beaucoup de jonquilles...

Un « Oh » retentit dans la clairière, crié par de nombreuses petites voix. J'ai envie de me cacher sous terre et je baisse les yeux au sol.

– Les jonquilles comme tu les appelles sont très importantes pour nous à cette saison. Elles nous servent de nourriture, nous en confectionnons des vêtements de fête ou nous les utilisons dans nos maisons. En cueillant trop de fleurs, tu nous prives de nourriture, de nos ressources et nous devrons travailler deux fois plus dur pour pallier à ce manque. Aujourd'hui, nous te demandons réparation !

La foule de petites créatures applaudit la grande fée et se tourne vers moi attendant ma réponse.

– Que dois-je faire ? Qu'attendez-vous de moi ?
– C'est à toi d'y réfléchir petite fille. Tu nous donneras ta réponse quand le soleil touchera cette fleur de ses rayons.

Et elle me désigne une fleur mauve du doigt avant de se lever. La petite fée qui m'a trouvée s'approche de moi.

– Je vais rester avec toi le temps de ta réflexion.
– Merci ...heu... Comment t’appelles-tu petite fée ?
– Elaniu.

Nous restons là, en silence à observer la lumière changer dans la clairière. Les rayons s’approchent de plus en plus de la fleur désignée par la grande fée. Je me décompose car aucune solution ne me vient. Je regarde Elaniu et lui demande :

- Que va-t-il arriver si je n’ai pas de solution quand la grande fée reviendra ?

Elle m’observe et j’ai l’impression qu’elle est déçue plutôt que fâchée. Elle me répond enfin :

- Tu seras probablement transformée en grenouille baveuse…, et elle éclate de rire, ou bien tu partiras sans avoir réparé tes bêtises et nous devrons nous débrouiller seules.

En silence, nous attendons le moment fatidique. Des tas d’idées se bousculent dans ma tête mais aucune solution. Je me demande toujours si je rêve, si je vais revoir maman, papa et même Téo et surtout je me demande si les fées existent vraiment… Jusqu’à présent je n’y croyais pas parce que je ne les avais jamais vues. Mais maintenant, pourrais-je encore penser cela ? Toute cette histoire me perturbe tellement que j’en oublie de réfléchir. La grande fée m’appelle et je n’ai pas de solution.

- Nous t’écoutons Leia, petite humaine.

- Je… je vous demande pardon. Pardon pour les jonquilles et pardon car je n’ai pas…

Une idée me vient alors. Je revois maman planter des jonquilles dans le jardin, je l’ai fait de nombreuses fois avec elle. J’ai peut-être une idée…

- En fait, je voulais dire que je n’ai pas de bulbes avec moi. Mais je peux revenir en apporter bientôt… Vous pouvez même venir dans mon jardin vous servir si vous le désirez…

J’entends les fées discuter entre elle sans les comprendre. La grande fée se penche vers une fée portant une magnifique robe probablement cousue dans une feuille d’automne rouge. Je me tords les doigts attendant le verdict. Elle se redresse enfin, réclame le silence et annonce :

- Leia, nous avons entendu ta solution et nous l'acceptons. Tu nous apporteras quelques bulbes pour replanter nos jonquilles et nous viendrons une fois par printemps nous servir dans ton jardin.

Je souris, ravie. La grande fée a l’air contente aussi. Elle m’explique que je vais être raccompagnée auprès de mes parents par Elaniu. Celle-ci semble fière de moi et cela me remplit de joie. Avant de partir, j’ai envie d’ajouter quelque chose et je me tourne vers le peuple des fées :

- Maman avait raison… Je tenais à vous dire que jusqu’à la fin de ma vie, je croirai en vous. Je n’oublierai pas de planter des jonquilles dans mon jardin et même d’autres fleurs. Vous pourrez prendre tout ce que vous voudrez. Et je dirai à mes enfants que vous existez…

Les fées me regardent puis s’inclinent. Enfin, elle me salue et Elaniu m’emmène loin du grand arbre. Je me rends compte que je n’ai pas emporté mon bouquet de jonquilles. Je souris en espérant qu’elles utiliseront les fleurs pour un grand banquet ce soir.

Bientôt nous approchons de la clairière et Elaniu m’annonce qu’il est temps de nous quitter. J’ai envie de la serrer dans mes bras mais petite comme elle est, je risque de l’écraser. Je lui envoie donc un baiser et m’incline devant elle en lui disant au revoir.

Elle s’incline à son tour puis me fait signe de rejoindre maman. Plongée dans son livre, elle ne m’a pas entendue arriver. A ce moment, papa et Téo reviennent de l’autre côté. Ils nous racontent leurs aventures de chasse. Je souris savourant ce moment en famille. Je serre mes parents contre moi très fort puis je regarde mon frère :

- Tu sais, t’es pas si nul comme petit frère ! T’as chassé le loup alors ? Tu me racontes ?

Et nous nous dirigeons vers la sortie du bois.

Je ne vois pas mes parents nous regarder fièrement et encore moins maman s’incliner vers le côté de la clairière par lequel je suis revenue.

Je reviens quelques jours plus tard avec une caisse de bulbes que je dépose dans la clairière. Maman me regarde faire et je lui demande si les fées trouveront bien les fleurs. Elle me répond qu’elles savent déjà que nous sommes là et nous repartons vers la voiture main dans la main.

Depuis, chaque année, je plante des jonquilles.

Et chaque année, quelques fleurs disparaissent de mon jardin…

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !


Dernière édition par Enora le Lun 28 Mai - 12:31, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily

avatar

Féminin
Nombre de messages : 97
Age : 116

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Mer 23 Mai - 15:17

La seule chose qui m'a dérangé, c'est la ponctuation, parfois un peu étrange (je mettrais quelques virgules en plus à certains endroits personnellement), mais j'étais plongée dans ma lecture et n'ai pas pris le temps de relever les passages... Ce qui prouve bien que c'est sans doute un détail.

J'ai beaucoup aimé l'histoire, et surtout la fin, qui donne un goût de véritable conte.

J'aurais peut-être accentué la peur de l'enfant lorsqu'elle pense se perdre.

Mis à part ça, je pense que Leia a beaucoup de chance d'avoir une maman qui raconte une si jolie histoire pour elle ! Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Mer 23 Mai - 16:24

Merci Lili !

Si tu lis les commentaires sur mes autres textes, tu remarqueras que je ne ponctues pas trop Wink C'est un peu ma manière d'écrire...

Merci d'avoir lu et donné ton avis ! Cela me fait un avis positif avant de donner l'histoire à ma fille !

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sor6r

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28
Localisation : Charente-Maritime

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 24 Mai - 0:32

Tu passes vite sur la peur de l'enfant, seule et perdue, en effet, mais est-ce cela qui est important ?

Ce qui me gène d'avantage ce sont les fées, un manque de détails les concernant.

Citation :
Une petite femme se lamente à coté de mon bouquet de jonquilles. Elle n'est pas plus grande que ma main et sa voix est aigue mais agréable comme un chant d'oiseau. Je la regarde étonnée et en même temps complètement pétrifiée... elle continue son monologue.

J'en aurais aimé un peu plus sur cette découverte. Une description plus poussée de la fée. D'ailleurs, on apprend ensuite qu'elle vole, comment sont ses ailes ? En fait, j'imagine ce petit peuple parce que je sais que tu parles de fées, mais Leia à quel moment et par quoi elle en est convaincu ? La "petite femme" a une apparence qui colle parfaitement à l'idée que s'en fait la fillette ou c'est au moment où Elaniu lui annonce qu'elle va être reçu par la grande fée ?

Citation :
Les fées me regardent puis s’inclinent. Enfin, elle me salue et Elaniu m’emmène loin du grand arbre. Je me rends compte que je n’ai pas emporté mon bouquet de jonquilles. Je souris en espérant qu’elles utiliseront les fleurs pour un grand banquet ce soir

Qui est "elle" dans "elle me salue" ? J'ai un doute.

Pour moi, la plus grande part de magie et de mystère habitant le récit tourne autour d'une des dernières phrases :

Citation :
Je ne vois pas... encore moins maman s’incliner vers le côté de la clairière par lequel je suis revenue.
Par contre dans un récit écrit à la première personne, est-ce qu'on peut indiquer ainsi quelque chose qu'on ne voit pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 24 Mai - 0:41

sor6r a écrit:
Par contre dans un récit écrit à la première personne, est-ce qu'on peut indiquer ainsi quelque chose qu'on ne voit pas ?

Théoriquement, je pense que non, sauf que là ça passe très bien et c'est même un très beau passage ! On peut faire des entorses au règlement, uniquement si c'est bien fait.

Sinon...

Arg, Enora ! Il faut changer le titre de cette nouvelle ! C'est urgent ! C'est terrible ! C'est affreux ! Combien de personnes vont lire ce titre à voix haute ? C'est la phrase interdite ! Arg ! NoOOn ! Pas la phrase interdite ! Tu vas provoquer un génociiide !

Le commentaire, à présent :

C'est une très belle histoire et une très belle manière de répondre à ta fille qui ne croit pas aux... tout ça. Répondre par une histoire où elle est le personnage principal, c'est une très bonne idée, surtout quand c'est bien fait, comme ici ! Smile
J'avoue que je n'ai pas grand chose à dire. C'est un conte frais et respirant le rêve et la nature, comme tu nous en as donné l'habitude, du coup je serai bien incapable - et tu m'en vois désolée - de pointer du doigt ce qui est gênant dans ce texte.

... AaaaaAaarrRrRh ! Ce titre me brûle les yeuuuUUux !


_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 24 Mai - 1:46

Alors alors, tout d'abord, la correction du texte, en spoiler, avec quelques propositions diverses.

Spoiler:
 

Voilà.
Maintenant, je te dirais simplement que ça me va très bien.
On pourrait dire que le passage sur la peur est trop court, mais ce n'est pas important et c'est pas le souci, étant donné l'utilisation de ce texte. Je rajouterai un petit mot quand elle voit la petite femme, ou quand elle vole, genre ""est-ce une fée ? je pense" ou bien "une petite femme avec de petites ailes dans le dos", juste un détail, mais pas la peine de décrire. C'est pas le but, l'enfant se fera la description toute seule.

Je voulais que la fille poursuivre quelque chose, à la fin, et tu lui as fait planter des jonquilles. C'est chouette =)

Au fur et à mesure que je lisais, j'ai été pris dedans et me suis dis que, même si elle n'en sera pas persuadé, au moins elle risque de se dire "je ne les vois pas, mais rien ne prouve qu'elles n'existent pas non plus !" et ça, déjà, c'est une grande réussite !
Tu n'en as pas trop fait, tu as choisi une aventure simple, et c'est ce qui la rend touchante, cette histoire.


Moi, j'y mets mon tampon avec signature et tout le tralala : prêt à faire lire !
Bravo pour ce petit texte très chouette et qui, je l'espère, touchera au but.

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 24 Mai - 8:34

Merci Smile

Myrien concernant le caractère de ma fille... Elle est vraiment comme ça x) une mini ado avec un caractère ... aheum

Merci pour les corrections ! Je ferais ça tout à l'heure Smile

Je viendrai répondre plus longuement tantôt ! Il est l'heure de partir travailler Very Happy

Bonne journée amis plumes !

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 24 Mai - 9:56

Tant mieux, concernant l'écrit, c'était mon seul véritable souci. Que Leia ne se retrouve pas dans son personnage ou bien ne reconnaisse pas sa mère. Ces dialogues que seule toi peut écrire et dire s'ils sont justes ou pas, au final ^^

Et ben nickel alors !

Quand la maman s'incline : magnifique Wink
Sachant que c'est pour faire rêver (ou pour réveiller les rêves) une enfant, moi je lève les deux pouces !
cheers

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 24 Mai - 17:48

J'ai corrigé les fautes ! Merci Myrien...

Je vais maintenant retravailler le moment où elle a peur et la description de la fée... Smile

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Lun 28 Mai - 12:22

Voilà, j'ai approfondi le moment où elle est perdue. Et j'ai décris un peu plus la fée !

J'attends vos commentaires avant de l'imprimer pour ma fille Smile

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sor6r

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28
Localisation : Charente-Maritime

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Mar 29 Mai - 0:10

Pour moi, impeccable. Rien à ajouter.
Il faudra nous dire si ta fille a apprécié l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Mer 30 Mai - 15:43

Je ne sais pas si tu as déjà donné ce texte à ta fille mais tant pis, je donne mon avis quand même.

En tout cas ce texte a été bien agréable à lire, frais, très léger. Un petit conte sympathique. Je dois avouer que le manque d'originalité sur ce type d'histoire, qui a un air de déjà vu, pourrait me faire tiquer un peu mais étant donné ta démarche, j'imagine que tu t'en carres. L'essentiel ici est de faire passer le message à ta fille, et j'ai la sensation qu'il passe très bien. J'espère qu'elle y sera sensible !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Mer 30 Mai - 15:52

Bah voui, même si je l'ai déjà donné j'aime bien avoir vos avis !

Alors pour te répondre, comme tu dis, ce n'est pas original certes mais l'essentiel était de faire rêver Leia Smile

Leia a lu le texte. Elle l'a commencé à haute voix près de moi et riait ou faisait des petits commentaires (elle vivait la scène et c'était mignon).

Au fur et à mesure de la lecture, elle s'est plongée dedans et était concentrée. Elle ne nous entendait plus. A la fin de la lecture, elle est restée silencieuse comme si elle voulait garder pour elle son impression.
Quand j'aime un livre et que je le termine, j'aime avoir un petit moment de "recueillement" et je ne peux ouvrir un nouveau livre tant que je n'ai pas "digéré" le dernier. J'ai eu cette impression avec Leia.

Je reviendrai avec le sujet dans quelques temps (ballade dans les bois par exemple) pour voir si cela a fonctionné Smile

Je me disais que peut être je pourrais réfléchir à une histoire avec elle et l'initier au plaisir d'écrire... Elle avait déjà écrit un texte (en première année en Belgique - donc vers 6 ans) et si je le retrouve je le partage avec vous Smile

Voilà en gros ce que je peux ajouter pour le moment !

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Mer 30 Mai - 16:22

[img][/img]

Saurez vous traduire le premier texte écrit par ma fille ? Elle était en plein apprentissage de l'écriture Smile

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Mer 30 Mai - 21:52

C'est très mignon et, pour moi, impossible à lire ! ==D Mais très mignon.

Le texte est mieux oui.

Je suis touché par la réaction de Leia. J'espère que sa vision a évolué, car tu ne lui as pas proposé un simple contre-argument ("si, les fées existent !!!") mais quelque chose de plus subtil.

Moi, j'ai en tête un dialogue entre Ellana et Jilano, dans le tome 2 du Pacte des marchombre, p. 342
(uniquement les prises de paroles)

Citation :
E : Vous croyez aux fées ?
J. : Tu crois bien aux trolls.
E. :Ce n'est pas pareil, j'ai rencontré un troll. Il m'a même sauvé la vie.
J. : Faut-il absolument oir les choses pour qu'elles existent ? Et cela signifie-t-il qu'avant que tu ne le rencontres, ton troll n'existait pas ?
E. : Non, Doudou (le troll) ne m'a pas attendu pour exister. D'un autre côté...
J. : Oui ?
E. : D'un autre côté, c'est parce qu'on y croit que certaines choses finissent par exister.
Jilano hocha la tête, satisfait.
J. : C'est pour cette raison que Pilipip et Oukilip ont raison quand ils voient des fées là où nous ne discernons que des grains de poussière et des insectes ( les points lumineux que provoquent les rayons du soleil en passant entre les feuillages des arbres).

La réaction de Leia est belle et la fera réfléchir. La tienne est marchombre. Le silence est un discours, et c'est aussi ce qui lui permettra de construire sa propre pensée, son propre avis sur tout ça. Plus tard, tu lui demanderas et elle aura, j'espère, une vraie réponse.
(du mal à dire mes idées ces derniers temps).

Ce sont de belles idées que tu lui as offert, et qui ne se perdrons pas.

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 31 Mai - 8:24

Marchombre ♥ Merci... Ce passage m'était sorti de la tête et je le relis avec plaisir...

Rien de plus à dire à ton commentaire.

Pour le texte, je vais le traduire :

Les jolies tortues

Il était une fois une jolie tortue qui se promène dans la mer toute bleu.
Un jour elle n'a pas de chance. Elle ne peut pas aller à la rivière parce que le renard aime les tortues.
Elle voulait y aller . Sa rivière lui manquait.
Un jour une jolie tortue vient tout près d'elle et lui dit "viens jouer avec moi"
Une grande tortue vient mordre le renard et les deux tortues s'en allaient dans l'eau toute bleue et s'amusent bien.
Toutes les tortues sont contentes de retrouver la mer toute bleue.

TADAMMMM (j'ai mal aux yeux maintenant mais j'ai réussi Smile)

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 31 Mai - 10:50

C'est adorable ! Faut absolument garder ça. J'ai gardé la toute première histoire que j'ai essayé d'écrire, au crayon vert dans un cahier quand j'avais sept ans, et j'ai été heureux de la retrouver !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Françoise_Moisie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 49

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 31 Mai - 11:58

Ho oui ça c'est mignon !

Ça me fait penser à ce que j'écris quand je suis un peu pompette (noter l'art de l'euphémisme).
Hier soir ça devait être le cas d'ailleurs car ce matin, j'ai retrouvé ça entre deux trois bouteilles ...


J'pense que là, y a une piste à creuser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 31 Mai - 20:55

Champagne ! Haha Smile

Je compte bien garder le texte Azraël ! Elle sera surement contente de le revoir quand elle sera grande... N'empêche, elle a quand meme réussi à faire un schéma narratif Very Happy Elle gérait à 6 ans ^^

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IlEtaitUneFois

avatar

Nombre de messages : 18

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 31 Mai - 21:05

Woaw, ce texte est très beau, j'ai beaucoup aimé, ça passe tout seul, ça fait un petit creux dans le coeur, bravo !
J'ai vraiment rien à dire de plus, bravo encore !

Personnellement, j'ai retrouvé un cahier avec des histoires que j'avais écrites il y fort fort longtemps, j'étais comme une gosse, je riais sans raison en le relisant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Jeu 31 Mai - 21:06

Merci à toi ! Smile

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Lun 4 Juin - 9:13

C'est mignoooonnn !
J'ai tout lu sans problème, happé par le texte.
Comme l'a dit Azraël, c'est pas le plus original des textes, mais vu que ça concerne un enfant, c'est pas gênant !
Maintenant, elle va croire aux fées, et le jour où elle va dire ça à l'école, elle va s'faire démolir. ~~
C'est normal la période qu'elle vit, elle découvre la "réalité" vraie et ça donne envie de se la péter en disant à tout le monde qu'on connait la vérité.
Dans ton texte, y a pas des mots où elle a bloqué, ta fille ? Car il me semble avoir quelques mots assez recherchés.

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   Lun 4 Juin - 9:34

Non elle n'a pas bloqué... Elle lit déjà beaucoup et je pense qu'elle comprend avec le sens de la phrase.

Et non elle ne se fera pas démolir ! nan mais... Vil mécréant !

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La petite fille qui avait oublié de croire...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite fille qui avait oublié de croire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La petite fille qui n\'avait pas envie.
» [Soucy, Gaétan] La petite fille qui aimait trop les allumettes
» Portrait petite fille
» [Claudel, Philippe] La petite fille de Monsieur Linh
» petite fille ailée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Fantastique-
Sauter vers: