*
 

Partagez | 
 

 Problème de chambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Problème de chambre   Ven 25 Mai - 17:51

Désolé pour la mise en page, ça mérite la peine de mort un bordel pareil.




Le bar de l'hôtel était ouvert toutes les nuits. Cela était dû aux nombreux insomniaques de passage qui finissaient parfois par se demander pourquoi ils avaient payé la chambre.

Mais cette nuit là, Marc Randa était le seul client à fréquenter l'endroit.

Le barman, les yeux plongé sur son téléphone, jouait à Tétris et espérait bien battre son record.

Marc venait de finir son Scotch sour et se demanda un instant s'il allait pouvoir en reprendre un. Il regarda machinalement sa montre et soupira en reposant sa main sur le verre vide. Il se rendit compte qu'il n'avait pas regardé l'heure. Il tourna encore une fois son poignet avec plus d'attention : 3:36.

Marc Randa avait trente deux ans. Ses cheveux noirs ébouriffés donnaient l'impression qu'il venait de se réveiller alors qu'il n'avait pas dormi depuis presque vingt heures. Son costard froissé, ses yeux marron mi clos et sa barbe de trois jours auraient pu faire peur à n'importe quel client entrant dans le bar.

- Je vais prendre un café.

La voix grave et enrouée sortit Marc de ses rêveries. Il leva la tête et aperçut un homme d'une soixantaine d'années accoudé au comptoir.

Le vieil homme inspecta la pièce et croisa le regard de Marc. Il sourit en observant son allure et décida de prendre sa tasse de café pour s'installer à sa table.

- Il n'y a pas grand monde ce soir, annonça-t-il en versant la dosette de sucre entière dans sa tasse.

- Vous venez souvent ? Demanda Marc en observant les mains ridées de son interlocuteur.

Il avait une vieille chemise verte à carreaux. Les manches courtes permettaient de voir les formes taillées des muscles de ses bras. De toute évidence, il avait travaillé dur dans sa jeunesse. Marc paria pour un bûcheron et cette image le fit sourire. Ses cheveux blancs se faisaient de plus en plus rares sonnant la victoire d'un crane pratiquement dégarni. Il avait les yeux bleus cernés.

- De temps en temps. En général, il y a plus de monde. J'ai même assisté à une bagarre entre deux familles ici. C'était pendant un mariage. Une histoire digne de Roméo et Juliette. Et avec une fin similaire.

- Vous étiez Roméo ? Demanda Marc intéressé.

- Oh non ! Fit le vieil homme amusé par la remarque. Je m'appelle Henri.

- Moi c'est Marc.

- Le café n'est pas reconnu pour aider les gens à dormir, reprit-il. C'est ce que vous étiez en train de vous dire n'est-ce pas ?

- Pas vraiment. Je n'arrive pas à fermer l’œil et je n'en ai pas bu depuis deux jours. Quel serait l'intérêt de s'en priver ?

Le vieil homme approuva de la tête et porta la tasse à ses lèvres. Il y eut un léger silence durant lequel Marc hésita à se lever pour rejoindre sa chambre. Lui qui n'était pas particulièrement sociable, qui avait horreur de la foule et des échanges de politesses avec des inconnus se sentait étrangement bien. Certes, le vieil homme était venu s'installer à sa table, mais son attitude n'avait rien eu d'un dialogue forcé. Le silence n'était pas gênant. Il était même au contraire naturel et rassurant.

Marc hésita encore une fois à prendre un autre verre de Scotch. Il ne se sentait pas assez saoul. Il se demanda s'il le serait avec deux ou trois verres de plus et en déduisit que non.

- Il y a quelque chose dans ma chambre.

La voix grave et enrouée du vieil homme chargea l'atmosphère du bar. Marc plissa les yeux en signe d'incompréhension et attendit de plus amples explications, mais rien ne vint. Il se demanda un instant si son interlocuteur était conscient d'avoir prononcé cette phrase ou s'il avait une quelconque maladie lui faisant dire des choses insensées.

- Et merde !

Marc sursauta. Le barman fit mine de jeter son téléphone portable et le posa négligemment sur le comptoir. De toute évidence, il n'avait pas réussi à battre le record. Henri n'avait pas l'air d'avoir entendu le cri de frustration. Il fixait encore sa tasse presque vide avec un léger sourire en coin.

Sa voix a tremblé. Quand il a parlé de sa chambre, sa voix a changé et lui aussi. Il sourit mais en fait, il attend autre chose. Il a dû voir une grosse araignée ou une bestiole du même genre. Ça doit arriver souvent, c'est un vieil hôtel.

Mais la pensée rationnelle de Marc n'arrivait pas à surpasser sa curiosité et son appréhension.

- Et qu'est ce que c'est ? lança-t-il d'un air faussement décontracté.

Henri fixait encore la tasse de ses yeux cernés

- Je... je crois, hésita-t-il. Je crois que...

Il ne finit pas sa phrase et fronça les sourcils en approchant son visage du café. Il soupira et reprit :

- Je crois qu'il y a une bestiole.

- Dans votre chambre ?

- Dans mon café.

Il poussa la tasse d'un revers de main et soupira en jetant un regard au barman.

- Vous devriez le lui dire, proposa Marc.

Le vieil homme haussa les épaules.

- Il était presque fini de toute façon.

- Qu'est ce que vous faites ici ?

- J'attends ma fille. Je pense qu'elle va venir, répondit Henri en reprenant sa tasse pour l'inspecter de nouveau. Oui, on dirait une petite blatte.

Marc grimaça en voyant le vieil homme toucher de l'index le fond de son café.

- Vous avez rendez-vous à cette heure-ci ? Votre fille est soit très matinale soit couche tard, plaisanta-t-il.

- Oh vous savez, ça fait quand même un petit moment que je l'attends maintenant.

- Elle a peut-être eu un empêchement. Ça fait combien de temps que vous attendez ?

- Six ans.

Marc ne réagit pas. Il hocha la tête et attendit une quelconque explication. Celle-ci ne vint pas.

Il est complètement à la masse ce mec !

Malgré tout, la curiosité envahissait Marc et l'envie d'en savoir plus prenait la place de l'inquiétude.

- Je crois que je vais reprendre un autre café, reprit Henri en se levant. J'aime croire que ça maintient éveillé.

- Vous ne voulez pas aller dormir ?

- Je vous l'ai dit, répondit le vieil homme en se dirigeant vers le comptoir, il y a quelque chose dans ma chambre.

Marc attendit que Henri revienne avec une autre tasse de café. Celle-ci était plus grande que la précédente.

- Vous savez, s'il y a des rats ou des bestioles de ce genre, il faut le dire à la réception.

- Oh, mais je leur en ai déjà parlé, soupira-t-il en s'asseyant sur la banquette. Ils ne m'écoutent pas. Et puis, ce n'est pas un rat.

- Alors, qu'est ce que c'est ?

- Je crois qu'il faut que je vous montre.

Non ! Non ! Non ! Non ! Non !

- Si je peux vous aider à déloger la bestiole.

Henri finit son café d'une traite et se leva. Marc le suivit en silence, tiraillé par la peur et la curiosité. Intérieurement, il se questionnait sans cesse mais il n'osa pas poser ses interrogations. Quelque chose au fond de lui le sommait de faire demi-tour et de retourner dans le bar. Voire dans sa chambre où il pourrait peut-être essayer de dormir. Il avait besoin de sommeil, pas d'une chasse à la con avec un rat ou un nid de cafards. Mais il suivit tout de même le vieil homme sans parler. Ils empruntèrent l'escalier du hall et pénétrèrent dans le couloir de droite. Henri montra du doigt la porte située à l'extrémité du corridor.

- C'est ma chambre, dit-il doucement.

Ils approchèrent de la porte. Henri sortit une vieil clef de sa poche la fit glisser dans la serrure. Il pénétra dans la pièce suivi de Marc. Celui-ci grimaça dès qu'il posa le pied dans la chambre.

- C'est quoi cette odeur ?

- Atroce, n'est-ce pas ? Vous comprenez pourquoi je n'arrive pas à dormir ? Pour une fois que j'arrive à vous attirer ici, vous allez me faire le plaisir de prendre votre corps et d'utiliser une autre chambre.

Le ton était toujours aussi courtois mais le contenu du discours incompréhensible. Marc s'apprêta à répondre lorsque son regard fut attiré par un pied dépassant de la salle de bain de la chambre. Il regarda le vieil homme puis ses yeux se reposèrent sur le pied.

- Qu'est-ce que vous avez fait ?

- J'ai été obligé de le déplacer le plus loin possible du lit, mais je trouve que ce n'est pas vraiment à moi de le faire. Chacun son cadavre et les morts seront bien gardés.

Marc s'approcha de la salle de bain et lorsque l'angle de la porte le permit, il put voir le cadavre d'un homme allongé sur le dos. L'état de décomposition était avancé, la chair et la peau étaient minoritaires. Seul le squelette était encore en état. L'odeur était de plus en plus oppressante mais désormais, Marc s'en moquait. Il avait remarqué les vêtements. Le costard... c'était le même que le sien.

Non, c'est mon costard. Celui même que je suis en train de porter.

Il se retourna vers Henri. Celui-ci sourit d'un air compatissant.

- Normalement, l'odeur de pourriture aurait dû disparaître depuis longtemps, mais je crois que dans nos têtes, ça reste encore frais. Et puis j'ai eu plus de facilité à m'habituer à mon odeur. Désolé de vous le dire si tard, Marc, mais vous êtes mort. Il y a plus de six ans. Vous savez, quand je vous ai parlé de Roméo et Juliette, j'ai dit ça pour faire plus romantique mais en réalité dans cette histoire, vous étiez Roméo et j'étais le père de Juliette.

Marc avait les yeux grands ouverts sur un squelette qui de toute évidence était le sien.

- C'était il y a six ans Marc. Nous nous sommes tués pour l'amour de ma fille. Une dispute toute bête qui dérape à cause de l'alcool. Et ça fait six ans que j'essaie de vous attirer ici afin de me débarrasser de votre cadavre. L'hôtel ne loue plus la chambre mais quand même. C'est dur de dormir avec votre squelette. Alors soyez gentils, prenez le et installez vous dans une autre chambre. Je vous reverrai demain à la même heure.


Dernière édition par Tord le Mer 30 Mai - 17:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Lun 28 Mai - 0:23

Yooooh ! T'en fait pas, la présentation sur un forum, c'est toujours la cata.

Deux petites corrections :

Spoiler:
 

J'ai adoré ce passage :

Citation :
- Je... je crois, hésita-t-il. Je crois que...

Il ne finit pas sa phrase et fronça les sourcils en approchant son visage du café. Il soupira et reprit :

- Je crois qu'il y a une bestiole.

- Dans votre chambre ?

- Dans mon café.

Alors ! Mon avis en général !

Sur l'histoire, j'ai aimé la fin, même si mon cerveau réclame une petite suite. Une chose m'a gêné : l'homme est donc amnésique, ne se souvient pas du vieil homme, ni de l'hôtel, ni de la fille, ou en tout cas on en a pas l'impression, et ce jusqu'à la fin. On sent qu'il est mal à l'aise et qu'il ne veut pas, c'est vrai, mais... Je sais pas. C'était étrange. Un peu gros. D'un autre côté, j'étais à dix lieux de trouver la chute de l'histoire, ce qui est un fort bon point. J'étais partie sur le fantôme de la fille qui hantais la chambre du vieille homme ou un truc dans le genre. Gneuh.

En fait, il y a à la fois des choses que j'adore dans ton écriture et d'autres qui me dérangent, c'est très difficile à expliquer. Par exemple, le passage que j'ai cité, ça fait partie des choses que j'adore et franchement, je m'en délecte même. Je sais pas comment l'expliquer, il y a comme une sorte d'humour un peu noir dans tes récits mais tourné d'une manière très juste. On peut dire que pour moi, c'est un peu la patte "Tord" et que c'est carrément la classe. J'aimerai savoir manipuler ce genre d'humour comme ça, perso.

Par contre, à d'autres moments, j'ai l'impression que les phrases sont trop hachés, particulièrement quand tu présentes le physique de tes personnages. Comme :

Citation :
Il avait une vieille chemise verte à carreaux. Les manches courtes permettaient de voir les formes taillées des muscles de ses bras. De toute évidence, il avait travaillé dur dans sa jeunesse. [...] Il avait les yeux bleus cernés.

Eh bien ça donne un peu un effet trop "listé". Rendre ce genre de passages plus fluide rendrait, selon moi, ton histoire carrément taupe coule. Et c'est un super compliment chez moi. Si, si.

Bref ! J'ai kiffé la laïfe, en gros, mais je sens que j'aurais pu encore plus kiffer ma laïfe.

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Lun 28 Mai - 12:53

Bon, déjà tu l'as lu jusqu'à la fin, c'est bon signe.

Ensuite pour l'histoire en elle-même, en réalité, c'était à la base un début d'un roman que j'avais commencé et que j'ai laissé tomber. Quand je l'ai relu, je me suis dit qu'il faudrait que j'en fasse quelque chose (côté ecolo, recyclage, tout ça). Si y a un truc dans l'histoire qui te fait bizarre, c'est ptet parce que j'avais envie de faire une fin pas sérieuse dans un truc un peu plus sombre. Une sorte de fin qui part en couille et qui n'a pas trop de sens, mais qui reste marrante. J'ai ptet pas réussi en fait.

Sinon oui, en général, mes descriptions sont très pourries mais c'est parce que c'est chiant à faire les descriptions. Les dialogues sont ce qu'il y a de plus intéressant dans un texte je trouve. C'est pas une raison pour les bacler, d'accord, je vais au piquet.
Et pour en revenir à mon humour qui déchire, je trouve que fred vargas est excellente dans ce domaine sauf quand elle met trop en scène Adamsberg, ça c'est chiant. "Debout les morts" est sublime :
- Que diriez vous si, un matin, un arbre était planté dans votre jardin sans que vous y soyez pour quoi que ce soit ?
- Franchement, dit Lucien, vu l'état du jardin, je ne sais pas si on s'en rendrait compte.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sor6r

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28
Localisation : Charente-Maritime

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Mar 29 Mai - 0:47

Comme Isil, j'ai adoré les premiers dialogues au point que le monologue explicatif du vieux à la fin m'a déçue. Dommage, l'histoire est intéressante. Quelques lignes de plus auraient pu suffire pour une fin moins ramassée et plus dans le rythme du début, un échange verbale entre les deux hommes pour atteindre la révélation des meurtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Mar 29 Mai - 20:12

Ah ben si t'as aimé le début, c'est déjà chouette ! Après, pour la fin, j'ai essayé de finir de manière abrupte sans explication. Un truc ou juste après la dernière phrase, ça fait FIN ! d'un seul coup comme ça.



Ben du coup, ça marche moyen en fait.



Mais merci d'avoir lu ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Mer 30 Mai - 15:58

L'histoire est chouette, bien menée, mais quelques petites choses me dérangent.

En gros le mec est là depuis six ans... Mais ça marche comme une perte de mémoire instantanée ? Il oublie tout chaque jour ?

Et le barman... Il est mort lui aussi ? Etant donné que le vieil homme va lui commander un café...

Sinon il y a ce passage aussi :

"Marc sursauta. Le barman fit mine de jeter son téléphone portable et le posa négligemment sur le comptoir. De toute évidence, il n'avait pas réussi à battre le record. Franck n'avait pas l'air d'avoir entendu le cri de frustration. Il fixait encore sa tasse presque vide avec un léger sourire en coin."

Qui est Franck ? Autre prénom que tu voulais donner à Henri et tu l'as laissé échapper une fois ?

Bon sinon à part ces quelques détails qui me semblent étranges, tout ça est très bien pensé. Ces questions ont eu tendance à bloquer ma lecture mais j'attends d'avoir les explications pour me faire un avis définitif.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Mer 30 Mai - 17:29

Yeaaaaah ! Very Happy



Alors en fait ouais, je m'étais dit que le mec revivait toutes les nuits la même scène . Ça peut expliquer le dialogue de fin où le vieux lui dit qu'il le reverra le lendemain à la même heure. Après effectivemment, c'est pas beaucoup plus clair.

Le barman n'est pas mort non, j'ai essayé de faire en sorte qu'il n'agisse pas vraiment dans la scène. Henri va prendre deux cafés mais à aucun moment il n'y a de dialogue avec le barman ou même une quelconque action de celui-ci. 'fin j'ai essayé de faire en sorte quoi.



Et sinon, oui quel con, j'ai oublié de changer ce Franck en Henri.



Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Mer 30 Mai - 17:44

Mais du coup si le barman est bien vivant l'hôtel, même s'il ne loue plus de chambre (ce qui est aussi un peu étrange), est toujours ouvert. Comment se fait-il que depuis six ans, personne n'ait remarqué ce corps dans la chambre ?

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Mer 30 Mai - 18:10

Alors ça par contre, c'est une excellente question qui me met le nez dans le caca.

Je pourrais essayer de trouver une super explication d'une logique imparablement pourrie et tout (du genre "c'est le corps de l'esprit et pas le corps du corps", ou encore "le vieux cachait le corps de temps en temps" ou même "les flics sont des cons et ils ont oublié d'emporter le corps"), mais je vais juste ajouter que ce con d'auteur n'a pas du tout pensé à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Mer 30 Mai - 18:29

Zut. Je suis un garçon bien élevé moi, je n'aime pas mettre le nez des gens dans du caca.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
IlEtaitUneFois

avatar

Nombre de messages : 18

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Mer 30 Mai - 19:32

J'ai beaucoup été surprise par la chute, même si c'est une chute qui retombe un peu, l'explication est moins jolie que tout le reste.
Sinon, c'est joliment écrit, même si je trouve, que tu répètes un peu trop le nom du personnage principal, c'est tout bête des répétitions de sujet comme ça, après je ne sais pas, c'est peut-être pour donner un effet de style, mais ça me botte pas tant que ça (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Analya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 24

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Ven 1 Juin - 0:16

coucou ! texte lu jusqu'au bout avec plaisir, néanmoins bon (je sais que je vais répéter ce que tout le monde a dit ==') l'explication du vieillard à la fin pour lui dire qu'il est mort et tout, je trouve ça un peu trop rapide, tout est lâché d'un bloc comme ça, ça fait vraiment bizarre même si je m'attendais vraiment pas du tout à cette chute très bien trouvée ! ça me gène quand même un peu cette fin trop rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Ven 1 Juin - 18:25

Bon ben ma fin brutale vous a pas emballés alors.

Mais c'est cool d'avoir lu ! Merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Kong

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 117
Localisation : Edgecombe

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Mar 12 Juin - 15:52

Ma foi, votre petit récit n’est pas désagréable à lire.
Vous avez instillé du suspens et de la surprise, car oui, Mk n’avait point devinationné la fin ; )
Cela dit, Mk aurait peut-être aimé un peu plus d’explication sur la fin. Qu’est-ce que ça significationne « déplacer le corps » ? Ces individus morts hantent donc les chambres de l’hotel ? Mais ils peuvent quand même boire du café ? Ach, Mk, il a un peu le neurone ramolli…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verifiezladisponibilite.blogspot.com/
Lycurge

avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 25

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Mar 12 Juin - 17:33

Je viens de lire ton texte et je me suis laissé prendre. Tout à fait un style qu'il me plait de lire. Un humour morbide, décalé. Une histoire de fantômes. Tout à fait mon genre !

Dans ton dernier paragraphe, il y a une petite faute de conjugaison qui bloque, qui coupe nettement le rythme et la fluidité de ton histoire.

Citation :
Une dispute toute bête qui dérape à cause de l'alcool.

J'écrirais plutôt :
Citation :

Une dispute toute bête qui a dérapé à cause de l'alcool.

Au niveau du contenu de ton texte, j'ai particulièrement apprécié le fait de mêler le monde des vivants et celui des morts. Tu t'en sors très bien et ce, juste avec un petit élément en début de texte : la présence du barman. Tout de suite, notre cerveau nous dit qu'il y a une relation avec les deux fantômes. Je crois pouvoir dire qu'il y a quelque chose de subtil sans toutefois réussir à l'analyser.

Cette phrase est magnifique je trouve :

Citation :
- J'ai été obligé de le déplacer le plus loin possible du lit, mais je trouve que ce n'est pas vraiment à moi de le faire. Chacun son cadavre et les morts seront bien gardés.

Enfin, la première partie. La deuxième casse ton rythme je trouve. Peut-être quelque chose de trop stéréotypé... non, ce n'est pas le bon mot... ça m'énerve de ne pas trouver les mots qu'il me fait pour communiquer !

Pour terminer, je dois dire que tes dialogues sont très intéressants. Il rythme très bien ton texte. Plus que tes "gros" paragraphes explicatif, de situation. Tu vois ceux dont je veux parler ?

_________________
Mes textes : ICI!

Mon animal totem ? Le paresseux. Il doit dormir dans les 18-20h par jour. Son coeur doit battre genre 5 fois à la minute. Un exemple à suivre pour tous !!! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Sam 16 Juin - 10:58

Salut, Tord.

Comme toujours, j'ai bien aimé ton style, car pour moi, le style Tord, c'est la parfaite description de petits détails que tout le monde a vécu.

Exemples :

"Il regarda machinalement sa montre et soupira en reposant sa main sur le verre vide. Il se rendit compte qu'il n'avait pas regardé l'heure. Il tourna encore une fois son poignet avec plus d'attention : 3:36."

"Marc sursauta. Le barman fit mine de jeter son téléphone portable et le posa négligemment sur le comptoir. De toute évidence, il n'avait pas réussi à battre le record."

"- Je crois qu'il faut que je vous montre.
Non ! Non ! Non ! Non ! Non !
- Si je peux vous aider à déloger la bestiole."

Enfin, voilà, ce sont des détails qui me plaisent bien dans ton écriture. J'ai toujours beaucoup de facilités à imaginer tes mondes, à les interpréter. J'les imagine sinistres et calmes, ambiance calme avant la tempête.

J'ai repéré quelques fautes, mais je ne les ai pas relevées, désolé.

La chute m'a surpris, ne m'y attendant pas, un peu comme tous tes textes. Et d'ailleurs, comme tous tes textes, les commentaires se ressemblent :
"- J'ai kiffé ! Mais j'ai pas trop compris ta fin, qu'as-tu voulu dire ?
- Ah bah, moi aussi, j'ai pas compris ma fin."
Ca m'a rappelé la clairière, ça. ~~

Enfin, mon but étant de me divertir et d'accrocher, j'ai bien aimé. Merci.

Voilà !

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Dim 17 Juin - 20:14

Merci d'avoir lu !

J'aime bien quand on aime bien mon style, ça fait classe. Et c'est vrai que j'aime bien le côté humour de tous les jours, des problèmes qui arrivent souvent mais qui ne sont que des détails.



Et c'est vrai Iniourfeiss, les commentaires parlent souvent de la fin et on me demande souvent une suite ou un sens.

Et évidemment, j'ai pas de réponse. J'aime quand ça n'a pas de sens. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Mer 20 Juin - 22:08

Salut Tord,

Je viens de lire ton histoire. Elle était très bien tournée, j'ai particulièrement apprécié le tournant opéré en quelques mots.

Citation :
- C'est quoi cette odeur ?
- Atroce, n'est-ce pas ? Vous comprenez pourquoi je n'arrive pas à dormir ? Pour une fois que j'arrive à vous attirer ici, vous allez me faire le plaisir de prendre votre corps et d'utiliser une autre chambre.
Très chouette. Et ça donnait sens à la retenue que Marc avait à suivre Henri. Tout s'explique.
Et la nonchalance de Henri est forte car elle lui donne justement un côté "mort et conscient de l'être"., je trouve. Il n'a plus de ressentiments envers Marc. Simplement, il sait et vit sa mort, si j'puis dire.

Enfin, la dernière phrase du beau-père, "à demain, à la même heure", j'adore.
Donc voilà, une bonne histoire, avec une intrigue qui progresse de manière intelligente. Je n'ai pas ri au passage de la chose dans la tasse, mais je m'en fiche, c'était bien Wink

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Jeu 21 Juin - 16:45

YEAAAAAAAH ! Enfin quelqu'un qui trouve que ma fin a du sens ! Ou du moins, un minimum en laissant les incohérences de côté parce que les incohérences dans les trucs de fantome, c'est comme les raisins secs dans du taboulé : t'en veux pas mais y en a toujours !

Merci d'avoir lu ! Et c'est encore plus chouette que t'aies aimé ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Jeu 21 Juin - 16:47

Tord a écrit:
YEAAAAAAAH ! Enfin quelqu'un qui trouve que ma fin a du sens !

Pfeuh, ça compte pas, c'est Myrien ! What a Face

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: Problème de chambre   Jeu 21 Juin - 16:57

Il a bon gout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Problème de chambre   Jeu 1 Nov - 20:40

J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire. Le style est assez dérangeant, certaines phrases sont mal faites, mais je n'arrive pas à dire pourquoi. Je crois que c'est d'accumuler des phrases qui commencent par "il".

Le barman ne peut pas faire mine de jeter le téléphone et le poser ensuite négligemment. Il devrait le poser avec une douceur forcée, ou bien respirer un grand coup et le reposer, etc...

J'ai éclaté de rire sur la réplique "six ans" qui arrive d'un coup, on ne s'y attend pas.
J'ai bien aimé aussi le détail du gars qui regarde sa montre sans lire l'heure, ça fait véridique.

Au final, j'aime bien l'histoire du gars qui découvre son propre cadavre. Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi Henri n'est-il pas arrivé à le faire monter dans la chambre pendant 6 ans et que tout à coup, il y arrive ? Il ne l'a pas forcé. Il aurait fallu donner un événement hors du commun, quelque chose de pas normal, qui le décide de le faire alors qu'il n'en a pas envie.

Au final, il faudrait dire pourquoi l'hôtel ne loue plus la chambre. Par exemple, dire qu'elle est hantée, que les gérants en ont peur, que les clients en sortent terrorisés parce qu'ils voient parfois un cadavre apparaître alors qu'en y rentrant elle était propre, ce genre de chose.
C'est vrai que c'est un peu court, mais j'aime bien le texte et le ton qui y est pris.
Le style est à améliorer en lisant des textes noirs, par exemple, des histoires de Philip Marlowe, de Raymond Chandler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Problème de chambre   Jeu 1 Nov - 22:29

C'est excellent ce mort qui ne sait pas qu'il est mort et qui ne le réalise qu'en voyant son propre corps. Et toutes ces questions : le père de la jeune femme est-il mort lui aussi ? Il sent encore l'odeur, mais elle est dans sa tête...et cette phrase "Chacun son cadavre et les morts seront bien gardés" (très bon ça, cela me rappelle une histoire de crocodiles gardés...) tout cela ouvre vraiment des tas de perspectives et c'est ce qui m'a beaucoup plu. Il faut attendre la fin pour pouvoir tirer une conclusion et encore, les possibilités sont nombreuses.
J'ai lu comme du petit lait euh, " nan", c'est boire du petit lait clown mais bon bref j'ai apprécié ! I love you En particulier les petits indices, les non-dits qui s'éclairent ensuite. Bien emmené cette histoire.

J'ai relevé quelques petites choses : certaines phrases ou expressions donnent l'impression d'un raccourci, l'on comprend très bien ce que tu as voulu exprimer mais quelque part c'est comme s'il manquait un petit chose dans la construction. Cela arrive souvent quand on est si totalement immergé dans l'écriture que l'expression écrite prend quelques libertés "télégraphiques". Perso, c'est pour ça que je laisse souvent dormir un peu mes textes, parce sinon, c'est le carnage affraid ...

Quelques exemples avec ce que pourrait donner une formulation moins "express", c'est juste pour souligner "là" ou ça pêche :

"la victoire d'un crâne"===> la victoire à un crâne (celle là n''est pas la plus flagrante)

" mais son attitude n'avait rien eu d'un dialogue forcé" ===> mais son attitude n'était pas de celles qui forcent le dialogue.

"Le barman fit mine de jeter son téléphone portable et le posa négligemment " ===> puis se ravisa et le posa négligemment.

"Il se demanda s'il le serait avec deux ou trois verres de plus et (en déduisit que non)" ===> décida que non, vu le nombre qu'il descendait habituellement.

pirat
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Problème de chambre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Problème de chambre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» problème htc HD
» Problème de netteté & piqué
» Problème avec W9, M6 et NRJ12
» [RESOLU] Problème de Rotation de l'écran du Desire
» Problème HDMI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Fantastique-
Sauter vers: