*
 

Partagez | 
 

 Larmeur : mythe ou réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lycurge

avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 25

MessageSujet: Larmeur : mythe ou réalité   Jeu 21 Juin - 22:11

J'avais promis de donner une version personnelle du larmeur.

Étrangement, il m'est plus difficile de poster ici un texte que dans la partie RPG. Je ressens plus de contraintes. J'ai plus peur des commentaires et de vos réactions.

Mais bon, quand faut y aller, faut y aller ! Alors j'y vais !!

-

Larmeur : mythe ou réalité ?

Une forêt humide et touffue. Au beau milieu de celle-ci se trouve un périmètre déboisé. Une trouée dans le champ vert et étincelant de gouttes d'eau depuis le ciel. Un petit camp où les tentes, les portiques, les feux de bois et les tas de rondins occupent l'espace naturellement.

« Garde à vous ! »

Une nouvelle section de combat formé dans les plus anciennes traditions est venu en ce lieu pour parfaire leur éducation et partir à la guerre le plus rapidement possible. L'âge n'est pas une limite. Il y a ici de vieux briscards et des jeunes avec des rêves de grandeur et d'héroïsme dans les yeux.

« Bien. Vous êtes tous ici pour des raisons personnelles ! »

L'instructeur en chef ne peut parler autrement qu'en élevant fort la voix et en mettant beaucoup de volonté au-dedans.

« Mais chacun de vous veut renouer avec la tradition des Larmeurs ! Chacun d'entre vous veut combattre au nom de ces guerriers et faire tomber ces étrangers qui peuplent nos forêts ! »

Le silence.

« Je n'ai rien entendu ! »

« Chef, oui chef ! » s'exclament alors la petite garnison.

Les yeux sont rivés sur leur instructeur en chef. Celui-ci leur conte alors une légende que tous connaissent. Celle d'êtres qui étaient doués d'une très grande sensibilité. Au contact de la douleur, des larmes de sang coulaient de leurs yeux. Alors, une rage innommable s'emparait de leur corps. Qu'il soit chétif, anorexique ou âgé de seulement huit ans. Tous les vaillants soldats et les grosses brutes reculaient devant l'assaut de cet homme solitaire. Ils mouillaient leur sous vêtement et fuyait les larmes aux yeux. Celles de la honte et de la peur.

« Chef, oui chef ! »

Les soldats entraînèrent alors leur corps de longues journées. Ils habituèrent leur organisme et leur psyché aux drogues qu'ils apprenaient à préparer. Certains ne résistaient pas aux puissants effets et mourraient alors envahi d'une toute puissance similaire aux mythiques larmeurs.

Ils avaient beau se maquiller le visage de substances abrasives qui piquaient leurs yeux et décuplaient leur vision en plus de ressembler aux antiques larmeurs, leur entraînement et les substances qu'ils ingéraient les faisaient ressembler à plus que des imitations. Ils étaient les nouveaux larmeurs.

Ils étaient peut-être les premiers larmeurs à fouler cette terre. Ces êtres mythiques n'étaient peut-être finalement que de belles légendes. Des histoires que l'on contaient aux enfants pour emplir leur rêves de héros purs.

L'entraînement achevé, la garnison nouvelle de ces faux-larmeurs s'en alla traverser la forêt aux arbres si gros et si proches les uns des autres. Il y avait tant d'humidité qu'ils avaient l'impression en tendant leur main devant eux, sous la forme d'une coupole, de récupérer assez d'eau pour hydrater leur corps. Les lianes pendaient nombreuses des cieux tandis que les lianes arc-boutées ne laissaient aucun répit à la vigilance de ces soldats.

Une première arquebuse tempêta dans le lointain.

« Préparez-vous ! »

La sueur se mêlait à la chaleur étouffante.

Une deuxième arquebuse cracha son plomb.

« Ils avancent vite. Soyez prêt à prendre de ces drogues à n'importe quel moment maintenant. »

Les regards étaient vifs. Les pupilles allaient d'un coin à l'autre de l'oeil. La moindre ombre faisait sursauter les plus braves. Chaque cri d'oiseau multipliait par deux le rythme cardiaque des plus sages.

Une troisième arquebuse arracha la moitié d'un visage d'un soldat.

Paniqué, un soldat se retourna pour inspecter leur sillage et chercher un signe de réconfort parmi un autre soldat.

« Camarade, ton maquillage coule sous tes yeux. »

_________________
Mes textes : ICI!

Mon animal totem ? Le paresseux. Il doit dormir dans les 18-20h par jour. Son coeur doit battre genre 5 fois à la minute. Un exemple à suivre pour tous !!! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sor6r

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28
Localisation : Charente-Maritime

MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   Dim 24 Juin - 0:40

Comme je n'ai pas lu, auparavant, de texte sur les larmeurs, j'ai du mal à comprendre la situation générale dans laquelle se situe l'action. Une guerre, ça oui mais laquelle. Le paragraphe où le chef conte la légende ne m'apporte pas suffisamment pour savoir qui sont ces êtres légendaires.

Je reste sur ma faim d'épique et légendaire. Je ne sais pas comment l'exprimer, disons que j'attendais un peu plus avec une titre comme "Larmeur : mythe ou réalité ?". Peut-être que le texte est trop court. Ou un manque de personnage précis auquel s'attacher, ceux croisés dans le récit n'ont pas de nom.

Sinon quelques petits points de détail ou fautes que j'ai repéré au passage.

"Une forêt humide et touffue. Au beau milieu de celle-ci se trouve un périmètre déboisé. Une trouée dans le champ vert" : ce n'est pas une trouée dans le champs, c'est une trouée dans la forêt et la trouée est le champ, me semble-t-il.

"Une nouvelle section de combat formé dans les plus anciennes traditions est venu en ce lieu pour parfaire leur éducation et partir à la guerre le plus rapidement possible" : formé et venu avec un e, parfaire son éducation, c'est de la section qu'il s'agit.

"Chef, oui chef ! » s'exclament alors la petite garnison." : s'exclame au singulier

"Ils mouillaient leur sous vêtement et fuyait les larmes aux yeux." : leurs et fuyaient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   Dim 24 Juin - 15:18

L'idée est vraiment bonne. Tourner l'histoire des larmeurs sous forme de 'Légende ou Réalité', j'ai aimé ! (Même si le titre est un peu trop froid à mon goût, mais c'est un détail Wink )

Pour faire bref : j'ai donc beaucoup aimé le potentiel de cette histoire, mais tu nous perds un peu à la fin, et c'est dommage. Je ne saurais dire pourquoi parce que, pourtant, la toute fin, la "chute" et elle aussi très bien trouvé et très belle/poétique !
Je crois qu'il faut que tu n'hésites pas à développer cette histoire, sur ce point je suis d'accords avec sor6r. On manque d'un personnage auquel s'attacher, d'une réflexion des hommes qui se battent. L'histoire est racontée d'un point de vu un peu trop "éloigné".

En tout cas tu as su créer une histoire originale à partir du concept du larmeur et c'est vraiment bien trouvé selon moi ! Bravo !

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   Lun 25 Juin - 1:10

Quand j'ai vu le titre, j'ai speedé !

Alors, tout comme Isil, j'ai kiffé le mythe ou réalité. La chute, j'ai bloqué sur le moment jusqu'à c'que mon cerveau réalise, et là, j'ai trouvé ça top ! Un texte très court, mais nickel pour ma fin de soirée. Merci !

De plus, j'me la pète vite fait, mais comme tu as repris l'idée du larmeur qui venait de moi, j'suis flatté et donc ne pouvait qu'apprécier ton texte.
J'en profite pour faire ma pub, pour combler les manques d'informations de Sor6r :
Pleure, larmeur, pleure !
Après, faut pas avoir la flemme de lire ! ^^

PS : Sor6r, pour ce qui est de la trouée au milieu du champ, je pense que ce qu'il appelait "champ vert", c'est la forêt. ^^

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sor6r

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28
Localisation : Charente-Maritime

MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   Lun 25 Juin - 17:48

"champ" pour "forêt", ah ben dans ma campagne, un champ c'est là où on a ôté la forêt pour cultiver à la place, il ne m'est donc pas du tout venu à l'esprit que l'un pouvait être l'autre, mais je le saurais maintenant Smile

PS : Iniourfeïss, j'irai lire quand ton texte dès que j'ai un grand petit moment. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycurge

avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 25

MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   Lun 25 Juin - 18:07

oO J'ai eu très peur !

Premier commentaire de sorc6r qui me "démonte" mon texte...

Puis vient Isil (très chère Isil qui à l'air d'aimer mon style ! ^^ A moins que ce ne soit le fait qu'elle soit admin et qu'elle lèche les fesses de tout le monde pour ne pas perdre les membres de son forum ? ^^)

En tout cas, merci pour vos commentaires. Vous m'incitez à poster plus de textes. A me confronter à vos avis. Je vais avoir peur. Avoir une boule dans le ventre à chaque fois que je me jetterais dans la fosse mais je m'y jetterais ! Promis !!

Bon, pour revenir aux commentaires... Oui, je le réalise de plus en plus... Je ne sais plus écrire. Je ne sais pas ce que je peux faire contre ça. Ça me désolé. Je ne sais même plus quand utiliser "ses" ou "ces" maintenant -_-

Résolvons cette question de "champ" maintenant. Lorsque j'ai écrit ce passage, je me voyais en hauteur. La forêt devient donc une espèce de grand champ uniforme et vert. Je réutilise le même mot pour expliquer le mot... Pas forcément top.

J'ai relu mon texte et je me rend compte qu'il manque quelque chose. Peut-être pas augmenter de beaucoup le texte mais y rajouter un petit paragraphe, une transition vers la fin.

Quant à la question de l'identité du vrai larmeur, je ne trouve pas cela nécessaire. Je m'explique. Ce que j'ai voulu créer, et je pense que vous l'avez perçu, est une sorte de texte qui place un nouveau point de vue sur le concept de larmeur. Je crois que j'ai choisi cette voix pour essayer de créer quelque chose d'original et parce que je ne voulais pas plonger dans un texte fantastico-médiéval et avoir des ressemblances avec le texte Iniourfeïss. C'est pour cela qu'il n'a pas de nom.

Puis, maintenant que j'y pense, je trouve que ce texte fait office d'introduction à quelque chose de plus long, non ? J'ai l'impression comme vous que cela demande à être exploité. Peut-être le ferai-je ? (Question rhétorique)

_________________
Mes textes : ICI!

Mon animal totem ? Le paresseux. Il doit dormir dans les 18-20h par jour. Son coeur doit battre genre 5 fois à la minute. Un exemple à suivre pour tous !!! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   Lun 25 Juin - 21:14

Lycurge a écrit:
(très chère Isil qui à l'air d'aimer mon style ! ^^ A moins que ce ne soit le fait qu'elle soit admin et qu'elle lèche les fesses de tout le monde pour ne pas perdre les membres de son forum ? ^^)

Voilà.

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
sor6r

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28
Localisation : Charente-Maritime

MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   Mer 27 Juin - 13:14

Mais euh... euh mais... j'ai démonté tant que ça ? Embarassed

S'en va chercher des pointes et un marteau, si j'ai cassé quelque chose je me ferais une joie d'aider à la réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycurge

avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 25

MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   Mer 27 Juin - 13:23

non, tu ne m'as pas demonte. C'est juste que tu as ete le premier a poste et que tu n'as pas ete emballe par mon texte. Donc j'ai ete un peu decu et tu m'as fait peur parce que je pensais que les autres reagirait de la meme facon. Voila tout ! Wink

_________________
Mes textes : ICI!

Mon animal totem ? Le paresseux. Il doit dormir dans les 18-20h par jour. Son coeur doit battre genre 5 fois à la minute. Un exemple à suivre pour tous !!! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaklan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 31
Localisation : Campagne Lyonnaise

MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   Mar 3 Juil - 13:20

Bonjour,

Sur le style, pas grand-chose à dire. Le texte est agréable à lire, le style est fluide, et le français correct. Tu as un style de lecture que j’aime lire dans l’ensemble, je n’aurai donc aucun mal à me replonger dans tes textes Wink

Sur le fond par contre, j’ai quelques manques (surement du au fait que je ne connais pas le contexte) :

  • La description des personnages est assez légère, du coup j’ai du mal à situé l’époque du récit. Globalement mon raisonnement à été le suivant : Au début du parle de garnison, d’instructeur, puis vient le « Chef, Oui chef ». Là mon imaginaire était donc sur une période quasi contemporaine, avec des soldats armées de fusils d’assaut :p Puis le texte continu et je voit soudain le mot « arquebuse ». Aie ! Mon imaginaire est obligé de switcher en rapidité du soldat moderne vers le 15-16ème siècle. Dans ce cas, le « Chef, Oui chef » me gène un peu car il n’est pas, dans ma tête, associé à cette période.
  • Le texte donne finalement trop peu d’élément pour comprendre les Larmeurs et leurs histoires. Il manque en fait un petit passage d’introduction centré sur eux.
  • Et vient la fin qui tombe avec surprise : le ton au début est épique et finalement nos guerriers, auxquels on s’est un peu attaché, se font massacré. Certains trouveraient l’idée génial et adorerai ça, moi j’ai des envies d’épiques, la fin me dérange donc un peu Wink


En espérant que mes remarques te seront utiles Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fusina-jdr.org
Lycurge

avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 25

MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   Mar 3 Juil - 13:28

Je prend en compte tes remarques !

Et je crois que tu la goutte qui fait deborder le vase. Dans le sens ou cet avis supplementaire me donne envie de reecrire une version qui satisfierait plus vos demandes, vos attentes.

Je vais donc reflechir plus en profondeur sur ce que j'ai deja fait, combler les lacunes, creer un contexte moins flou (ce qui fait me rappeler que sur un forum RP ou j'etais, on me disait aussi que mes textes etaient flous... mais je ne me rappelle pas si c'etait dans un bon sens ou non.).

Je pense que si je reprend cette histoire (pourquoi ecrire un si puisque je viens de dire que je la reprenais ^^). En reprenant cette histoire donc, je serais oblige de faire plus long. Je serais oblige de sortir ce larmeur de l'inconnu et quitter cet atmosphere de fait historique, de renaissance des larmeurs... Enfin, le fil rouge qui m'avait guide dans mon ecriture.

_________________
Mes textes : ICI!

Mon animal totem ? Le paresseux. Il doit dormir dans les 18-20h par jour. Son coeur doit battre genre 5 fois à la minute. Un exemple à suivre pour tous !!! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 30
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   Ven 6 Juil - 21:25

Après une longue absence, je viens sur le forum et hop, un texte sur les larmeurs... Je viens donc le lire et je trouve que tu as bien géré ton idée.

Mythe ou réalité, c'est une idée originale et j'apprécie ça !

Je trouve néanmoins que l'idée de groupe de larmeurs n'est pas en concordance avec le personnage. Mais bon comme c'est un nouveau concept que tu nous proposes, cela ne choque pas tant que ça Smile

En gros, j'ai bien aimé ton texte même s'il est un peu court...

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Larmeur : mythe ou réalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Larmeur : mythe ou réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Titanic, mythe et réalité
» Blair witch Mythe ou Réalité
» 2012, mythe ou réalité...
» Cazzomir, mythe ou réalité??
» Starflower espagnol ? mythe ou réalité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Fantastique-
Sauter vers: