*
 

Partagez | 
 

 le dragon céleste [fantastique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
littéra54240

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 20
Localisation : JOEUF

MessageSujet: le dragon céleste [fantastique]   Lun 2 Juil - 18:37

Bonjour à tous, voici le début de mon chapitre 1:

CHAPITRE 1 : Découverte et présentation

Une brise légère tapa contre le carreau de la chambre de Palva. Elle ouvrit les yeux et resta coucher un instant. Palva laissa son regard se promener dans sa chambre et tomba sur une de ses nombreuses photos. C’était une photo d’elle et de sa cousine, Ismia. Une vague de nostalgie l’envahit, mais elle la chassa aussitôt. Aujourd’hui, était un jour spécial, elle avait désormais 16 ans. « Et rien ne pourra me gâcher ce plaisir, pensa-t-elle », elle s’apprêtait à descendre à la cuisine, lorsqu’une vision s’empara de son esprit :
Elle vit un vieux dragon, dans un jardin, le plus beau qu’elle n’ait jamais vu. Il semblait chercher de l’aide, le temps semblait compté.
Lorsqu’elle retrouva ses esprits, elle était encore sous le choc. Ce n’était pas tellement à cause de ce qu’elle avait vu, mais cela lui semblait un destin qui s’avançait à grand pas et pire il lui sembla que cela la concernait. Elle continuait de chercher une explication logique, lorsqu’un des bruits provenant de la cuisine, lui fit signe qu’il était l’heure de rejoindre sa famille pour déjeuner. Elle mit cet évènement dans un coin de sa tête, refit sa coiffure, régla les derniers détails et descendit. Lorsque qu’elle fit son apparition dans la cuisine, elle vit sa mère et son père accoudés à la table. Ses parents se levèrent en même temps et vint chacun leur tour déposé un baiser sur le front de Palva. Elle leur sourit et vint s’asseoir, sa mère déposa un bol de chocolat fumant avec des tartines de groseilles. Elle dégusta en silence son petit déjeuner, puis demanda :
« Je ne vois pas, Lysandre, il n’est toujours pas réveillé ?
-Si, il est parti il n’y a pas longtemps, mais il va revenir, répondit sa mère
-Ah, sais-tu où il est parti, il est tellement tête en l’air, rigola Palva
-C’est vrai, il tient de son père, et puis c’est ton cousin, dit son père en souriant
-Oui, m’empêche, il ne pas encore souhaitait mon anniversaire, se vexa-t-elle
-Quand il reviendra, il te le souhaitera, ne t’en fais pas, la rassura sa mère »
A cet instant, la porte s’ouvrit, et Lysandre apparut. Palva se leva, et vint saluer son cousin. Lysandre la salua à son tour, et lui souhaita un joyeux anniversaire, il lui offra également un magnifique bouquet de rose.

Palva remonta dans sa chambre, le bouquet en main et le mit dans un vase. Elle allait sortir de sa chambre, lorsque qu’une autre vision s’empara de son esprit :
Elle se vit dans une clairière, près du lac des orchidées. Elle avançait sans savoir où elle allait, seule ses jambes semblaient le savoir. Elle arriva soudain près d’une grotte et attendit. Puis une forme surgit, ses traits se découpaient parfaitement dans l’ombre. C’était un majestueux….
A cet instant la vision s’effaça lentement de son esprit, elle resta là haletante et doucement reprit sa respiration. Elle s’efforça de comprendre pourquoi, depuis ce matin elle avait des visions. Et puis doucement, elle se fit une raison, ces visions semblaient vouloir lui dire de les suivre. « Demain, je vais me rendre à cette clairière, et peu importe ce qui arrivera, décida-t-elle ». Sa décision fut prise, elle serait là-haut demain, sans faute. La porte s’ouvrit, et Lysandre apparut. Elle s’apprêtait à lui demander conseil, mais se ravisa « Après tout, cela ne semble que me concerner, pensa-t-elle ». Lysandre, sembla remarquer son trouble, et lui demanda :
« Tu m’a l’air un peu pâle, tout vas bien ? demanda-t-il
-Tout vas très bien, ne t’inquiète pas, la rassura-t-il.
-Bien, n’oublie pas d’être en forme pour ce soir, dit-il
« Pour ce soir ? pensa-t-elle. Ah oui, c’est vrai, qu’il y a une fête pour moi et trois autres filles. » Dans le village où habite Palva, son village s’appelle Ploguais. Quand les jeunes filles atteignent l’âge de 16 ans, une fête est donnée en leur honneur. Lors de cette fête on célèbre leur entrée, dans le monde des jeunes adultes. Palva lança joyeusement :
-Ne t’en fais, j’attends cette fête depuis longtemps, et rien ne m’empêchera de m’amuser.
-Bien, au fait tata m’envoie te dire que ta robe sera bientôt là, dit-il.
-Enfin, tu viens toujours ce soir, s’enquit-elle.
-Ne t’inquiète je ne te lasserais pas toute seule, lança-t-il avec un clin d’œil complice. »
Palva sourit et se coucha.

Elle sombra bientôt dans un profond sommeil, là où ses visions, reprirent de plus belle. Tout était calme à Ploguais, un calme qui ne durera pas, dans quelles heures, tout serait transformé en un lieu de fête.
Palva sentit une main sur elle, puis entendit quelqu’un prononcer son nom. Elle ouvrit doucement les yeux, et vit sa mère penchait sur elle :
« Palva, il est l’heure de te préparer, ta robe est là, dit sa mère en la secouant.
-Ma robe est là, grommela-t-elle d’une voix ensommeillée.
Palva se redressa soudain, et regarda l’heure. Le réveil affichait déjà quatre heures. Elle regarda sa mère effarée, elle avait dormi plus longtemps qu’elle ne le pensait. Elle se leva en hâte, et chercha sa robe du regard. Son regard la trouva, « Elle est tout simplement magnifique, pensa-t-elle aussitôt. » C’était une robe noire, le haut était un bustier sans bretelle. La jupe de couleur noire également, était fendue et faite de plume, qui allait au ras du sol. Sa mère laissa Palva seule un moment, pour enfiler sa robe. Puis elle arriva cinq minutes après, les bras chargés de maquillage, de pince… Elle fit asseoir Palva, et entreprit de relever ses longs cheveux bruns noisette, en une queue. Puis elle lui boucla les cheveux, et laissa pendre deux mèches sur le côté de son visage, qui elles étaient lisses. Ensuite, elle s’occupa de son maquillage, elle choisit pour souligner l’éclat de ses yeux verts émeraude, un mascara noir et du crayon noir. Puis, elle mit du fard à paupière légèrement bleuté. Enfin, Palva fut prête et alla se regarder dans le miroir. Elle m’en revit pas du changement opéré, la jeune fille qu’elle était, avait était remplacé par une superbe jeune femme. Elle sourit, et descendit fière de ce qu’elle était. En arrivant dans la cuisine, elle que son cousin avait également mis un costume, qui s’accorder parfaitement avec ses cheveux noirs corbeaux et ses yeux marrons.


Dernière édition par littéra54240 le Mar 3 Juil - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaklan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 31
Localisation : Campagne Lyonnaise

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Mar 3 Juil - 0:16

Hello,

Je vient de lire le texte et voici quelques retours Smile

Les réussites

  • Globalement le récit est cohérent. Les actions s'enchainent de façon assez logique ce qui est plutôt agréable.

  • L'histoire à l'air intéressante, tu en livre juste assez pour donner envie d'en savoir plus Wink


Les points à retravailler


  • L'utilisation du passé simple n'est pas forcément une bonne idée. Pour dire vrai je suis allergique aux récits écrit avec ce temps : le récit est souvent moins fluide, il y a plus de fautes de conjugaisons, et certains verbent donne une impréssion étrange. Je pense que ton récit, principalement centré sur de l'action, serait plus agréable au présent.

  • Au sujet des visions, elles arrivent beaucoup trop "sans prévenir". Qu'est-ce que avoir une vision pour toi ? Un flash où tu voit des images ? Ton esprit qui s'embrume quelques instants ? Une sorte de rêve éveillé ? Tu doit faire ressentir ta vision de la chose au lecteur.

  • Toujours au sujet des visions, pour moi le passage en italique est limite une faute typographique. Il n'y a pas réèllement de raison pour isoler ainsi ce qui est une description, au même titre que le reste.

  • Attention aux redonances. Typiquement : "Elle a une vision : elle vit" => là, si le lecteur n'a pas comprit que ça passait par la vue Wink

  • Au niveau du rythme, je pense qu'avec un peu plus de description tu pourrai facilement avoir le double. Pense bien a faire appel aux 3 sens principaux (odorat, vue, ouïe) dans tes descriptions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fusina-jdr.org
littéra54240

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 20
Localisation : JOEUF

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Mar 3 Juil - 10:28

Merci de m'aider, déja Armaklan.

-Pour le passé simple je les utilisais, parce que quand j'écris des textes comme ça au présent sa me fais comment dire bizarre.

-Pour moi une vision, c'est comment dire voilà une sorte de rêve éveillé. Et, je pensais que les visions se mettais en italique, mais comme ce n'est pas ça, je vais les enlever du coup. Du coup, lorque tu dis de mettre elle vit, je dois mettre seulement ça, parce que je pense que préciser de quoi il s'agit, et important.

-Je vois je vais donc mettre plus de référence au sens.

Merci Armaklan, je vais corriger de ce pas, sa m'a bien aider!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaklan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 31
Localisation : Campagne Lyonnaise

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Mar 3 Juil - 10:46

littéra54240 a écrit:
Merci de m'aider, déja Armaklan.

-Pour le passé simple je les utilisais, parce que quand j'écris des textes comme ça au présent sa me fais comment dire bizarre.

-Pour moi une vision, c'est comment dire voilà une sorte de rêve éveillé. Et, je pensais que les visions se mettais en italique, mais comme ce n'est pas ça, je vais les enlever du coup. Du coup, lorque tu dis de mettre elle vit, je dois mettre seulement ça, parce que je pense que préciser de quoi il s'agit, et important.

-Je vois je vais donc mettre plus de référence au sens.

Merci Armaklan, je vais corriger de ce pas, sa m'a bien aider!

Je comprend assez bien cet étrangeté, j'ai exactement le même soucis => à l'école on nous enseigne à écrire nos rédactions au passé simple. Je m'efforce maintenant à utiliser le présent et j'en suis, personnellement, bien plus satisfait Smile

Pour l'histoire de la vision, ce que je voulais dire c'est que le terme "vision" inclut déjà l'appel au regard. Derrière tes deux points tu peut, il me semble, directement passé à la description de ce qui est vu et ressenti. Inutile de remettre "elle vit" justement. Pour l'usage de l'italique, là je ne suis pas un expert mais personellement ça m'a fait étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fusina-jdr.org
littéra54240

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 20
Localisation : JOEUF

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Mar 3 Juil - 10:55

Je comprends pour le présent, mais étant donné que je me sens plus à l'aise sur l'emploi du passé simple, je vais le garder (ne t'inquiete pas j'ai un bescherelle).

Elle vit un vieux dragon, dans un jardin, le plus beau qu’elle n’ait jamais vu. Il semblait chercher de l’aide, le temps semblait compté.

Par exemple, quand je parle de cette vision, je pourrais dire plutôt:
Elle vit un vieux dragon, dans un jardin aux senteurs merveilleuses et aux plantes les plus belles qu'elles aient jamais vues. Soudain le dragon, posa son regard sur le sien, et elle sut que le temps lui été compté, son regard implorait de l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaklan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 31
Localisation : Campagne Lyonnaise

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Mar 3 Juil - 11:21

On s'est mal comprit pour le second point (même si je préfère déjà la seconde version).

Ton texte initiale était :
Citation :

lorsqu’une vision s’empara de son esprit :
Elle vit un vieux dragon, dans un jardin, le plus beau qu’elle n’ait jamais vu. Il semblait chercher de l’aide, le temps semblait compté.

Afin d'éviter le redondance du vision tu pourrai faire cela :
Citation :

lorsqu’une vision s’empara de son esprit : un vieux dragon, dans un jardin aux senteurs merveilleuses et aux plantes les plus belles qu'elles aient jamais vues. Soudain le dragon, posa son regard sur le sien, et elle sut que le temps lui été compté, son regard implorait de l'aide.

L'information de vue est déjà présente, inutile de la redonner.

Ensuite tu le dit toi même "une sorte de rêve embrumé", pourquoi ne pas l'écrire ? ce qui donnerai :
Citation :

lorsqu’une vision s’empara de son esprit, une sorte de rêve éveillé l'emparant sans crier gare, : un vieux dragon, dans un jardin aux senteurs merveilleuses et aux plantes les plus belles qu'elles aient jamais vues. Soudain le dragon, posa son regard sur le sien, et elle sut que le temps lui été compté, son regard implorait de l'aide.
( a retravailler, là g vraiment jeté ma phrase pour te passer l'idée).

Cet ajout, au moins la première fois que tu utilise le terme vision, permet de faire passer TA façon de voir les visions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fusina-jdr.org
littéra54240

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 20
Localisation : JOEUF

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Mar 3 Juil - 11:28

Ah d'accord j'ai bien compris, c'est vrai que ça sonne mieux! Merci pour l'idée que je vais travaillais Smile

Que penses tu de ça:
elle s'apprêtait à descendre à la cuisine, lorq'un un de ces rêves éveillés s'empara de son esprit:
Un vieux dragon,dans un jardin aux senteurs merveilleuses et aux plantes les plus belles qu'elle ait jamais vues. Soudain le dragon, posa son regard sur le sien, elle sut que le temps lui été compté, son regard imploré de l'aide.

Et pour la deuxième, je retravaille de la même façon cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Mar 3 Juil - 19:47

Avant de commencer, je précise que je n'ai pas lu le commentaire d'Armaklan, désolé, donc, si je répète quelque chose.
Si, j'ai juste lut sa remarque et la tienne sur le passé simple...Utilise l'imparfait, c'est ce qui rend un texte le plus naturel, et le plus fluide. Je n'aime pas du tout les textes au présent, et le passé simple...moui...bon...Voila.


Yosh Litté !

Tout d'abord j'ai une question, le nom de ton chapitre...c'est "Découverte et présentation" ? Encore, découverte, ça passe...mais le mot "présentation" me paraît...Sortit tout droit d'une encyclopédie. Ou alors des petits livres qu'on peut avoir avec les jeux vidéos, qui te présentent les persos...En tant que lectrice, j'ouvre toujours un peu les bouquins qui commence à m'intéresser, en lisant quelques titres de chapitres, et quelques mots...Si je lis "chapitre 1 : Découverte et présentation", va falloir un argument de choc pour que je décide de lire, d'acheter le livre !
C'est pas méchant hein, c'est juste que les titres, dans un écrit, sont toujours TRES important. Ca peut beaucoup changer.

Ensuite, je trouve que le début est un peu...rapide. Elle se lève et BOOM elle a une vision et elle a l'impression qu'un destin arrive...Un destin qui LA concerne (j'trouve que ça fait un peu bizarre de parler de destin et de dire que c'est en rapport avec elle, un destin, c'est pas une entité comme ça, au hasard, c'est toujours assimilé à quelqu'un voir quelque chose, et se serait très étrange qu'elle ai une vision d'un destin qui ne la concerne pas du tout, dans le sens ou, je veux dire, comme tu as formulé ta phrase, on dirait que le destin est une créature "un destin qui arrivait à grand pas" ...et si elle a eu cette vision, et qu'il est question de destin, c'est sûr que ça va la concerner...Oui je sais, c'est pas très claire ce que je dis mais bon...voila).
Peut être que cette vision est amené un peu trop maladroitement...pourquoi ne pas la transformer en rêve récurrent, ou la laisser en vision mais l'amener un peu plus tard ? Ou bien je sais pas moi...
Ce n'est qu'un avis, je précise.

Juste un peu après, tu écris "lorsqu'un des bruits provenants de la cuisine", je changerais ça en "lorsqu'un bruit provenant de la cuisine", car si tu dis "l'un des bruits", tu impliques qu'il y a eu des bruits en provenances de la cuisine depuis le début, mais tu n'en parles pas, donc pas la peine de l'écrire...Tu vois ce que je veux dire ?

Fait attention à bien te relire, les fautes d'orthographes, ça, je peux comprendre, je suis moi même super nulle...mais les fautes genre "son père et sa mère vint" ou "lorsque qu'elle" son facile à éviter, car elles sont assez énormes :p.

Le fait qu'elle mette cet évènement bizarre dans un coin de sa tête, comme ça, me paraît peu naturel. Ou alors elle a une faculté d'occulté certains évènements assez impressionnant...En fait, si tu veux, imagine ce que tu aurais fait à sa place. Tu aurais été un peu perturbé non ? Peut-être pourrais-tu ajouter quelques petites choses qui montrent qu'elle est un peu ailleurs, alors qu'elle est avec ses parents. Une remarque de son père ou de sa mère lui demandant si ça va etc...

Il y a quand même pas mal de répétition. Ca, c'est un truc facile à éviter, utilise juste un max' de synonymes et tout et tout Smile.

Hum...quelque chose qui m'échappe. Elle dit que Lysandre est tête en l'air, et son père répond "oui, il tient ça blahblahblahblah...et puis, c'est ton cousin" ...je vois pas trop le rapport. Pourquoi lui dit-il "et puis, c'est ton cousin ?"

Aïe Aïe Aïe, fait VRAIMENT attention aux fautes terribles du genre " Il ne pas encore souhaitait mon anniversaire", non seulement c'est pas français, mais y a une faute sur le verbe assez terrible là quand même..."souhaitait"..."souhaité" !! Faut faire attention ;-).

Hum...Suivre les visions, d'acc', mais...Elle sait déjà où est la clairière ? Et comme ça, elle se dit que si elle a des visions, c'est parce qu'elle doit aller à l'endroit de cette dite vision ? Ca me semble;..étrange. Peut-être pourrait-elle se dire "Je devrais trouver l'endroit de mes visions" plutôt que de dire direct "ok j'ai comprit chère visions, j'vous suis"...T'vois c'que j'veux dire ?

L'explication de la fête des filles qui entre dans le monde des jeunes adultes est un peu brouillonne, on comprend, mais c'est pas super bien écrit (le prend pas mal hein). Dans le sens où ça manque de ponctuation, y en a, mais mal placé, et y a un changement de temps un peu perturbant aussi...

J'ajoute une nouvelle couche au mot manquant, ou non finit..."dans quelles heures" ...Plus "dans quelques heures" non ? Y a pleins de petites choses comme ça, la seule solution : te relire bien comme il faut, sans zapper un mot Smile.

Pour les visions quand elle s'endort...On sait pas du tout ce que c'est...peut-être pourrais-tu préciser ?

Elle met une robe et une jupe...en même temps ? Euuuh...Je suis pas super calé niveau robe et jupe, j'en met très peu souvent, mais...ça se porte pas en même temps si ? Je dis ça parce qu'elle a une robe sans bretelle noire, et une jupe noire...Uhuh. A moins que par jupe, tu parle du...hum...bas de la robe.

Sinon, tu utilises trop le mot "puis"...C'est terrible, au bout d'un moment, j'ai l'impression que mon chien me raconte sa journée ! (encore une fois, faut pas le prendre mal, j'ai juste un problème avec les répétitions).

Enfin, tu fais souvent une erreur assez "inadmissible", que j'ai déjà pointé du doigt, mais là, je le refais. Tout à l'heure, tu avais écrit "souhaitait" au lieu de "souhaité"...là tu as écrit "accorder" au lieu de "accordait"...Attention là quand même ! C'est vraiment une énorme faute !


Bref, en conclusion : y a pas mal de trucs à changer, améliorer, corriger...(normal, sinon, ça servirait à rien...), mais l'idée de base me paraît assez bien. Tu dis juste assez pour avoir envie de continuer, même si ce juste assez n'est vraiment pas grand chose (au final, on sait rien du tout...mis à part qu'elle va fêter ses 16 ans, et qu'elle décide d'aller à l'endroit où se passe ses visions), et on a quand même envie de savoir ce qui va se passer.
Perso', je lirai la suite avec plaisir, par curiosité, et pour voir si tu tiens compte de nos petites remarques ! Smile. Si tu repostes le même chapitre en amélioré, préviens moi !

(HS, j'en profite pour faire ma propre pub, j'ai écris un texte quand j'avais 13 ans, appelé "Lyana Valkorth", il doit être dans la partie texte, "imaginaire"...et je l'ai aussi amélioré un peu et posté dans la partie "roman"...Si tu pouvais me dire ce que tu en penses :p...Oui, j'ai pas honte de faire ma propre pub comme ça UxU").



_________________
Je suis un dinosaure.


Dernière édition par Mnémosyne le Mer 4 Juil - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
littéra54240

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 20
Localisation : JOEUF

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Mar 3 Juil - 23:23

Waouh, merci pour ce commentaire détaillé, après tout ça je vais en repostait un corriger. Merci beaucoup Mnénosyne, tes indications m'aident beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Mer 4 Juil - 19:18

Mnémosyne a écrit:
Si, j'ai juste lut sa remarque et la tienne sur le passé simple...Utilise l'imparfait, c'est ce qui rend un texte le plus naturel, et le plus fluide. Je n'aime pas du tout les textes au présent, et le passé simple...moui...bon...Voila.

Je suis d'accord pour l'imparfait. Dans un récit, c'est ce qui me semble le plus fluide et le plus naturel aussi, c'est tout à fait les mots.
A savoir, aussi, que s'il y a de l'imparfait, il y aura forcément du passé simple.
Le tout est de savoir manier les deux, ce qui vient avec la pratique et beaucoup de lecture pour en comprendre le mécanisme. Je peux l'expliquer plus longuement si tu le souhaites.

Alors, pour mes impressions de lecture, je risque de répéter mes compagnons, mais je me lance.

N'hésite surtout pas à décrire sa vision. C'est quelque chose qui la choque, donc on doit comprendre pourquoi : que ressent-elle avec cette vision ? De la peur, une peur divine, une peur primaire ? Mais a-t-elle vraiment peur ?
Et physiquement ? Lorsque la vision s'empare de son esprit, elle est réveillée. Ce doit être choquant, mais a-t-elle mal à la tête ? Des sueurs froides, des tremblements ? Ou est-elle juste soudainement figée sur place ?
Oui, j'en fais des caisses, mais c'est pour bien me faire comprendre ^^

Dans tes dialogues, il y a un problème de ponctuation, donc de rythme. La musique des dialogues ne me semble pas naturelle. N'hésite pas à lire à voix haute !
Par exemple, la première phrase : "Je ne vois pas, Lysandre, il n’est toujours pas réveillé ?", il y a une virgule en trop. On ne fait pas de "pause" avant Lysandre : ce serait donc plutôt : "Je ne vois pas Lysandre. Il n'est toujours pas réveillé ?"
Simple impression personnelle Wink

N'hésite pas, non plus, à mettre les pensées en italique.
Elle est magnifique, pensa-t-elle aussitôt.

Pour le reste, m'zelle Mnémosyne t'a tout dit !

Bref, ce sont des petits défauts que tu peux corriger avec la pratique. A quinze ans, j'écrivais bien plus mal que toi, et j'ai fait des progrès avec le travail.
L'histoire est là, on est intrigué par ces visions et cela donne envie de savoir la suite, vraiment. Alors ne lâche pas et continue d'écrire toujours plus ! Wink

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Sam 7 Juil - 12:13

Salut Littera, voilà quelques corrections et proposition, toutes personnelles.

Spoiler:
 

Voilà, ce fut long et c'est plein de couleur, pourtant ne t'inquiète pas, ça ne signifie pas que c'est "mauvais". Si c'est ton premier écrit, sache même que c'est très bien et qu'au niveau des fautes, tu t'en sors très bien. Avec le temps, et les relectures, tu pourras vite supprimer celles qui sont automatiques (enfin, la plupart).

Je remarque deux ou trois choses à travailler.
La première, c'est le côté brut. Elle a une seconde vision et se dit que son destin va changer. Qu'elle ira. Si c'est tellement fort, il faut nous le décrire davantage, montrer la puissance de l'appel du dragon et la force de la certitude qui l'étreint.
Deuxième, les virgules, le rythme, les "et". Il faut que le tout glisse avec naturel. Quand on parle, on baisse la voix sur un point de fin de phrase, et on la lève avec une virgule. etc. Toujours se relire comme si on parlait à quelqu'un.
Troisième, tu n'utilises jamais les points quand tes personnages parlent. C'est très étrange. Regarde bien tes phrases et tu verras qu'à chaque dialogue, ils parlent en virgules, et disent tous leur truc sans jamais user du point. C'est pas une faute, mais c'est tellement récurrent qu'on voit que ce n'est pas volontaire. si tu ne sais pas comment ça fonctionne les points et les virgules en dialogue, n'hésite pas et demande ^^

Voilà. J'ai pris beaucoup de temps pour te faire ça et j'espère que ça te sera utile. J'ai peu corrigé la fin. A toi de le faire Wink

J'appuie totalement Isil (Mnémo, qu'est-ce que tu racontes comme bêtise !!!) quand elle dit
Isil a écrit:
A savoir, aussi, que s'il y a de l'imparfait, il y aura forcément du passé simple.
Le tout est de savoir manier les deux, ce qui vient avec la pratique et beaucoup de lecture pour en comprendre le mécanisme. Je peux l'expliquer plus longuement si tu le souhaites.
Et encore une fois Isil quand elle parle d'user des italiques pour les pensées.
D'ailleurs, tu peux utiliser les italiques et virer les guillemets en fait. Ça devient désuet, de plus en plus.

Moi, à quinze ans, j'avais un projet d'histoire et c'était tellement nul que j'ose pas te résumer l'idée. Aussi, je te dis de continuer et de chercher à toujours améliorer ton écrit quand tu nous proposes un chapitre. Je tiens à savoir comment ça va se passer avec le dragon.

Ok, je finis sur ça. J'ai assez parlé et c'est un trait récurrent qui me fait défaut. haha.
Bon début, malgré les points faibles, et je dirais que tu commences sur une bonne vois =) continue, ne lâche pas l'affaire et essaie d'appliquer les propositions que tu trouves pertinentes et de comprendre celles qui te sembles étranges =)

A plus !

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Sam 7 Juil - 12:19

Myrien a écrit:

(Mnémo, qu'est-ce que tu racontes comme bêtise !!!)



Quand je parle de l'imparfait, ça va de soit que le passé simple va avec.

Et quand je disais "le passé simple...Mouais voila" (ou un truc du genre), je parlais des textes UNIQUEMENT au passé simple.

'Tension a pas déformé mes paroles Sir Myrien ;-).

Du coup, je vois pas trop quelle "bêtise" j'ai pu dire..

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Sam 7 Juil - 12:46

Un texte uniquement au passé simple est aussi impossible (dans un texte normalement constitué) qu'un texte uniquement à l'imparfait. Nous sommes d'accord.

Donc toi, tu disais "imparfait" en pensant "imparfait et passé simple" et tu disais "passé simple" en pensant "uniquement passé simple". Tu comprends pourquoi on s'est mal compris ? On ne déforme pas (comme tu dis) ce que tu dis mais plutôt : on a pas compris ce que tu voulais vraiment dire.

Il n'y a donc pas de bêtise, mais tu dois faire attention aux mots que tu utilises et préciser ta pensée sinon ça induit en erreur. Comme maintenant avec Isil et moi.

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Sam 7 Juil - 13:06

En fait, il manque tout simplement un mot, car j'ai écrit trop vite.

"Utilise AUSSI l'imparfait, c'est ce qui rend un texte le plus naturel, et le plus fluide. Je n'aime pas du tout les textes au présent, et le passé simple...moui...bon...Voila. "

Et du coup, le sens de la phrase change. Là, on comprend que je parle de l'imparfait et du passé simple, ou uniquement du passé simple...Enfin, je trouve. J'ai juste écrit trop vite, donc oublie d'un mot. Comme quoi, parfois, un p'tit mot peu tout changer.

J'ferai attention la prochaine fois.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
littéra54240

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 20
Localisation : JOEUF

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Sam 14 Juil - 17:00

Rebonjour à tous et à toutes, pendant c'est vacances j'ai refléchi à l'histoire, voilà quelques modifications que je vais apportées (accompagnées parfois d'exemple):

-Je compte supprimer l'histoire de la fête et du coup les descriptions pour les préparatifs.

-modifier les dialogues

-retarder le moment ou je parle des visions. Je compte également les tourner d'une autre façon, là les visions se passeront vraiment quand elle dort.
Ex pour la deuxième: Elle rêvait lorsque d'un coup, il fut balayé quand elle ouvrit les yeux le décor avait radicalement changé, elle était dans une clairière, au loin elle entendait le bruit étouffé du ruisseau qui se jette dans le lac des orchidées.....
Pour la première: Elle était en plein cauchemar, lorsq'une onde de chaleur le chassa et l'envahit. Elle se sentait bien, même très bien. Tout un coup, elle remarqua quelque chose, qu'elle n'avait jamais vue approchait. Lorsqu'il fut à bonne distance, elle resta ébahi, c'était un vieux, très vieux dragon.....

Voilà, un petit peu ce que je compte faire, si vous voulez me dire ce que vous en pensez, allez-y.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Dim 15 Juil - 20:45

Salut Littéra,

Ca se tente. Pour les visions, je pense qu'il faudrait garder l'idée d'évolution. En trois temps, comme "tout" ^^
Une fois quand elle dort. Rapidement oubliée mais qui laisse une sensation.
Une fois éveillée, fugitive mais persistante. Impression de réalité, sentiment de "réel" et d'appel.
Une fois évillée, puissante, qui la convint !

Sinon ok, lance-toi, et n'oublie pas aussi que retravailler un texte, toujours, c'est aussi rendre le risque d'en faire un patchwork qui ne tient plus.
Donc réécrit, et si ça couac, pa de souci tu laisses décanter, tu écris la suite, et un jour tu réécriras le chapitre 1 de tête, sans te servir du texte déjà écrit.
Bonne continuation, toujours.

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
littéra54240

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 20
Localisation : JOEUF

MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   Dim 15 Juil - 23:22

merci myrien! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le dragon céleste [fantastique]   

Revenir en haut Aller en bas
 
le dragon céleste [fantastique]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Highgate
» Dragon, amants et soleil couchant
» histoire fantastique dbz
» Femme et Dragon
» HOMME-DRAGON (Dragon-Man)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Fantastique-
Sauter vers: