*
 

Partagez | 
 

 D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Lun 17 Oct - 17:53

J'ai écrit ce petit texte à la base pour un concours ayant pour thème "d'où vient notre envie d'écrire?". Au final je n'avais aucune envie de répondre sincèrement parce que mon récit serait devenu d'un mielleux écoeurant. Du coup, je me suis amusée.
Bref, au final, je ne participe pas au concours parce que 7 euros de frais d'inscription pour une association qui s'appelle "Récits de vie"... Non. Mais cela n'engage que moi ! Very Happy

___


L’envie de se pavaner d’écrire


D’où vient mon envie d’écrire ? Question étrange s’il en est. La vérité, c’est que tout le monde fait mine de ne pas savoir d’où vient cette passion dévorante de poser des mots sur du papier ou un traitement de texte. Heureusement, je suis là pour dévoiler cette triste vérité qu’est la réponse.

L’écrivain est l’être le plus mégalomane de la terre. A côté de ça, les jeunes demoiselles sans cervelles qui se trémoussent sur un air latino lors d’une quelconque émission de télé réalité sembles être des modèles de chasteté et de retenu. Vous ne me croyez pas ? Oh… c’est sans doute parce que l’orgueil de celui qui écrit est soigneusement caché par l’acte solitaire qu’est l’écriture. L’imagerie populaire l’imagine du coup coincé dans un grenier, une plume d’oie tâchée d’encre à la main, un chat sur les genoux, regardant de temps en temps par le velux la pluie de novembre qui tombe à grosses gouttes. Foutaises ! L’écrivain est mal coiffé, cerné jusqu’au menton, vie la nuit et répond par grognements à ses semblables. Il prend pour excuse l’art de placer les mots pour ne plus se laver et pense – par-dessus tout ! - que personne ne peut comprendre cette noble activité.

Ne nous blâmez pas parce que nous nous pensons supérieur. Car il faut l’avouer : nous sommes indéniablement plus doués que vous dans certains domaines. Certes, je suis incapable de danser comme mes jeunes compagnons dans une de ces boites de nuits diaboliques. Certes, je me sens tout à fait autiste lorsque je pénètre dans un supermarché et qu’il me faut choisir entre trois marques de cassoulet. Certes, encore, je bafouille et rougie lorsque trop d’inconnus me sont présentés en même temps alors que je sais fort bien que je ne retiendrais aucun prénom, trop occupé que j’étais à élaborer un plan de manuscrit.
Mais c’était à moi que l’on faisait appel pour imaginer des plans machiavéliques afin de piéger un amant insaisissable. A moi que l’on demandait conseil lorsqu’un enfant réticent à la lecture réclamait un livre sur lequel on ne s’endormait pas au bout de la troisième page. Moi encore qui par mon mystérieux but qu’est la publication suscite bien des débats et bien des regards interrogatifs de mes paires. Sur qui pourraient-ils parler potins si je n’étais pas là ? Je vous le demande !

Il faut vous parler sérieusement de la raison profonde, presque universelle, qui fait que nous écrivons – en tout cas que j’écris – et que nous nous sentons parfois bien loin des problèmes que nous offre la réalité.
Nous voyageons par l’esprit dans notre imaginaire. Et les frontières sont tellement inaccessibles, ce territoire est tellement vaste que nous savons qu’il faut bien plus qu’une vie pour tout explorer. Cette constatation est à la fois grisante et addictive. « Vais-je découvrir une nouvelle terre inconnue des autres ? Vais-je pouvoir assister à de grandes batailles, vais-je regarder l’ascension d’un roi, l’éveil d’un titan ? Vais-je rire, pleurer ? » Et, une fois ces questions posées, une autre arrive, celle qui éveille un sentiment de peur et d’urgence : « Suis-je capable de retranscrire tout cela à sa juste valeur ? »
Ne vous y trompez pas : cette question est la plus terrible de toutes. C’est elle qui me pousse à me cloitrer chez moi devant un traitement de texte, elle qui me fait tirer les cheveux lors de mes nombreuses insomnies, elle encore qui m’agace plus que tout. Le reste n’est rien, l’art de placer les mots est le plus important et le plus difficile de tous. (Voyez ? Mon orgueil commence déjà à refaire surface, alors que le but était noble au commencement ! … d’un autre côté, excusez-moi du peu : savoir retranscrire la beauté de l’imaginaire n’est-il pas la plus noble des choses ? Hein ? Voyez ! J’ai toujours raison.)

Viens une autre étape. Pour savoir si nous sommes dignes d’écrire il nous faut prendre sur nous, et faire une chose qui nous répugne et nous fascine : faire lire nos textes aux autres. Deux réactions s’offrent à nous face aux commentaires qui en résulteront : le remerciement sincère et la fausse modestie face aux admirateurs, le déni face aux autres. Mais le frisson du lecteur qui aime un texte devient une drogue. C’est pour cela, ensuite, que l’on veut se perfectionner. Pas pour nous, non ! Pour eux. Les saints lecteurs. Les créateurs de compliments. Ceux qui nous portent et ceux qui nous crucifient. Au fond de notre grenier poussiéreux, avec notre chat sur les genoux, nous les détestons et les aimons par-dessus tout. Voilà le véritable but de celui qui écrit : rechercher ce frisson de plaisir lorsque le texte qu’il a créé sous ses petits doigts frêles se transforme en porteur d’émotions.

Pourquoi croyez-vous que je participe à ce concours et que je prends plaisir à poser ces mots sur feuille ? C’est dans l’espoir d’être dans les premiers. Que mon texte suscite interrogations, rires, ou que sais-je encore. Dans mon esprit étriqué de vieille folle qui passe son temps à écrire dansent déjà les visages imaginaires de ceux qui me jugeront, ainsi que les commentaires qui me portent aux nues ; « Diantre, quelle intelligence dans le récit de cette demoiselle ! » et autres : « A qui le dites-vous Jean-Claude ! J’en ai encore des frissons ! »
(Peu importe d’ailleurs s’il y a un Jean-Claude ou non parmi vous, qu’on s’entende.)

Moi, celle-qui-écrit, je vous le dit : au final, si nous écrivons, c’est uniquement pour satisfaire notre incroyable autosatisfaction, pour se pavaner lorsque quelqu’un commente un texte par un : « lol, gai trau adoré ! »
Rien de plus, rien de moins.

NB : Je me trompe peut-être. Ce n’est là que ma vision des choses. Mais si je parle ainsi en me fourvoyant, cela suppose que je suis la seule à considérer que je suis vraiment supérieure aux autres. Et, en ce cas, peut-être est-ce vraiment ainsi. Ne vous y trompez pas : cela flatte grandement mon égo et n’est point pour me déplaire.

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?


Dernière édition par Isil le Ven 28 Oct - 14:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 31
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Lun 17 Oct - 21:22

Au risque de passer pour une groupie sans cervelle, je n'ai pas d'autres mots que "j'adore ce que tu écris à chaque fois".


_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Lun 17 Oct - 21:46

Chapelet de citations, rires, et critiques diverses :

Citation :
Vous ne me croyez pas ? Oh… c’est sans doute parce que l’orgueil de celui qui écrit est soigneusement caché par l’acte solitaire qu’est l’écriture. L’imagerie populaire l’imagine du coup coincé dans un grenier, une plume d’oie tâchée d’encre à la main, un chat sur les genoux, regardant de temps en temps par le velux la pluie de novembre qui tombe à grosses gouttes. Foutaises ! L’écrivain est mal coiffé, cerné jusqu’au menton, vie la nuit et répond par grognements à ses semblables. Il prend pour excuse l’art de placer les mots pour ne plus se laver et pense – par-dessus tout ! - que personne ne peut comprendre cette noble activité.

C'est beau =')

Citation :
Moi encore qui par mon mystérieux but qu’est la publication suicide bien des débats et bien des regards interrogatifs de mes paires
Comme quoi, si le lapsus n'est pas révélateur ici... !

Citation :
Nous voyageons par l’esprit dans notre imaginaire. Et les frontières sont tellement inaccessible,
Inaccessibles

Citation :
Le reste n’est rien, l’art de placer les mots est plus important et plus difficile de tous. (Voyez ? Mon orgueil commence déjà à refaire surface, alors que le but était noble au commencement ! … d’un autre côté, excusez-moi du peu : savoir retranscrire la beauté de l’imaginaire n’est-il pas la plus noble des choses ? Hein ? Voyez ! J’ai toujours raison.)
Je ris =D
Et je note : l'art de placer les mots est LE plus important et LE plus difficile de tous.

Citation :
le remerciement sincère et la fausse modestie face aux admirateurs, le déni face aux autres
Encore je ris !

Citation :
« Diantre, quelle intelligence dans le récit de cette demoiselle ! » et autres : « A qui le dites-vous Jean-Claude ! J’en ai encore des frissons ! »
(Peu importe d’ailleurs s’il y a un Jean-Claude ou non parmi vous, qu’on s’entende.)
Que c'est savoureux au neurone !

Et enfin :
Citation :
NB : Je me trompe peut-être. Ce n’est là que ma vision des choses. Mais si je parle ainsi en me fourvoyant, cela suppose que je suis la seule à considérer que je suis vraiment supérieure aux autres. Et, en ce cas, peut-être est-ce vraiment ainsi. Ne vous y trompez pas : cela flatte grandement mon égo et n’est point pour me déplaire.
Une conclusion superbe !

Que dire...
lol gai tro adoré =D

C'est un très bon récit, argumenté avec l'humour Isiliesque que l'on te connait !
Quelque part, dans un continent imaginaire, un petit bout d'univers est né =)

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Lun 17 Oct - 22:07

Enora I love you !!


Myrien, j'ai ri ! "Suicide!", doux Jésus ! Merci pour ces corrections !
Et ces commentaires... Very Happy

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Bulletproof

avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 23
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Mar 18 Oct - 20:14

XD suicide, bien trouvé XDD
j'aime, je n'ai pas d'autres mots... te lire m'avait manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petite-pomme-pote.over-blog.fr/
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Mar 18 Oct - 21:34

C'est drôlement chouette comme texte.

Et en tant qu'être supérieur, je m'y reconnais assez.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Mer 19 Oct - 23:34

Je ne peux m'empêcher de partager l'avis de maître Tord.

Il faut reconnaître, en tant qu'être supérieur, que votre texte a beaucoup d'allure. Et même, je dois le dire, qu'il m'a fait ciller des lèvres. J'en ai les zygomatiques douloureuses tant ces muscles n'avaient pas servis ces dernières années.

Ce fut donc une lecture tout à fait agréable.
Merci bien.

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Jeu 20 Oct - 20:19

Merci beaucoup ! Ces commentaires me touchent, surtout venant d'êtres supérieurs comme vous.

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Jeu 20 Oct - 21:49

Il est tout naturel de vous en faire mention, mon enfant.

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlutEngel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 27
Localisation : Turku, Varsinais-Suomi, Suomi

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Ven 21 Oct - 9:39

Quel texte! Wouah! décoiffant ^^
J'ai beaucoup aimé, très bon maniement Smile

_________________
"Careless realism costs souls" Tuomas Holopainen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talvi-blutengel.blogspot.fr/
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Mar 25 Oct - 22:52

Oh, je n'avais point vu ce dernier commentaire ! Merci Hina... BlutEnge ! Very Happy

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
BlutEngel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 27
Localisation : Turku, Varsinais-Suomi, Suomi

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Mer 26 Oct - 9:12

Pas grave ^^

Et c'est Blutengel... ouais, de l'allemand, faut pas me demander pourquoi j'ai un pseudo en allemand, sachant que je ne le baragouine à peine (juste de quoi me présenter et quelques mots de vocabulaire Laughing)

Mais je digresse là...

Encore super bravo pour ce texte Smile

_________________
"Careless realism costs souls" Tuomas Holopainen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talvi-blutengel.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Mer 26 Oct - 18:12

J'ai presque ris ahah. J'adore cette vision de l'écriture. Et comme je suis très originale, la seule chose que je trouves à dire c'est :

Ahahah Total awesome ++ trop cool.

On dirait presque quelque chose que mon prof de philo' nous dirait à propos de lui...Ce qui rend ton texte encore mieux à mes yeux !! :-).

Si j'avais un chapeau, je l'enlèverais de ma tête, et je m'inclinerais.

*pouces en l'air*.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Ven 28 Oct - 14:39

Je m'en vais faire une danse du bonheur autour d'un feu de camp avec deux ou trois gnomes de mes amis pour fêter ça ! Very Happy

*contente*

*se dandine sur sa chaise*

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
BlutEngel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 27
Localisation : Turku, Varsinais-Suomi, Suomi

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Sam 5 Nov - 19:13

Tu as réussi à communiquer avec les gnomes o.o ?? Mes respects!!

_________________
"Careless realism costs souls" Tuomas Holopainen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talvi-blutengel.blogspot.fr/
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Dim 6 Nov - 19:38

"J'aime"

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Laélia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 38
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Lun 7 Nov - 0:21



Que dire... Je suis fan de toi!
J'adore ta façon d'écrire, ta façon de t'exprimer...
Non de non... Un mois sans internet n'est rien si j'avais au moins réussi à vous lire à tous. Quel bonheur de lire un texte comme celui ci dès mon retour Very Happy

Cependant...En te lisant l'être supérieure qui est en moi se sent quelque peu inférieure d'un coup. Mais ce n'est pas grave, cela va m'aider à m'améliorer!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 30
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Lun 7 Nov - 2:13

C'est un très beau commentaire ça. Ouip.
(voila, ça ne sert à rien, mais à mon sens, ça méritait d'être dit quand même).
cheers

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Laélia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 38
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Lun 7 Nov - 2:19

Merci.
Le tiens est encore plus beau parce que tu pense que le mien l'est...
C'est cohérent ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Lun 7 Nov - 4:56

Oh ! I love you En effet, c'était un très beau commentaire. Merci beaucoup Laélia...

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Ven 2 Déc - 22:04

Quand je pense qu'il y a peu de temps je disais à un ami : "Les écrivains sont des gens mauvais, ils sont arrogants." Je vois que je ne m'étais pas trop trompé. ~~
Sa réponse fut : "Bah, oui, normal, ce sont des artistes." Ca m'a bien fait rire aussi.

En tout cas, très bon texte ! Comme tout le monde ici, j'aime bien tes écrits qui font grand discours, appel à la rébellion, au coup d'Etat.
Hum... Est-ce que mon arrogance était présente avant que je ne commence à écrire, et que celle-ci m'aurait induit sur la voie de l'écriture ? Ou est-ce qu'elle est venue en écrivant ? Hum... Je pense que les arrogants finissent écrivains, car le monde est trop fade, trop peu à leur hauteur pour être vécu ainsi. Il nous faut plus, comme l'imaginaire, par exemple. Et notre cerveau à besoin de confiseries, comme les frissons des lecteurs et leur vénération, comme tu l'as si bien souligné. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred

avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 67
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Ven 2 Déc - 22:09

Bonsoir monsieur,

Ce que vous dites là est tout a fait délicieux.
Sur ce, je m'en vais reprendre mon écriture récréative.

Cordialement,

_________________
Alfred Pennyworth
Gotham City
Manoir des Wayne


Vous désirez, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Ven 23 Déc - 3:19

Encore une fois je n'avais point vu ces derniers commentaires. Je me permets donc de répondre par une chose tout à fait inintéressant et pas surprenante du tout :

En effet, c'était délicieux à lire, Iniourfeïss !

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Jeu 23 Fév - 2:40

Il me semble que j'avais déjà lu ce texte, mais dans tous les cas, sa lecture reste un plaisir. Puis je n'avais pas commenté, manquant ainsi de recharger les batteries de ton égo.
C'est drôle, piquant, on sent que ça a dû sortir d'une traite tant tes mots s'enchaînent avec facilité.
Puis bon, faut avouer que ton texte rassure. Chaque lecteur aura sans doute eu ce petit sourire associé d'un soupir qui en dit long sur sa propre vision de lui même. Oui, nous nous kiffons, aimons être kiffés. Après, il aurait peut être fallu nuancer en se demandant pourquoi nous voulons être écrivain. Parce que certains - de bien nobles personnages - écrivent uniquement pour eux-mêmes. Mais dès lors que l'on veut se faire lire, ne nous mentons pas, il y a toujours une part de cette faim insatiable de se faire lustrer la fierté.
Bref, n'épiloguons pas, tu as déjà très bien résumé tout ceci avec, comme toujours, beaucoup de talent.
Sur ce, aimons nous les uns les autres, mais surtout nous même. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Françoise_Moisie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 49

MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   Dim 13 Mai - 3:17

Hey, mais c'est pas mal c'que tu écris miss ! Y a quelque chose !

T'as déjà pensé à contacter des maisons d'édition ? Ce genre de choses ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'où vient notre envie d'écrire ? [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» D'où vient notre inspiration ? Où peut-on la trouver ?
» Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire
» À notre future collaboration ^
» Envie d'écrire à plusieurs !
» J'avais envie d'écrire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Inclassable-
Sauter vers: