*
 

Partagez | 
 

 Le voyageur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Le voyageur   Sam 8 Sep - 2:24

Ces derniers temps, j'ai plutôt donné dans le billet d'humeur. Puis en écoutant une musique, l'inspiration est venue alors voilà le petit texte qui en est sorti ! En prime, comme d'habitude, la musique qui l'a inspiré, et que laquelle il a été écrit !



***


Anna ne put se résoudre à frapper à la porte aussitôt arrivée. Les poings serrés, elle hésita. Pourtant, il était son ami. Pourtant, elle n'avait d'autre choix que d'être à ses côtés. Mais comment être assez forte pour lui ? Comment lui apporter le soutien dont il avait besoin alors que la nouvelle de son accident l'avait anéantie ?
La jeune femme secoua la tête. La culpabilité la rongea. Elle ne pouvait se permettre de penser à elle. Aujourd'hui, et à jamais, ce ne serait plus que lui. Etre forte pour lui. Le porter lorsqu'il serait trop faible pour continuer. Alors elle ravala ses larmes et frappa trois coups à la porte, qui s'ouvrit quelques minutes plus tard. La mère de Paul lui accorda un sourire triste.

- Il était impatient que tu viennes.
- Je suis désolée j'aurais du...
- Non. Il a insisté pour que tu ne rentres pas tout de suite. C'est bien.
- Où est-il ?

Pour seule réponse, Anna vit une main se diriger vers le haut de l'escalier. D'un pas prudent, elle grimpa les marches avant de faire face à la porte de sa chambre. Elle n'eut pourtant pas le temps de réfléchir comme elle l'avait fait quelques minutes plus tôt. Car la voix de Paul résonna à l'intérieur de la pièce :

- Ne reste pas dans le couloir, tu peux entrer.

Anna tourna la poignée, et pénétra dans la petite chambre. Son regard se posa sur la fenêtre derrière laquelle s'étendait le vaste paysage bétonné, sans un arbre à l'horizon. Face à elle, Paul était assis. Il ne se tourna pas. La jeune femme serra la poignée si fort que ses articulation craquèrent.

- Ne soit pas si tendue, approche.

Alors elle avança, tenta de maîtriser ses pas incertains, le rythme de sa respiration, ses larmes... Lorsqu'elle fut assez près de son ami, elle tendit une main secouée de tremblements vers son épaule.

- Tu trembles.
- Je suis désolée.
- Assied toi. Je crois qu'on a posé une chaise près de la mienne.

Anna prit place, sans pour autant avoir assez de force pour se tourner vers lui. Alors elle contempla le paysage, malgré l'horreur qu'il lui inspirait.

- Comment était ton voyage ?
- Superbe... Le paysage...

Mais elle coupa sa phrase.

- Continue.
- Je suis désolée Paul je...
- Je veux que tu le dises. Pour que je puisse voir un peu moi aussi. Dis le s'il te plaît.
- C'était... C'était très beau.

Anna marqua une pause et reprit aussitôt :

- Paul j'aurais du revenir. J'aurais pas du rester là-bas.
- C'était hors de question. Je te l'ai demandé, je voulais que tu continues. Mes erreurs ne doivent en rien influer sur ta vie. Tu as fait le bon choix, et j'en suis ravi.
- Tu n'as pas fait d'erreur.

Paul afficha sur son visage calme un léger sourire.

- Moi aussi j'aurais trouvé le paysage joli, j'en suis sûr. Moi aussi j'aurais aimé être ébloui par le soleil, émerveillé par la verdure des collines. Mais quand tu m'as proposé de venir avec toi, j'ai refusé. Si je l'avais fait, nous serions probablement en haut d'une falaise, le dos anéanti par un sac trop lourd. Mais nous serions heureux. Parce que le paysage serait joli. J'en suis certain.

La parole bloquée par une boule logée au creux de sa gorge, Anna se décida à tourner le regard vers son ami. Il souriait, serein, le regard fixé vers un horizon qu'il ne verrait plus jamais.

- Dis moi que tu partiras à nouveau.
- Je... Je ne sais pas.
- Bien sûr que si, tu partiras. Je ne dois pas être ton frein, bien au contraire. Laisse moi être ton moteur.
- Ces voyages... C'étaient les nôtres.
- Et pourtant je ne suis pas venu.
- Tu avais d'autres choses...
- Non. Pas d'excuses. Je n'en ai pas. On s'est toujours dit qu'ils ne nous auraient pas, ici. Qu'ils ne nous retiendraient pas. Que nous verrions le monde au-delà du béton qui nous était imposé.

Pour la première fois, Paul prit une grande inspiration. Ses yeux se brouillèrent. Ses lèvres tremblèrent. Et tandis qu'il tentait de poursuivre, secoué par les larmes, Anna serra sa main dans les siennes.

- J'aurais été là-bas. Avec toi. J'aurais été libre. Je me suis battu pour ça mais ils m'ont eu. Tu m'as poussé à venir. Tu m'as poussé à avancer. Mais je ne suis pas venu. Je suis resté. J'ai préféré la sécurité. Et voilà où j'en suis. J'aurais du être libre ce jour là. Au lieu de ça, je suis allé au boulot comme tout le monde et j'ai eu cet accident. Je m'en sors pas trop mal finalement, je suis toujours là. Mais le monde, je le verrai plus jamais. La dernière image que j'aurai du monde est une route droite et sans vie. Des voitures qui se suivent. Des phares et de la tôle.

Anna serra les mains de Paul plus fort que jamais et pleura en silence. Elle devait être forte. Elle devait être ses yeux désormais. Son ami se pencha vers elle et lui répéta sa demande au creux de l'oreille :

- Promet moi d'être libre. Promet moi qu'avec toi, ils n'auront pas le dernier mot.
- Je te le promets. Je te promets d'être libre. Ils ne nous vaincront pas tous les deux.

Paul lui accorda un léger sourire.

- J'ai un secret à te révéler.
- Qu'y a-t-il ?
- Ils ne m'ont pas vaincu.

Alors il prit la main d'Anna.

- Il y a encore un endroit où je peux voir. Encore un endroit où je suis libre.

Et il la posa contre sa tête, avant de la reposer, et de plonger son regard vers l'horizon qu'il ne voyait pas. Puis un sourire à la fois serein et émerveillé prit à nouveau place sur son visage.

- Si tu savais Anna... Si tu savais comme là-bas, le paysage est joli.


_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Le voyageur   Sam 8 Sep - 3:33

Salut Azraël,

Commentaire à chaud :

C'est intéressant. Un peu simple je trouve mais intéressant. J'y vois une image derrière le texte, un truc du genre la société croit qu'elle m'a pris la vue, à moi qui suis resté, sans écouter mes rêves, mais elle ne m'a pas tout pris, je rêve toujours.

Si c'est ça, ben l'image est belle mais un quelque chose me gêne. En fait, j'ai l'impression de lire un billet d'humeur écrit sur une belle musique. Je sais pas bien comment te dire ça. Ca manque de quelque chose. J'ai trouvé ça plat. Peut-être parce qu'il n'y avait pas de surprise.

Le début, j'ai eu du mal aussi. Les romances ont souvent ce côté "j'ose pas et je pense" et j'avais l'impression de lire ça. Sur le coup je me suis demandé pourquoi c'était dans inclassable. Puis en continuant ma lecture j'ai compris.

Les petits passages comme "le béton nous est imposé" et "Promets-moi qu'ils ,'auront pas le dernier mot" ça fait un peu genre "nous sommes dans une vaste conspiration". Comme dit, un peu simple. Je n'ai rien contre l'idée mais ça semble un peu réchauffé, la méchante société. J'avais cru me trouver dans un futur où la conspiration est plus affirmée, mais rien ne le laisse penser. Force est de croire que nous sommes de nos jours puisqu'il n'y a pas d'élément pour nous donner une idée autre.

Bref, voilà, ça sent un peu trop le bon sentiment, la pureté entourée de pollution, tout ça, à mon goût. On dirait que la société est personnifiée, comme s'il y avait deux êtres bons sur Terre et "les autres", "ils".

Au final, ce qui rattrape, je trouve, le texte, c'est la touche finale : son accident, la société, "ils", lui a permis de voir des choses interdites, des rêves plus beaux encore que ce que voient les voyant. Comme si le passage par les aléas bien tristounets dans la société pouvaient révéler quelque chose chez l'homme : sa capacité à rêver de mondes meilleurs, plus beaux que les "vrais" qu'ils affrontent au quotidien. Et ça c'est pas mal comme relativisation ^^ Pas mal du tout même !

Merci pour ce court texte, bien écrit et qui porte un beau message sur la fin.

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le voyageur   Sam 8 Sep - 10:11

Je comprends ce que tu as pu ressentir. Mais l'importance pour moi ici était le symbole, et la société telle que je la vois était un outil nécessaire pour le faire ressortir au mieux. Ce qu'il fallait voir, c'était plus le besoin de profiter de son existence, de ne pas attendre pour vivre vraiment. Ici, mon protagoniste s'est laissé avoir et parce qu'il n'a pas profité de voir le monde comme il l'aurait souhaité, ne le verra plus. Puis je voyais aussi là l'occasion d'insérer à nouveau le thème de l'imagination, qui dépasse la condition physique.
Tout ceci peut paraître simple aux yeux de certains, être vu comme un lieu commun, notamment parce que ce n'est pas la première fois que je traite de ces thèmes. Mais je l'avais déjà fait en billet d'humeur, et voulais profiter d'une petite inspiration pour en faire une histoire.
Ah et pour finir, il s'agit bien là de deux amis. Des amis proches qui partageaient une même ambition. Ce n'est donc en aucun cas une romance.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: Le voyageur   Sam 8 Sep - 12:57

Oui le fond est plus important que le reste, ça se voit et ça se comprend bien à la fin.

Maintenant, la société telle que tu la vois, toute bétonnée, toute droite, la personnification qui cherche à avoir le dernier mot, à nous briser, je trouve ça un peu trop basique (notre réalité est plus complexe et ambiguë que ça). Et si ça sert le texte pour la révélation finale, ça le dessert un peu aussi. Parce qu'on dirait un billet d'humeur déguisé, justement.
On est pas dans la société là, on est dans une société parallèle, celle que tu vois dans tes billets d'humeur.
A la limite, quitte à jouer sur cette vision, il aurait peut-être été bon d'y aller plus franco encore et d'accepter cela. Là c'est une anecdote, ton histoire. La société aussi. Tu passes à côté d'un potentiel intéressant, selon moi : Tu aurais pu pousser la description et t'immiscer davantage dans cet univers, ne serait-ce qu'avec les dernières dizaines de mètres que parcoure Anna. Décrire un tout petit peu cette société, pour qu'on comprenne bien que ce n'est pas "la nôtre" mais une réalité plus poussée, plus aliénée encore.

Enfin bon, j'ai bien compris que c'était pas le but et ton texte ne sert à présenter un autre univers.
Je laisse la place à d'autres commentateurs. J'espère te retrouver bientôt dans d'autres textes, notamment avec M. Alfred Kipps !

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le voyageur   Sam 8 Sep - 16:16

C'est basique, mais c'est l'état d'esprit de mes personnages. Il me fallait pousser ça (même si cela reflète également ma façon de penser, on en dira ce qu'on veut) pour mettre en avant la condition de Paul. L'exagération est un outil. Après bien sûr, on en revient toujours au même, les choses sont plus complexes que ça. Mais plus encore que sur l'un de mes précédents textes, l'analyse de la société n'est absolument pas le propos. Ici, c'est simplement l'histoire d'un homme qui veut être libre.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Françoise_Moisie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 49

MessageSujet: Re: Le voyageur   Sam 8 Sep - 17:09

Azraël a écrit:
Ici, c'est simplement l'histoire d'un homme qui veut être libre.

Hein ?

Azraël a écrit:
d'un homme qui veut être libre.

Quoi ?!

Azraël a écrit:
qui veut être libre.

Veut être quoi ?!

Azraël a écrit:
libre.

Libre ?!

Azraël a écrit:
libre.

Libre ?!

Azraël a écrit:
libre.

LIBRE ?!

Azraël a écrit:
libre.

LIIIIIBRE !!!!!!

Pour être libre ... J'ai exactement ce qu'il faut !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le voyageur   Mar 11 Sep - 0:57

Merci Françoise pour votre enrichissant commentaire !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Françoise_Moisie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 49

MessageSujet: Re: Le voyageur   Mar 11 Sep - 1:13

You're welcome Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 31
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: Le voyageur   Mar 11 Sep - 10:50

La musique est magnifique ma parole... J'en avais les larmes aux yeux en lisant ton texte tellement cette musique... Rhaaa...

Le message que tu as voulu faire passer est très beau. Il ne m'étonne pas venant de toi. Le texte était touchant et simple. Pas de surprise mais juste un moment que tu as dépeins sobrement. Ce moment de lecture a été très agréable. La liberté est un sujet qui... enfin c'est juste beau quoi... !

Merci Smile

_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le voyageur   Mer 12 Sep - 22:42

Tiens, ce commentaire m'avait échappé ! Merci Enora !
En effet, pas de surprise, ce n'est pas la vocation de ce texte. Tout nouvelle n'est pas à chute Smile

Et j'approuve, cette musique est vraiment superbe ! Une belle petite surprise dans mes suggestions Youtube !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Lou-Ann

avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 34

MessageSujet: Re: Le voyageur   Mer 12 Sep - 23:38

Bonjour Azrael (et les autres), je suis nouvelle ici et c'est là le premier texte que je lis et que je vais donc m'hasarder à commenter.
Pour commencer, je dois préciser que j'aime beaucoup le sujet que tu as abordé, je trouve que le thème de la cécité ouvre à une vision nouvelle de notre monde. Malheureusement j'ai été un peu déçue à ce niveau là car j'ai eu l'impression que ton personnage, maintenant devenu aveugle, n'avait plus de réel avenir, qu'il allait rester enfermé dans cette petite chambre. Bien que tu conclues ton récit sur une très jolie note d'espoir grâce à l'imagination, j'ai trouvé que tu en oubliais la réalité et toutes les possibilités qui s'offrent encore à lui. En te lisant, je m'imaginait déjà les deux amis repartis pour de nouveaux voyage avec une complicité nouvelle, renforcée par cette épreuve.
J'ai bien aimé ton texte, à la fois simple et rempli d'émotions, mais je suis restée un peu sur ma faim.
La musique bien sur est très jolie.
Voilà, ceci n'est que mon avis personnel évidemment et n'engage que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le voyageur   Jeu 13 Sep - 0:02

Merci pour cet avis Lou-Ann !

Histoire d'expliquer un peu mon intention, il faut savoir que ce texte sert avant tout à mettre en évidence les limites du "monde physique"... Ici, le cécité me semblait être une expérience extrême puisque ce monde "réel" qui est placé bien souvent au-dessus de l'imagination, du rêve... ne peut plus être vu. Bien sûr, le personnage garde ses autres sens, mais il ne peut plus voir le "réel". Alors il réalise que sa vie ne s'arrête pas là, l'imagination lui offre de nouvelles perspectives. Bien sûr par la suite, rien ne dit qu'il ne voyagera pas. Mais s'il trouve la force de le faire, c'est grâce au nouveau monde qui s'offre à lui. Je n'en parle simplement pas ici parce que c'était cette première confrontation entre les deux personnages que je voulais écrire, et ce que représente cet instant. Je ne sais pas si ce commentaire est tout à faire clair mais la fatigue me joue des tours ! En tout cas dans ma tête, c'est limpide. Ce qui n'es pas forcément bon signe.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
matho

avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 24

MessageSujet: Re: Le voyageur   Dim 16 Sep - 16:25

Ta musique est magnifique Azrael, à l'image du film !



sinon, désolé pour ton texte. j'ai lu mais ça ne m'a ni plu ni rebuté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le voyageur   Dim 16 Sep - 16:32

D'accord, pas de souci ! Merci pour la lecture malgré tout !
Je peux demander une petite explication plus précise sur ton avis ?

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
matho

avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 24

MessageSujet: Re: Le voyageur   Dim 16 Sep - 16:42

oh, le problème vient de moi

je m'intéresse peu aux histoires légères, comme celle-ci, réalistes mais manquant un peu d'ambition et d'inovation. j'aime la grosse mitraille, si tu comprends. j'aime les romans qui font fort, et je trouve que dans ce texte il ne dégage pas de grande force.

après je suis un lecteur très exigeant, au point que ce que même ce que j'écris m'agace beaucoup et me parait banal

mais les livres écrits dans le style de ton extrait sont très à la mode, ils ont un grand succès en ces temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le voyageur   Dim 16 Sep - 16:49

Après la "force" est quelque chose d'assez relative. Un lecteur en trouvera dans un sujet, dans un style, alors qu'un deuxième va en trouver dans un autre. Par exemple moi la "grosse mitraille" me passe complètement par au-dessus. Ce n'est pas pour autant qu'un texte comme le mien est "léger". Enfin je ne pense pas, puisqu'il s'agit malgré tout d'un homme qui, incapable de voir le monde, va puiser dans son imagination pour apprécier la vie.
Mais bon encore une fois, question de sensibilité à un sujet ou un autre.
Merci pour ces éclaircissements !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
matho

avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 24

MessageSujet: Re: Le voyageur   Dim 16 Sep - 17:07

t'as vraiment raison

c'est uniquement avec moi que les choses paraissent légères ^^

donc tiens pas trop compte de ce que je dis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iniourfeïss

avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 28
Localisation : L'Ouest lointain

MessageSujet: Re: Le voyageur   Lun 24 Sep - 19:35

Joli texte. Je lis toujours tes textes de manière posée. Je les trouve très souvent fort en émotion et calme, j'aime cette ambiance d'espoir.
Le truc, c'est que ce sujet que tu portes à coeur, l'aveuglement de la population, la décadence, bah, tu écris énormément dessus. Du coup, avec le temps je prévois un peu comment ça va finir et se dérouler. Tu vois ce que je veux dire ?

Sinon, mise à part ça, c'était très agréable.

_________________
Tous mes textes indubitablement réunis : Sommaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlutEngel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 27
Localisation : Turku, Varsinais-Suomi, Suomi

MessageSujet: Re: Le voyageur   Mar 25 Sep - 10:53

Mon cher Azraël, j'ai pris mon courage à deux mains ce matin pour lire ce texte.

Et je n'ai pas regretté.

Texture simple, sobre, rien dans le pathos, de l'émotion qui n'est pas brute, mais distillée avec douceur.
Rien de surprenant, mais j'ai compris que ce n'était pas le but. C'est le message qu'il y a derrière. Un message simple, beau, magnifique même.

Emue. Voilà. J'ai été émue, et touchée par ce texte.

J'aurais aimé connaitre davantage l'univers que tu as esquissé dans ces quelques mots, comprendre ce besoin de liberté, dans quoi cela s'agence, tout ça.
Cependant, je n'en trouve pas la chose indispensable. Ce texte (purée, je me répète) n'en a nullement besoin. Ce petit bijou de simplicité est bien comme il est. En tout cas, je le reçois tel quel, et cela me va.

Va savoir pourquoi, mais dès qu'il y a un handicap quelque part, cela me touche de plein fouet.

Et celui-ci... est... je n'arrive pas à trouver LE mot qui le caractérise.

Bref.

Merci.

_________________
"Careless realism costs souls" Tuomas Holopainen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talvi-blutengel.blogspot.fr/
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: Le voyageur   Sam 29 Sep - 1:38

Iniourfeïss : En effet, j'ai beaucoup écrit sur ce sujet ces derniers temps. Comme je l'ai répété ici, je n'écris pas toujours pour surprendre, mais pour mettre en forme un sujet qui m'inspire. Certes, cela peut prendre la forme d'une nouvelle à chute, je peux jouer la carte de la surprise, mais ce n'était pas mon but ici. J'avais envie de développer ce thème sous différentes formes, via différentes histoires. Mais j'ai fait ce que je voulais, maintenant je travaille sur d'autres choses. Merci néanmoins pour ta lecture qui, je l'espère, t'a fait passer un bon moment malgré ce bémol.

BlutEngel : Merci pour ce commentaire. Je suis assez touché par la cécité mais n'ai jamais eu l'occasion de pouvoir trouver l'idée qui me permettait d'écrire sur ce sujet. Ici, j'ai pu mêler deux thèmes et mettre en forme le message que je souhaitais passer, tant sur le handicap que sur l'imagination. Ravi que tu y sois sensible !

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le voyageur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le voyageur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 45 illustrations scannées d’Albert Chazelle : 8 livres des Six Compagnons + Le voyageur sans visage
» [Anouilh, Jean] Le voyageur sans bagage
» Le Carnet Voyageur
» Douglas Adams - H2G2 - Le Guide du voyageur galactique T1
» Italo CALVINO - Si par une nuit d'hiver un voyageur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Inclassable-
Sauter vers: