*
 

Partagez | 
 

 La légende de Caladbolg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: La légende de Caladbolg   Dim 27 Jan - 16:11

« - Calad', quoi qu’il arrive… reste en vie !
- Je te le promets, maman. »


Caladbolg n'arrivait pas à se sortir ce dernier échange de la tête. Il était parti de son village il y a maintenant deux jours et les vents froids de son pays semblaient s'être liés pour l'empêcher d'avancer et le congeler sur place. Emmitouflé dans son manteau de fourrure de Yack, il avalait les kilomètres aussi vite que possible, c'est-à-dire pas très vite. La visibilité était grandement limitée par les pluies de neige et les courants d'air qui soulevaient celle déjà au sol, offrant au regard des toiles étranges, comme des peintures mouvantes de mondes extraordinaires où l'homme n'avait pas sa place.

Pourtant, à chaque fois qu'il avait l'impression d'atteindre ces portes merveilleuses par lesquelles il s'imaginait parvenir dans un univers sans gravité, baigné de vents chauds jusqu'à réchauffer l'âme même, la neige tourbillonnante se retirait à sa venue pour se reformer plus loin. C'est ainsi, d'objectif en objectif, qu'il trouvait la force d'avancer.

Seul dans son périple mettant en jeu la survie de son village natal, le jeune homme parcourt ses terres en direction du "Nord absolu", ce lieu légendaire dont tout provient, la roche comme la vie, la neige et les loups. Sa mère, sorcière du village, intermédiaire première entre les hommes et les esprits, lui avait expliqué que le froid devenait trop persistant, que les hiver se faisaient plus longs, les été trop courts. Qu'en cela, les récoltes étaient mauvaises, que les herbes n'avaient pas le temps de pousser convenablement, n'offrant ainsi qu'une maigre nourriture aux troupeaux. Les provisions s'en trouvaient amoindries, les prédateurs affamés attaquaient plus souvent les enclos, et sans moyens, les hommes ne pouvaient acheter des cartouches de fusil pour se défendre. La boucle était bouclée et le village périclitait peu à peu. Cet enchaînement de désastres trouvait sa source chez les esprits, dont certains étaient particulièrement colériques et ne pouvaient être apaisés par les moyens en possession des sorciers. Ainsi donc, il fallait qu'une personne remonte le courant du monde jusqu'à sa source et qu'il passe de la porte du Grand Tout vers le monde des esprits, afin de les apaiser par des offrandes ou d'obtenir leur pardon en apprenant pourquoi ils étaient mécontents. C'était une mission qui n'avait jamais été tentée dans l'Histoire, et pour être accepté dans le monde des esprits, le choisi se devait de se déplacer à pieds, preuve de sa volonté. Lui était fils de sorcière, il était donc un peu sorcier aussi, même si jamais le jeune homme n'avait été formé aux arts cachés.

Fier, conscient de porter sur ses épaules l'avenir de son village, Caladbolg parcourait les terres et commençait à croire en sa chance en apercevant une série d'ombres qui devait correspondre à un amas de larges pierre d'un peu plus d'un mètre de haut. Cela ferait un très bon abri pour la nuit, se dit-il. Mais en approchant encore, ses sourcils se froncèrent de méfiance. Il eut l'impression que les pierres se mouvaient légèrement. Mais tout était si changeant dans cette neige volante en tous sens que l'élu doutait de ses propres yeux. Quand il ne fut plus qu'à quelques pas cependant, le doute n'était plus permis. A un mètre seulement, l'abri s'était transformé en une meute d'une dizaine de loups grognant à son approche.

Calad' tenta d'abord de ne pas bouger, d'arrêter d'avancer, puis son regard fut attiré par le plus grand de la meute qui avait porté un pas vers lui. Le canidé grognait, redoutable bête d'une cinquantaine de kilos, taillée pour survivre, dont les mâchoires pouvaient éteindre sa vie d'un seul bond. Ils se regardèrent, le temps se figea pour Calad, bloqué par la peur, incapable d'esquisser le moindre geste. Ses yeux toujours dans ceux de son potentiel meurtrier, il crut reconnaître une intelligence humaine dans ce regard déterminé. Soudain, il y eut un éclat dans ces yeux, brillant comme un signal lumineux. L'assaut venait d'être donné !

Le loup massif avala la courte distance d'un bond, fondit sur sa proie et aplatit le jeune homme sur le dos, ventre et gorge offertes. La gueule de l'animal se referma sur cette gorge en un instant. Le sang macula les deux êtres. En quelques secondes, les yeux de l'élu devinrent vitreux. Les dominés s'approchèrent à leur tour, et se joignirent au festin inespéré.

C'en était fini de la grande quête de Caladbolg, le sauveur d'hommes.

A suivre, cher lecteur...

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM


Dernière édition par Myrien le Dim 10 Fév - 18:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Monio

avatar

Nombre de messages : 19

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Dim 27 Jan - 22:20

Salut Shura

Tu avait raison finalement,une orthographe soigné,rend la lecture plus fluide et agréable.

J'aime bien ce texte perso.Le froid,la neige,c'est quelque chose de récurent dans tes textes ?

C'est de l'héroic fantasy ou du fantastique ?

Je vais un peu nuancé,en disant qu'a titre personnel j'aurais d'avantage relaté et étoffé la mort de l'homme bouffé par la bete sauvage,d'avantage de descriptions de la curée Sans donné dans l'horreur pure et dure ,j'en aurais dit plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Dim 27 Jan - 22:25

C'est une bonne idée Monio, pour a curée finale.

Le truc est que je voulais vraiment que cette mort soit pas belle. Mais même pas qu'elle soit choquante ou marquante, juste qu'elle soit banale. Une légende qui finit à plat. Il faut ça pour ma suite ^^

Le froid et la neige ne sont pas récurrents, dans es précédents textes le temps était même plutôt clément je dirais. Mais là j'en avais envie, pour changer d'ambiance, justement.

C'est de la fantasy. (je ne peux en dire plus pour le moment sans spoiler le reste ^^)

Merci pour ta lecture et ce commentaire =)

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Monio

avatar

Nombre de messages : 19

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Dim 27 Jan - 22:33

Je trouvais aussi étrange de descendre le héros/elus/legende dés le début du récit.

Dans mes textes perso y'a des choses qui sont asser récurente,comme les hauts batiments en verre et en acier,le brouillard bien épais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 459
Age : 27

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Lun 28 Jan - 14:37

Eh bien moi, ce début de texte m'a mis l'eau à la bouche ! Smile

Je te fais quand même part des quelques couacs que j'ai repéré, dans le genre faute de frappe - qui ne gêne pas pour autant la lecture. Bon après c'est vraiment être tatillon là, j'espère cependant que mes remarques te serviront ^^

Spoiler:
 


A part ça, venons-en à l'appréciation générale. Smile
Sincèrement, je suis restée bête devant la chute, je ne m'attendais absolument pas à sa mort ! Du coup, j'ai juste adoré. Mention spéciale pour les premiers paragraphes, que j'ai trouvé d'une justesse saisissante, au point d'avoir quelques frissons en parcourant la description de ce paysage d'une froideur hostile.
Je ne t'ai pas souvent lu Myrien, mais, aussi court soit-il, ce texte vient de me donner envie d'en lire davantage.

C'est fluide, maîtrisé... Bon bah, vivement la suite. ^^

_________________
"Que notre vie n'ait pas de valeur artistique, c'est très possible. Raison de plus pour que la littérature en ait une."
Les combustibles - Amélie Nothomb -


Dernière édition par Malicia le Lun 28 Jan - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/iletedunefois.canalblog.com
bigbrother

avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Localisation : dans une contrée lointaine

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Lun 28 Jan - 16:20

J'aime bien le texte, on est rapidement dedans. Mais ce que j'apprécie moins c'est par rapport au loup. C'est plus personnel qu'objectif, mais le loup attaque rarement l'homme. A part dans les films et dans les romans (bon c'est le cas ici), car il préfère l'éviter.
Il a des sens très affutés, et il peut aisement sentir l'homme de très loin.

Mais ceci étant dit, j'apprécie la fin car elle est inattendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1018
Age : 31
Localisation : Là où mes rêves me conduisent...

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Lun 28 Jan - 20:20

Hop, j'ai lu... Je suis curieuse de connaitre la suite de ton histoire. la chute courte et inattendue est parfaite je trouve Smile Tu voulais qu'elle soit banale et je trouve que c'est bien réussi. Elle n'a rien besoin de plus sinon les détails lui auraient donné trop d'importance. Enfin moi je trouve ça réussi.

Je lirai la suite avec plaisir. Après toutes les lectures Rindaya et chevalier, je n'étais plus habituée à la neige et aux sorcières et esprits. Ca change un peu de registre et j'espère que j'apprécierai Very Happy


_________________
"Là où il n'y a plus d'espoir, il y a l'imagination."

Pour retrouver mes textes, c'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Lun 28 Jan - 22:07

Malicia, Bigbrother, Enora, merci pour vos lectures =)

Malicia, je corrige de suite et c'est chouette d'avoir ces corrections !
Content que tu aies apprécié les premiers paragraphes. J'ai farfouillé jusqu'à trouver la formulation qui me plaise et corresponde à l'image que je me faisais.

Bigbrother, oui les loups n'attaquent que rarement, très même, l'homme. Ayant aussi un béguin certain pour ces animaux, l'écriture même de la première phrase " A un mètre seulement, l'abri s'était transformé en une meute d'une dizaine de loups grognant à son approche." m'a fait un pincement au coeur ^^

A vous et Enora, je suis content que la fin soit une surprise. J'espère, du coup, que le concept même de cette histoire (que vous comprendrez au prochain texte) vous plaira autant.

Enora, tu es une fervente lectrice et je suis content que ce nouvel univers te plaise !
Smile

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Mnémosyne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1123
Age : 116
Localisation : Les Enfers

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Mer 30 Jan - 22:11

Un nouveau texte de Ser Myrien...ca fait longtemps que j'ai rien lu de toi ! Alors, go.


Caladbolg. Caladbolg...CALADBOLG !! Ca fait tellement nom d'orc...Bref. Passons.

La première phrase, après les paroles : "Caladbolg n'arrivait pas à se sortir (...)" ...Y a que moi que ça dérange le "se" ? ^^'. Je ne saurais te dire pourquoi, le "se sortir" me...ça...c'est pas beau à entendre. Enfin bref, ce n'est qu'un petit détail hein...AHEM.
Encore une autre remarque personnelle : parfois, certaines phrases m'ont parut longues, et j'ai eu du mal à les suivre. J'espère que tu vois ce que je veux dire...Même avec la ponctuation (virgule..), des fois, je me perdais un peu. Mais ça, c'est vraiment juste moi et les phrases longues, on s'entend que très moyennement.
Bon aller, une dernière remarque concernant vraiment mon esprit : cet hiver trop long me fait beaucoup penser à ces livres géniaux (adaptés en série d'ailleurs, tu as entendue parlé de "Game Of Thrones" ? Smile) "A song of Ice and Fire". L'environnement y ressemble beaucoup. Mais, l'histoire pas du tout. C'était juste une petite remarque, pour amener cette question : Est-ce que tu connais "le Trône de Fer" ? Y a-t-il une quelconque influence ? Smile

J'aime beaucoup la mythologie que tu mets en place. Beaucoup beaucoup.

Mouhaha, c'est pas drôle la mort, et encore moins la façon dont tu dépeins les évènements, et pourtant, je ris. Enfin "l'élu" meurt au bout de quelques paragraphes seulement. C'était inattendu, et tant mieux, c'est aussi ce que je recherche quand je lis de nouvelles choses. Inattendu, et qui donne vraiment envie de savoir la suite ! Nan parce que, bon, du coup, on a aucunes infos sur ce qui pourrait bien se passer ! HELL YEAH Very Happy...Et j'ai oublié ce que je voulais dire.

Les loups attaquent si tu vas sur leur territoire, dans leur "nid". Et ça dépend aussi du contexte, alors...Voilà (oui, je m'incruste dans la conversation BigBrother/Myrien). Enfin bref, si tu t'amènes sur leur territoire, ils vont pas t'éviter, et bim. Et pis si la nourriture se fait de plus en plus rare, comme spécifier...BREF. BREF. BREF. Voilà. Hein. Bord d'aile. Faut pas euh voilà quoi. Nomého.

Bref. En fait. Voilà. C'est chouettos.

_________________
Je suis un dinosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Mer 30 Jan - 22:46

Je t e remercie Mnémo pour ta lecture.

Est-ce un effet de ton commentaire : le "se" me gêne maintenant !

Concernant le trône de fer, Game of Throne et Ice truc, je connais de nom, mais rien de plus, jamais maté un extrait, jamais lu un synopsis. Et jamais on ne m'en parlé en m'expliquant l'univers ou le sujet de la série. ^^ Je me suis plutôt inspiré de la Sibérie orientale, avec un nom issu de la mythologie celte irlandaise, et il y aura encore d'autres choses ^^

Je continue tout ça ce week-end je pense.
Merci en tout cas ! =)

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Tord

avatar

Nombre de messages : 273

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Jeu 31 Jan - 16:32

Je viens de faire un super commentaire et hop ! J'appuie sur "envoyer" ! Et bim ! Plus de connexion ! Bordel !

Bon alors je disais pour résumer que l'idée de partir d'une grande quête pour la transformer elle, ainsi que le héros en une vulgaire histoire qui se finit rapidement en chair à paté, c'est génial et que pour moi, elle se suffirait.

Après je vois que tu veux en faire une suite ou écrire un truc en lien avec ça. Ce serait bien que ce soit aussi décalé du coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Jeu 7 Fév - 19:48

Je dois avouer que je suis un peu dubitatif. J'aime l'idée, j'apprécie le décalage entre la grandeur de la quête et la mort peu glorieuse du héros mais j'ai la sensation que tu n'avais que cela en tête. Tout réside dans le concept et tu délaisses un peu l'histoire. J'aurais aimé te voir pousser ça un peu plus loin, nous offrir une bonne mise en scène bien impressionnante du périple de ton protagoniste... Malheureusement, l'idée n'est exploitée, selon moi, qu'en surface ce qui rend le tout un peu plat.
Je n'ai pas non plus retrouvé la qualité d'écriture qui t'est habituelle, j'ai senti que tu tâtonnais un peu, ce qui a fini par rendre la formulation un peu maladroite, notamment sur les scènes descriptives. Les fautes aussi sont assez nombreuses, je te les ai mises juste en-dessous de ce commentaire.

Je reste néanmoins curieux de voir ce que tu feras à partir de tout ça, comment tu feras évoluer ton idée. Mon premier avis mitigé ne m'empêchera pas de suivre ces aventures de près !


Spoiler:
 

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Sam 9 Fév - 16:27

Merci à Malicia et Azraël pour leur corrections, que je viens enfin de faire.
Je prendrai davantage de temps pour la suite.

Je fais une répétition car je sais qu'Azraël commente sans lire les commentaires pour rester neutre :
L'histoire n'est pas finie, justement Wink Merci de ta lecture !

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Azraël

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 28

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Sam 9 Fév - 17:55

J'ai bien compris que l'histoire allait connaître des suites, mais ce que je pense de la "mise en scène" et des maladresses valent quand même pour cette première partie.

_________________
**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-mort-a-un-blog.blogspot.com/
Myrien
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1695
Age : 31
Localisation : Sur une route

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Dim 10 Fév - 15:01

J'ai bien compris ça, oui ^^
je faisais ma précision pour ton premier paragraphe " j'ai la sensation que tu n'avais que cela en tête. Tout réside dans le concept et tu délaisses un peu l'histoire. J'aurais aimé te voir pousser ça un peu plus loin, nous offrir une bonne mise en scène bien impressionnante du périple de ton protagoniste... Malheureusement, l'idée n'est exploitée, selon moi, qu'en surface ce qui rend le tout un peu plat."

le but n'étant pas de te contredire mais de te faire comprendre le c'est court et c'est un choix, non une maladresse ou autre. C'est... ben c'est tout en fait XD

_________________

Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Sommaire de MYRIEN
***
VOTER POUR LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecasquedorion.blogspot.fr/
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   Dim 10 Fév - 18:49

Tord a écrit:
Bon alors je disais pour résumer que l'idée de partir d'une grande quête pour la transformer elle, ainsi que le héros en une vulgaire histoire qui se finit rapidement en chair à paté, c'est génial et que pour moi, elle se suffirait.


Tout à fait d'accord avec ça pour ma part !

Je ne suis pas réellement d'accord avec le fait de "délaisser l'histoire", je pense qu'il fallait, en guise de mise en bouche, la délaisser justement. Pour nous faire avaler cette "chute", il fallait (pour moi) que ce soit court. Si tu m'avais baladé pendant vingt minutes pour cette fin, je l'aurais probablement un peu moins apprécié. Ici, j'ai adoré.

Je suis d'accord par contre sur une ou deux phrases descriptives qui m'ont paru floues également, mais à part ça, rien ne m'a gêné dans ma lecture, que j'ai beaucoup apprécié Smile

Voilà ! J'attends la suite pour pouvoir en dire plus du coup !

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La légende de Caladbolg   

Revenir en haut Aller en bas
 
La légende de Caladbolg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» [Warner] Le Royaume de Ga'Hoole - La Légende des Gardiens (27 octobre 2010)
» Salvatore R.A. - L'invasion des ténèbres - La Légende de Drizzt 9 - Les Royaumes Oubliés
» DT Louis XIII 1639H (332) légende inédite?
» Cahors : la légende du pont du diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Fantasy-
Sauter vers: