*
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Comment bien préparer son manuscrit ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isil
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2559

MessageSujet: Comment bien préparer son manuscrit ?    Dim 27 Sep - 1:28

Comment préparer son manuscrit ?

Avant-propos / Je ne prétends pas détenir la vérité, bien au contraire : vous êtes invités à participer au débat et à compléter l’article si besoin est, ou même à protester comme il se doit si vous n’êtes pas d’accord avec ce qui va suivre ! Comme c’est un point important, l’article sera donc modifié en cas de besoin.  Par contre, pour la plupart, ces conseils vont couler de source. Mais il était temps d’étoffer un peu cette partie ! Wink



1) Êtes-vous certain que votre manuscrit est prêt ?

La première chose essentielle, à mon sens, reste : votre manuscrit est-il vraiment prêt ? Lorsque l'on travaille sur un texte pendant plusieurs mois, on est bien souvent incapable de juger correctement son histoire ou même de détecter des fautes pourtant énormes. Rien de plus normal.
Bernard Werber, dans son atelier d'écriture, disait ceci :

Citation :
Avant de l'envoyer à l'éditeur, il faut que vous trouviez un "lecteur de référence". Un lecteur de référence, c'est quelqu'un qui ne vous dit pas ces deux phrases : "Ça me plaît beaucoup" ou "Je ne suis pas rentré dedans" ; deux phrases qui ne servent à rien. Un lecteur de référence, c'est quelqu'un qui va dire : "J'ai repéré que tel personnage marchait très bien,  la chute je pense qu'elle est améliorable, et le début tu peux peut-être le couper". C'est à dire qu'il vous donne des réponses techniques qui ne sont pas juste "j'aime" ou "j'aime pas".

Je citerais également Maxime Chattam, qui parle du travail d'écriture avant d'envoyer un manuscrit :

Citation :
Si j'avais un message à leur faire passer [ndlr : aux apprentis] ce serait probablement de persévérer, de travailler, de surtout pas s'arrêter. Il faut avoir le maximum d'ambition et il ne faut jamais se laisser envahir par l'ampleur du travail. Il faut persévérer, travailler, toujours reprendre son texte, encore et encore, jusqu'à ce qu'au final on se dise : "Ça y est, là j'ai un roman qui fonctionne, je sens que tout est lisse et glisse bien, et que du début à la fin, je sens que ça passe."


2) Préparation et envoi du manuscrit

Les maisons d'édition n'acceptent pas les manuscrits écrits à la main, mais seulement les "Tapuscrits", à savoir un texte imprimé. Si vous envoyez un manuscrit écrit à la main, ils ne prendront même pas la peine de l'ouvrir.

Dans le doute, et si elles ne demandent rien en particulier, il y a une marche à suivre :
- Surtout pas de Recto/Verso ! Rectos simples.
- Écriture Time New Roman, taille 12. Surtout pas d'écriture fantasy, très jolie mais complètement inutile.
- Double interligne, à savoir 1,5 ou 2. N'oubliez pas que les plus grandes maisons reçoivent 40 manuscrits par jour. Pensez au lecteur qui va tomber sur votre manuscrit, et surtout à ses pauvres yeux. Aérer votre récit est indispensable.
- Il est parfois préférable de faire une marge.
- Numérotez les pages, indispensable - surtout si vous ne reliez pas le manuscrit !

Mais avant tout cela, allez faire un tour sur les sites des maisons d'éditions ! Certaines demandent qu'on envoie par mail, d'autres par la poste, et certaines, aussi, ont des exigences sur la mise en forme du manuscrit. (Par exemple,quand on va chez Rageot : "Nous n’acceptons aucun manuscrit par mail. Les manuscrits sont à envoyer exclusivement en tirage papier (interligne 2 ; corps 12), à l’adresse suivante...")  Bref, n'hésitez pas à faire un tour dans la partie "contact" de ces sites.

Vérifiez bien que votre manuscrit correspond à la ligne éditoriale de la maison d'édition. Beaucoup, par exemple, refusent les nouvelles... Si vous avez écrit une biographie, il est inutile d'envoyer votre manuscrit à Bragelonne, maison d'édition consacrée à la littérature de l'imaginaire. Encore une fois, un petit tour sur les sites internet des maisons d'éditions ne fait pas de mal.

Et c'est tout ?

Eh bien, non... Vous devez écrire une lettre de présentation avec tout cela, et certaines maisons demandent un synopsis de votre roman - court, le synopsis. Dans le doute, faites-le toujours.
Inutile, sur la lettre, de vous étendre ou de faire votre biographie complète. J'ai ouïe dire qu'ils détestaient ce genre de phrase : "Mes amis et mon professeur de français ont beaucoup aimé" ou encore "vous allez voir, c'est génial". Restez sobre, court et efficace. N'oubliez pas : 40 manuscrits par jour dans une grande maison comme Albin Michel.


Pour ceux qui voudraient approfondir le sujet, je vous conseille l'excellent "Guide des éditeurs de l'imaginaire". Very Happy



Le Grimoire Galactique des Grenouilles est un guide des éditeurs de l’imaginaire à l’usage des auteurs de science-fiction, fantasy et fantastique, réalisé par l’association Tremplins de l’imaginaire.
Il contient des outils pour aider à présenter un manuscrit, à cibler les envois aux maisons d’édition qui peuvent être intéressées, à comprendre les attentes de chacun et les différentes étapes de la publication d’un roman.

_________________
J'suis admin moi, j'respecte rien, euké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire.kanak.fr
 
Comment bien préparer son manuscrit ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment bien fixer une wig?
» COMMENT (BIEN) GERER SA LOVE STORY de Anne Percin
» Comment bien se réveiller un matin sur la plaine [PV : Alice]
» comment bien renommer les photos pour les garder visibles !
» Pour bien préparer son impression (ou commande)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Plume d'écrivain :: L'ATELIER :: Affûter sa plume-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: